En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Projet IoT : les 3 principaux enjeux ?

Par Frédéric Salles, Président de Matooma

Publication: 10 avril

Partagez sur
 
De plus en plus d’entreprises se lancent dans le monde de l’IoT à la recherche de solutions de connectivité fiables pour leurs objets connectés. Cependant, toutes ne réussissent pas à déployer et à pérenniser leurs projets...
 

Pour réussir le déploiement d’un projet IoT/M2M, trois critères primordiaux sont à prendre en compte : choisir le meilleur réseau, gérer efficacement son parc d’objets connectés et maîtriser le budget alloué au projet.

Choisir le meilleur réseau

Le choix du réseau est une étape cruciale lors du déploiement d’un projet IoT : sa qualité doit être irréprochable afin d’assurer aux objets en question, mais aussi au projet IoT dans son ensemble, une fiabilité optimale. Chaque projet IoT est unique en son genre et dispose de ses propres contraintes.

Par exemple, un objet connecté peut être situé à 5 mètres sous terre. Certains réseaux ont une pénétration limitée en lieu souterrain, et si cet objet ne dispose pas d’une technologie de connectivité adaptée, il sera difficile voire impossible pour l’utilisateur de recevoir le volume de données que l’objet tente de lui envoyer.

À l’inverse, un objet peut être facilement accessible, mais dans un endroit tellement excentré du centre-ville que l’utilisateur peut être confronté à des coupures de réseau fréquentes.

Dans ce contexte, les données transmises n’arrivent pas en temps réel dans le système d’informations, ce qui complexifie fortement le monitoring du parc et ses mises à jour.

Quelles que soient les contraintes rencontrées, il est essentiel de pouvoir compter sur le meilleur réseau possible et l’offre la plus adaptée à son projet. Technologies basse consommation et longue portée tels que les réseaux LPWAN cellulaires (LTE-M, NB-IoT) ou non cellulaires (Lora, Sigfox), ou bien technologies longue distance et haut débit comme les réseaux cellulaires 2G, 3G, 4G, les possibilités sont nombreuses.

La connexion au réseau cellulaire via une carte SIM multi-opérateur apparait comme une solution optimale pour bénéficier du meilleur réseau. En effet, sa capacité à identifier les différents réseaux locaux disponibles assure à l’objet une connectivité proche de 100%, et par conséquent, une fiabilité maximale.

Gérer efficacement son parc d’objets connectés

Dans le cadre d’une connexion par carte SIM M2M, la gestion du parc de cartes est essentielle car elle permet d’optimiser temps et argent, clés de la réussite d’un projet IoT. Pour y parvenir, voici les comportements à adopter pour gérer un parc de manière efficace :

1. Évaluer l’usage en data/voix/SMS requis. Étant donné que chaque projet est unique, il est nécessaire de se tourner vers une offre sur mesure en fonction de ses besoins et de son projet IoT (domaine d’activité, volume de données recherché, fréquence des remontées de données attendue).

2. Choisir un interlocuteur unique spécialisé en M2M qui a déjà négocié des offres avec les opérateurs afin d’obtenir les meilleurs prix et faciliter l’accès à différents réseaux.

3. Utiliser une plateforme de gestion multi-opérateur simple et fonctionnelle qui permet de gérer plusieurs cartes SIM M2M provenant de différents opérateurs sur une seule et même plateforme.

4. Gérer les stocks et les commandes en temps réel. La plateforme de gestion multi-opérateur choisie doit permettre une visibilité globale sur les stocks afin d’analyser le parc et anticiper la commande de nouvelles cartes.

5. Maîtriser le cycle de vie des cartes SIM M2M via la plateforme afin de gérer les activations des cartes, les suspendre ou les résilier.

6. Suivre la consommation des objets en temps réel et anticiper tout dépassement de forfait grâce à la configuration d’alertes.

7. Simplifier ses finances avec une facture unique pour l’ensemble des cartes SIM à la fin de chaque mois, quels que soient le nombre et les origines des différents opérateurs.

Maîtriser son budget

Après avoir obtenu le meilleur réseau et appliqué tous les conseils pour gérer efficacement son parc d’objets connectés depuis une seule plateforme, le dernier critère essentiel à prendre en compte est la gestion des coûts.

Détenir une carte SIM M2M multi-opérateur peut être considérée comme une solution pour maîtriser les coûts de connectivité IoT. En effet, cette technologie permet de se connecter à l’ensemble des réseaux des opérateurs locaux avec une seule carte, évitant ainsi de souscrire un contrat chez différents opérateurs. L’entreprise recevra chaque mois une facture unique lui permettant d’avoir une visibilité globale sur son parc et ses consommations.

De plus, il est également conseillé d’opter pour une offre de connectivité sur mesure plutôt qu’une offre standard figée qui ne serait pas adaptée au projet de l’entreprise. En effet, cette offre standard pourrait être contraignante en cas de fluctuation de consommation et conduire l’entreprise à se retrouver avec un forfait trop important ou trop faible. Un spécialiste M2M pourra accompagner l’entreprise en lui proposant une offre sur mesure qui évolue en fonction de ses besoins, ainsi qu’une mutualisation de son parc de cartes afin d’éviter les mauvaises surprises.

http://www.matooma.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: