En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Distanciation sociale : Une caméra 3D dotée d’intelligence artificielle

Publication: 29 avril

Partagez sur
 
La crise du Covid 19 et le déconfinement programmé au 11 mai obligent les entreprises à repenser leur organisation pour protéger leurs employés et leurs clients...
 

On parle notamment de distanciation sociale. Mais qu’est-ce que cela veut dire réellement et comment mettre en place de telles mesures au sein de son entreprise ?

Lancée en janvier 2020, la caméra ZED 2 de Stereolabs propose une technologie unique permettant de reproduire la vision humaine du monde physique et ainsi de détecter, au centimètre près, la position exacte des personnes dans son champ de vision. Zoom sur la Zed 2 !

Un condensé de technologies pour répliquer la vision humaine

La caméra ZED 2 combine vision 3D et intelligence artificielle, permettant la détection de profondeur couplée à la détection de personnes dans un champ de vision très large. Elle a ainsi été conçue pour reproduire la vision humaine afin de rendre la perception vidéo de la caméra aussi proche que possible de la réalité.

La caméra est munie de deux capteurs haute résolution. Alliés aux algorithmes de vision par ordinateur et d’intelligence artificielle, les images sont analysées en temps réel permettant ainsi de détecter la position exacte de la personne, d’un groupe d’individus ou encore d’un objet dans un espace en 3 dimensions.

Couplée à un haut-parleur de type Amazon Alexa, la caméra peut alors alerter et informer une personne qu’elle est trop près d’une autre.

La ZED 2, une valeur sûre pour sécuriser les espaces et protéger clients et employés

Si le déconfinement signifie retour au travail et dans les commerces autorisés, les règles de sécurité, dont la distanciation sociale, sont sur toutes les lèvres pour éviter une deuxième vague d’épidémie.

Dans une file d’attente dans un magasin, sur le quai d’une gare, dans un aéroport ou encore au sein d’une usine, nombreux sont les lieux où les personnes qui y transitent peuvent être source de promiscuité.

Grâce à la ZED 2, il est désormais possible pour un opérateur de faire respecter les distances de sécurité là où les gens seraient amenés à être proches les uns des autres. La caméra devient ainsi un outil d’aide à l’alerte et à la décision pour les opérateurs.

Grâce à son champ de vision allant jusqu’à 120° et sa longue portée de 40 mètres, la caméra peut couvrir une très grande surface et être positionnée à l’intérieur comme en extérieur.

“Depuis plusieurs semaines, nous remarquons une forte augmentation des ventes de notre ZED 2. Alors qu’elle était jusqu’ici achetée par des sociétés développant des services innovants tels que magasins sans caisse ou des robots autonomes, aujourd’hui plus de 20% des cas d’utilisation concernent la sécurité des personnes dans les usines, les bureaux, les aéroports ou encore les lieux publics”, affirme Cécile Schmollgruber, fondatrice et CEO de Stereolabs. “Nous avons nous-mêmes mis en place nos caméras pour sécuriser nos bureaux et usines. Elles nous ont permis d’identifier les zones à risque et d’optimiser l’aménagement de nos locaux afin de continuer à travailler en sécurité.”

En clair, comment ça marche ?

La solution développée par Stereolabs se décompose en trois parties :

- La première est la caméra ZED 2 qui va scanner en temps réel l’environnement en utilisant la technologie cœur de Stereolabs, la stéréovision.

- La seconde est une passerelle, soit gateway, située près de la caméra qui va analyser les images 3D acquises, détecter les personnes et les localiser de manière anonyme et envoyer des alertes visuelles et/ou sonores dès que les distances de sécurité ne sont pas respectées.

- Enfin, la troisième est une plateforme cloud qui va permettre de contrôler à distance le parc de caméras et enregistrer les alertes et incidents relevés. Des rapports visuels peuvent ensuite être générés afin d’identifier les zones à risque, dans lesquelles un nombre élevé d’incidents a été relevé. Ceci afin d’optimiser l’aménagement de l’espace ou de faire des recommandations auprès des personnes y circulant.

Prix TTC : 449 euros.

http://www.stereolabs.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: