En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Coronavirus : mesures prises par la Région Île-de-France

Publication: 16 mars

Partagez sur
 
À la suite de la déclaration du Président de la République, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, a réuni le comité de crise régional mis en place depuis le déclenchement de la crise du Coronavirus...
 

Les mesures suivantes ont été décidées :

1. Toutes les réunions et manifestations internes de la Région sont annulées jusqu’à nouvel ordre. Les agents sont tous invités à télé-travailler sauf cas d’absolue nécessité et les locaux ne seront accessibles qu’en cas d’extrême urgence. La Région Île-de-France est déjà à 80% de télétravail en temps normal et ce taux est monté à 95% pendant la période des grèves.

2. Concernant l’enseignement à distance, la Région Île-de-France a accéléré le virage numérique dès la rentrée 2019 (50% des lycées sont désormais passés au numérique) :

190 000 tablettes et ordinateurs ont été distribués aux lycéens à la précédente rentrée, ce qui facilitera le télé-enseignement. La Région appelle les enseignants à utiliser massivement l’espace numérique de travail (ENT), qui est à 300 000 visites par jour et qui est monté à 360 000 pendant les grèves. Par ailleurs, elle rappelle que l’application d’apprentissage des langues, Qioz, gratuite et financée par la Région Ile-de-France, est disponible.

3. Concernant les transports, aucune demande de restriction n’a été faite par les autorités sanitaires à ce stade. Mais une réduction de l’offre de transport est probable compte tenu de l’absentéisme chez les opérateurs de transports avec la montée de l’épidémie. Valérie Pécresse a demandé en début de semaine que dans les plans de transports prévus par les opérateurs, le service minimum soit assuré le matin et le soir et d’éviter des fermetures de lignes. Elle a demandé aussi un effort particulier sur la qualité de l’information voyageurs et sur les lignes de bus desservant les hôpitaux.

Par ailleurs, sur la dizaine de services de transport à la demande, 6 desservent des hôpitaux situés dans les villes suivantes : Rambouillet, Houdan, Ferolles, Jossigny, Nemours, Pontoise, Montereau. Ces lignes seront renforcées grâce à un redéploiement des transports scolaires.

La Région appelle les usagers à choisir les paiements sans contact pour leurs transports (Navigo Easy, Navigo Liberté+, achat de ticket sur Smartphone, ticket-SMS sur les réseaux de grande couronne) : https://www.iledefrance-mobilites.f...

4. La Région Île-de-France apporte son soutien aux acteurs de santé et de solidarité par :

- L’amplification du soutien à la télé-médecine et la mise en place d’un fonds d’équipement d’urgence de 10 millions d’euros pour les médecins et les infirmiers libéraux.

- La mise à disposition du personnel d’Île-de-France Prévention santé sida (30 personnes sur 40) pour aider l’Agence Régionale de Santé et les structures d’urgences sociales

- La mise à disposition de l’État de certains lycées franciliens pour la garde des enfants des personnels de santé

- La mise à disposition des locaux de la Région pour des personnes vulnérables, comme la Région le fait déjà avec les Maisons solidaires

- La poursuite du partenariat avec l’association Voisins Solidaires, avec un kit envoyé à tous les élus pour favoriser les liens entre voisins dans le cadre de la crise.

5. La Région a réuni les acteurs économiques pour étudier avec eux les mesures de soutien aux PME et aux filières qui vont être très touchées. Il a été décidé de mettre en place un plan d’urgence pour les PME :

- Accélération du paiement pour les PME (moins de trente jours)

- Faciliter l’accès massif aux prêts bancaires à hauteur de plus d’1 Milliard d’euros grâce à son Fonds de garantie BPI (700 M€ de nouveaux prêts garantis à 80% jusqu’à 6 M€. Prêt jusqu’à 7 ans), et grâce à l’élargissement de Back’Up prévention à toutes les PME touchées par le coronavirus qui anticipent une chute d’au moins 20% de leur CA. La Région demandera aussi à BPI de passer ce prêt à taux zéro (contre 3,8% aujourd’hui). Rappel : prêt BPI couplé à un prêt bancaire. Prêt d’un montant de 35k à 400k sans garantie personnelle. Objectif : 5000 PME aidées très rapidement.

- Pack relocalisation avec soutien aux filières (accompagnement personnalisé, appui à la recherche de sites en Ile-de-France, assistance au recrutement, mobilisation de financements via les aides régionales PM’ Up et Innov’Up)

- Garantie Zéro pénalité pour les fournisseurs en cas de défaillance

6. La Région vient en soutien aux professionnels de la culture les plus touchés avec la mise en place d’un fonds d’aide d’urgence de 10 M€ pour le spectacle vivant, qui sera calibré en concertation avec les professionnels du secteur.

7. Les activités dans les îles de loisirs sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Enfin, la Région Île-de-France rappelle qu’elle finance la recherche sur le Coronavirus et le travail des chercheurs à la mise au point d’un vaccin à travers son programme d’intérêt majeur de recherche en infectiologie.

http://www.iledefrance.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: