En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’UNHCR réalise avec succès un pilote de surveillance de l’eau dans les camps

Publication: 27 février

Partagez sur
 
Des performances fiables « susceptibles de changer la donne en matière de gestion de l’eau dans les camps de réfugiés à travers le monde »...
 

Kerlink, spécialiste des solutions dédiées à l’Internet des Objets (IoT), annonce aujourd’hui le succès d’un projet pilote lancé par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) pour la surveillance de réservoirs d’eau potable en Ouganda et en Irak, basé sur la Wirnet™ Station, station LoRaWAN® de Kerlink.

L’UNHCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, est chargé de fournir de l’eau à des millions de personnes dans le monde, avec une logistique souvent complexe. En Ouganda, sur le site d’Arua Field, où le premier pilote a été déployé, 470 000 réfugiés bénéficient de distribution d’eau quotidiennement. Le succès de ce premier développement est rendu possible grâce à des capteurs LoRaWAN®. Il va permettre à court terme le déploiement d’une solution similaire sur 8 sites supplémentaires en Afrique et Asie, avec de nouvelles applications.

L’installation de capteurs LoRaWAN® dans les réservoirs d’eau dès le début janvier 2019 a permis la surveillance des niveaux d’eau en temps réel, donnant ainsi une visibilité sans précédent sur l’utilisation et la gestion de cette précieuse ressource. Ce système a également permis la collecte d’informations fiables, nécessaires au paiement des 630 camions-citernes qui transportent les 6 387 m3 d’eau potable distribués quotidiennement depuis le début de l’intervention d’urgence en 2015.

Les données issues des capteurs sont transmises à une application cloud via une Wirnet™ Station de Kerlink, qui crée la connectivité-réseau essentielle à ce projet. L’UNHCR compile ensuite ces données dans un tableau de bord, donnant de nouveaux niveaux de visibilité sur les opérations de ce programme mondial.

Pour Ryan Schweitzer, responsable WASH1 de l’UNHCR, l’utilisation de réseaux LoRaWAN® a permis de déployer un système de surveillance du niveau d’eau fiable et rentable, que l’agence espère généraliser pour gérer le paiement des opérations de transport d’eau par camion dans le monde entier. A titre d’exemple, en Ouganda, cette facture s’élève à 15 millions de dollars par mois [soit 13,8 millions d’euros]. « La technologie LoRaWAN® est mature, rentable et évolutive ; le programme de surveillance des réservoirs fonctionne extrêmement bien. L’IoT peut apporter des solutions à de nombreux secteurs des services humanitaires, tels que la surveillance des nappes phréatiques, des systèmes d’approvisionnement en eau, la surveillance de la qualité de l’eau, la collecte de déchets, la qualité de l’air et bien d’autres encore ». Perçue comme une technologie de rupture dans la gestion des camps de réfugiés, LoRaWAN® est la technologie idéale pour les cas d’usages et les besoins de l’UNHCR, où les questions d’hygiène et de gestion de l’eau sont primordiales.

Prochainement, cette solution va être répliquée sur d’autres sites en Ouganda, Irak, Kenya, Rwanda, Tanzanie et Bangladesh.

http://www.kerlink.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: