En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’impact des objets connectés sur l’analyse des performances des footballeurs

Publication: 10 avril

Partagez sur
 
Depuis plusieurs années, la popularité des objets connectés portables utilisés comme trackers d’activité au quotidien a littéralement explosé...
 

Suivant une étude récente, le nombre d’objets connectés portables dans le monde est estimé à 593 millions et devrait doubler en 2020 (chiffres publiés par Statista Research Department en août 2019). Cet engouement est dû à la prise de conscience grandissante de leurs bénéfices sur le bienêtre et la santé.

Alors que ces objets se sont largement démocratisés pour la course à pied, de nombreux sports comme le football recherchent aussi des outils d’analyse de la performance athlétique précis et taillés sur mesure. Cela devient fondamental pour une meilleure compréhension de la charge sportive et donc pour des prises de décision tactiques efficientes. Les outils de comparaison de résultats permettent également une meilleure visibilité des limites liées à l’aptitude physique du footballeur et de prévoir un planning de récupération pour prévenir des blessures

Les défis technologiques

Malgré de grandes avancées technologiques dans le domaine de l’Internet des Objets (IoT), les consommateurs sont toujours en quête de solutions plus petites, rapides et performantes. Les sportifs recherchent un objet connecté simple, peu encombrant avec une grande autonomie et un look sympa ! Ces contraintes de marché ont bien évidemment un impact sur les industriels qui récupèrent leur part de défis. Tout d’abord, en termes de design : le challenge est d’intégrer l’électronique nécessaire au fonctionnement du système dans le minimum d’espace et si possible dans un accessoire déjà porté par le sportif. Le deuxième défi concerne la consommation d’énergie. Il est bien connu que les communications sans fil et les systèmes GPS sont très énergivores. Les designers doivent faire preuve d’ingéniosité pour trouver les bons compromis pour baisser la puissance consommée tout en réduisant la taille de l’appareil, avec les caractéristiques adéquates (robustesse, étanchéité…) pour une utilisation sans risque.

Quoi de neuf pour les joueurs et clubs de football ?

Dans la course à l’amélioration des performances athlétiques, le football ne fait pas exception. L’industrie du sport s’est emparée du sujet et propose désormais plusieurs sortes d’outil d’analyse de performances pour le footballeur ou le staff technique. Comme porter une montre n’est pas autorisé, les capteurs sont soit maintenus par un strap à la cheville soit placés dans une brassière. Ces solutions répondent partiellement à la demande : le footballeur ou l’équipe technique peut avoir accès à de nombreuses mesures qui sont plus ou moins précises suivant la technologie employée. Les objets connectés utilisant des ondes radio permettent une transmission en temps réel des données. Cependant, cela implique que la position du joueur est calculée approximativement en se basant sur le nombre de pas et l’écart entre ces pas, ce qui a un impact direct sur la précision des résultats. Pour pallier cette restriction, les trackers GPS rentrent en jeu. Ils sont associés à des capteurs de mouvement pour obtenir des mesures très précises sur la distance parcourue, la vitesse moyenne/max, le temps de jeu…Selon le niveau de technicité, l’objet connecté peut atteindre des prix très élevés. Il est à ajouter qu’aucune des solutions avec strap ou brassière ne résout les problèmes liés à l’inconfort et à l’encombrement… Jusqu’à ce que l’entreprise française VBKAM décide d’équiper son protège-tibia (accessoire obligatoire pour les footballeurs) d’un tracker GPS et d’une centrale inertielle pour une acquisition très précise de la géolocalisation et des données de performances athlétiques.

Une gestion intelligente de l’électronique

Tibtop Connect c’est son nom se compose d’un protège- tibia intégrant de l’électronique communicante, d’une plateforme serveur de traitement des données, et d’applications mobiles permettant l’analyse à postériori du match pour les professionnels et les amateurs. Le défi réside dans l’intégration de l’ensemble électronique dans un espace restreint et une forme spécifique tout en gardant les performances nécessaires à l’obtention de données précises. Une antenne GPS omnidirectionnelle associée à une centrale inertielle (accéléromètre, gyroscope et magnétomètre) enregistre les résultats du footballeur ou de chaque membre au sein de l’équipe. En plus des données habituelles de performances athlétiques visibles sur application mobile (distance parcourue, vitesse moyenne/max, temps de jeu, allures, sprints à haute intensité), le système donne accès au nombre de touches de balles, à la force de frappe et fournit des possibilités d’analyse tactique poussée grâce au positionnement du joueur, à la zone de couverture ou au circuit préférentiel de déplacement.

La figure 1 ci-dessous montre la répartition de l’électronique suivant les contraintes liées à la forme du protègetibia.

L’autonomie de la batterie et la puissance consommée sont aussi des caractéristiques clés. Lorsqu’il n’y a pas de transmission de données, les capteurs restent inactifs et le système se met en mode veille pour économiser de l’énergie. Le Wifi est un réseau sans fil standard qui permet un traitement des données rapide mais souvent au prix d’une consommation d’énergie élevée. Le Bluetooth Low Energy (BLE) est prévu pour de la communication à faible portée et est une version basse consommation des autres technologies Bluetooth. Dans le cas de Tibtop Connect, une solution judicieuse de gestion de l’énergie a été implémentée. Elle utilise alternativement du Bluetooth Low Energy et du Wi-Fi et assure ainsi une faible consommation d’énergie permettant jusqu’à 6 heures d’utilisation active et un chargement de la batterie très rapide (1h30 de 0% à 100%).

Il est également indispensable que le système électronique soit protégé des chocs et de l’humidité pour assurer un fonctionnement fiable de l’objet connecté. Le protège-tibia Tibtop est composé d’une coque rigide, légère et ultra-résistante conforme à la norme CEEN13061. En complément, un vernissage ou tropicalisation des cartes électroniques assure l’étanchéité du système et une grande résistance aux chocs et aux vibrations.

Conclusion

Les nouveaux services d’analyse de la performance dédiés au football sont une avancée technologique qui permet à tout pratiquant et aux équipes techniques de modeler l’entrainement en fonction des progressions observées et objectifs à atteindre. Des équipements sportifs connectés innovants tels que Tibtop Connect améliorent grandement le confort de l’athlète. Les performances des objets connectés sont optimisées grâce à une gestion intelligente des technologies de communication sans fil qui favorisent une plus grande autonomie d’utilisation et précision des données. Cela ne fait aucun doute que l’IoT, ou l’internet des objets, a un rôle majeur à jouer dans l’amélioration des performances du footballeur et dans la prévention des blessures.

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: