En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Traxens rejoint le projet européen DataPorts

Publication: 4 mars

Partagez sur
 
Ce programme H2020 accélérera la transition des ports européens aujourd’hui connectés et numériques vers des smarts ports intelligents...
 

Traxens, qui fournit des services et donneìes à forte valeur ajoutée pour l’industrie de la logistique, annonce aujourd’hui faire désormais partie du nouveau projet européen DataPorts, qui vise à créer une plateforme de données pour les ports intelligents du futur. Doté d’un budget total de 6,7 M€, le projet triennal recevra 5,7 M€ de l’Union Européenne. Il est piloté par l’Instituto Tecnologico de Informatica (ITI), basé en Espagne.

Aujourd’hui, seuls 3% des terminaux pour conteneurs sont automatisés. Pour surmonter les défis et répondre aux demandes du secteur, l’avenir passe par les ports intelligents. Parmi les défis qui se posent, on note l’optimisation des opérations portuaires, l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement pour les opérateurs et les transporteurs, et la réduction des émissions et des déchets.

DataPorts profitera de l’énorme quantité de données générées autour des ports connectés d’aujourd’hui et du haut niveau de numérisation que ces ports ont atteint jusqu’à présent. Les plateformes et outils numériques existants seront mis à profit pour créer une plateforme de données industrielles où les informations provenant de différentes parties prenantes et de sources externes pourront être combinées et traitées pour en dégager des informations de valeur.

Aujourd’hui, les expéditeurs et leurs parties prenantes optimisent leurs chaînes d’approvisionnement grâce à la transformation numérique, où les données en temps réel jouent un rôle essentiel. L’objectif est de démontrer la valeur ajoutée des services offerts par ces actifs intelligents via une place de marché des plateformes DataPorts. La disponibilité de la visibilité porte à porte du transport, combinée avec l’intelligence artificielle (IA) appliquée, et l’utilisation de la technologie blockchain faciliteront l’intégration de données fiables, dignes de confiance, privées et sécurisées dans différents processus. Les informations pourront être partagées avec l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement (dans le respect des règles de gestion des données qui protègent leurs avantages concurrentiels), offrant une plus grande visibilité, un suivi en temps réel, une réduction des déchets, une sécurité accrue et un passage des frontières potentiellement plus rapide.

Ce projet, financé par l’Europe, démontrera la valeur ajoutée apportée par les actifs intelligents de Traxens, à l’échelle mondiale, et pour l’ensemble de l’écosystème.

Du fait de son histoire, l’infrastructure portuaire maritime est relativement complexe. Un certain nombre d’agents, notamment des détaillants, des transitaires, des transporteurs, des destinataires et les autorités portuaires, participent aux opérations des ports. Actuellement, ces agents n’interagissent pas toujours entre eux, ce qui conduit à des silos où stagne l’information, empêchant une pleine réalisation du potentiel des données.

Le projet DataPorts vise à créer une plateforme de données sécurisée où les informations sont partagées non seulement entre agents portuaires, mais aussi avec d’autres ports. Seuls ceux qui ont des permis et des contrats d’accès peuvent accéder au partage de données et rechercher de nouveaux services d’intelligence artificielle.

Les dispositifs Traxens offrent une visibilité globale de porte à porte et une capacité de gestion de flotte pour un grand nombre d’unités logistiques. Les données de suivi et de surveillance sont collectées via ces dispositifs, installés sur chacun des actifs logistiques. Ils disposent de différents systèmes de communication en temps réel (connectivité cellulaire et réseau mesh IoT). Une large gamme de capteurs offre différentes capacités, notamment la géolocalisation et le géofencing, les mesures de température et d’humidité, la détection d’ouverture de porte et les alertes client sur les chocs pouvant survenir pendant le transport.

« Aujourd’hui encore, alors que les ports ont atteint une certaine maturité en termes de numérisation, il existe une marge de progression pour tirer pleinement parti des ressources des données numériques », déclare Santiago Cáceres, coordinateur pour DataPorts à l’ITI. « Cette plateforme sécurisée et fiable, capable de permettre le partage et l’échange de données, ouvre de nombreuses opportunités commerciales. Évidemment, cela pose également un certain nombre de défis, mais DataPorts a été conçu pour fournir les moyens et les outils nécessaires pour les surmonter, ouvrant la voie à la création de nouveaux modèles commerciaux à partir de ses résultats. »

« La participation au projet DataPorts donnera à Traxens la possibilité de partager des données entre acteurs portuaires et de démontrer l’efficacité de sa technologie de conteneurs intelligents », déclare le Dr. Hanane Becha, Innovation & Standards senior manager chez Traxens. « À cette fin, il est prévu de créer un marché pour ces données, auquel toutes les sociétés de la chaîne logistique participeront, afin de créer des solutions Big Data. Celles-ci amélioreront l’intégration des sources de données, les rendant plus faciles à utiliser, plus rapides et beaucoup plus fiables. »

DataPorts créera un espace unique pour les données pour tous les ports d’Europe et contribuera à l’objectif global de la Commission Européenne visant à créer un espace européen commun pour les données.

DataPorts s’appuie sur la participation de 13 partenaires venant de cinq pays :

- Espagne : ITI (chef de projet), Everis Spain SL, Universidad Politécnica de Valencia, Fundación ValenciaPort, Prodevelop SL

- France : Traxens

- Grèce : Hellenic Telecommunications Organisation S.A., Institute of Communications and Computer Systems (ICCS), Center for Research and Technology Hellas, Thessaloniki Port Authority S.A.

- Allemagne : Université de Duisburg-Essen (Paluno), Fraunhofer-Institute for Software and Systems Engineering ISST

- Israël : IBM Israël

http://www.traxens.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: