En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Dynatrace fournit une observabilité pilotée par IA pour la plateforme ARM

Publication: 12 juin

Partagez sur
 
Les organisations sont ainsi en mesure d’observer, d’optimiser et de corriger les applications cloud et les microservices dynamiques et à grande échelle...
 

Dynatrace, the software intelligence company, annonce l’extension de ses fonctionnalités d’observabilité avancées pour les environnements cloud et les data centers fonctionnant sur la plateforme Linux ARM. Ces améliorations répondent à la demande accrue en conteneurs et microservices, ainsi qu’à l’adoption croissante des serveurs basés sur une plateforme ARM, cette dernière étant efficace et rentable pour les environnements cloud natifs. Pour éviter les pertes de temps et de ressources générées par des configurations manuelles, les équipes IT ont besoin d’une automatisation continue pour découvrir et instrumenter automatiquement les changements dans leur environnement, et pour saisir toutes les données observabilité en temps réel.

« Dans les environnements IT modernes, les conteneurs, les microservices et les applications cloud peuvent aller et venir en quelques secondes. Les équipes ne peuvent pas se permettre de perdre du temps à essayer de maintenir l’observabilité, » explique Steve Tack, SVP Product Management chez Dynatrace. « C’est pourquoi nous avons étendu les fonctionnalités d’observabilité avancée et d’automatisation continue de Dynatrace aux environnements s’exécutant sur ARM. Contrairement aux autres solutions, qui ne prennent pas en charge les architectures modernes ou qui nécessitent des add-ons spécifiques et des efforts manuels pour être déployées et maintenues, Dynatrace fonctionne sur ARM sans aucune configuration ni aucun scripting, et sans avoir besoin de savoir quelles applications ou quelles plateformes cloud fonctionnent. Les clients qui utilisent Dynatrace sur ARM bénéficient rapidement du ROI attendu. »

La plateforme Dynatrace® est historiquement reconnue pour son observabilité automatique et continue en environnements multi-cloud dynamiques. Dynatrace utilise ces données d’observabilité pour créer et mettre à jour en continu une carte complète de l’entité, garantissant ainsi une vision toujours précise des interconnexions au sein d’un environnement IT, y compris les millions, voire les milliards de dépendances au travers de toute la couche technologique. Davis™, le moteur d’intelligence artificielle de Dynatrace, n’a donc pas besoin d’apprendre ou d’être formé sur l’environnement, puisque la carte de l’entité lui fournit les détails de tout ce qu’il doit savoir. Davis peut alors aider les équipes en leur fournissant des réponses précises en temps réel, en hiérarchisant les priorités et en réduisant les alertes inutiles. Les équipes peuvent ainsi se concentrer sur les projets d’innovation plutôt que sur la résolution des problèmes.

Les améliorations apportées à la plateforme Dynatrace® incluent notamment une observabilité avancée pour Linux sur des architectures ARM 64-bit, sur l’ensemble de l’infrastructure, des réseaux, des applications, des conteneurs et des microservices, ainsi qu’une visibilité au niveau du code pour les applications Java, NGINX et Node.js. Par ailleurs, l’automatisation continue de Dynatrace couvre l’ensemble de la « stack » technologique, sans configuration manuelle – de la découverte à l’instrumentation, en passant par le baselining, la détection des anomalies, l’analyse des causes originelles, et l’auto-correction. Grâce à ces améliorations, Dynatrace étend encore sa compatibilité avec les architectures serveurs, incluant également Microsoft Windows, Linux x86/x64, AIX, PPCLE, Linux sur Z, et z/OS.

http://www.dynatrace.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: