En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Qlik : Les données, la nouvelle langue à maitriser en 2020 ?

Publication: 12 juillet

Partagez sur
 
Il y a encore quelques années, la maitrise de la langue anglaise était considérée comme un atout fondamental pour tout candidat postulant à un poste en entreprise...
 

Se trouvant au cœur des communications dans les échanges professionnels, cette langue est incontournable pour toutes les entreprises qui envisagent un développement à l’international. Si aujourd’hui de plus en plus de collaborateurs en France maitrise l’anglais couramment et est capable de mener une conversation professionnelle dans cette langue, un autre langage est également en passe de devenir indispensable au sein des organisations. En effet, les entreprises sont aujourd’hui à la recherche d’une nouvelle compétence chez leurs collaborateurs : la maitrise des données et cette nouvelle aptitude passe par l’apprentissage d’un nouveau langage. Les données occupent une place prépondérante dans la stratégie des entreprises, ces dernières cherchent à tout prix à en tirer de la valeur et des enseignements mais encore faut-il savoir les faire parler.

Do you speak data ?

« Parler data » serait donc le différenciateur ultime pour tout employé en 2020. Plus précisément, les collaborateurs sachant lire, comprendre, travailler et argumenter avec les données seraient plus à même de performer dans leurs tâches professionnelles. Toutefois, il existe un réel écart entre ce vœu pieu et la réalité dans les entreprises. Selon l’étude « The Human Impact of Data Literacy », menée par Qlik et Accenture, si 87% des collaborateurs français reconnaissent les données comme un atout sur le lieu de travail, seul 19% se déclarent confiants dans leurs compétences en matière de maîtrise des données.

Ce constat est également valable du côté des entreprises : le Data Literacy Index commandé par Qlik et réalisé par les universitaires de la Wharton School et le cabinet d’études IHS Markit révèle que la majorité des décideurs reconnaissent l’importance d’avoir des salariés formés à l’usage des données. Cependant, seulement 17 % déclarent les encourager à se sentir plus assurés face aux données en question. Il y a donc un besoin crucial de programme de formation à la Data Literacy (ou « datalphabétisation » en Français) au sein des entreprises, mais aussi d’outils analytiques, afin de donner à l’ensemble des collaborateurs les moyens nécessaires pour maitriser cette nouvelle langue.

Pour Jordan Morrow, Global Head of Data Literacy chez Qlik : « Les bénéfices de la Data Literacy sont multiples. Du coté des entreprises, le Data Literacy Index a démontré que celles ayant un bon niveau de datalphabétisation enregistrent jusqu’à 5% d’augmentation de leur valeur d’entreprise. Du côté des collaborateurs, être « data literate » présente des avantages tant dans la vie professionnelle que personnelle. Au bureau, cela signifie moins de stress face aux tâches liées aux questions d’information, de données et de technologie. Au contraire, les collaborateurs sont davantage confiants dans leur prise de décision appuyée sur les données. »

Jordan Morrow ajoute : « Au quotidien, la capacité d’interroger les faits et les chiffres pour obtenir la vérité et connaître la véritable histoire permet à chacun de reconnaitre les « fake news », ces fausses informations qui ont la dangereuse tendance à envahir les médias et les réseaux sociaux. Cette capacité à « décoder » les données est particulièrement utile dans le contexte actuel où les médias ont quotidiennement recours à des graphiques pour montrer l’évolution de la crise sanitaire dans le monde et étudier les différents scénarii du déconfinement. »

La mission de Qlik : créer un monde « data-literate »

En tant que membre fondateur du Data Literacy Project, la communauté qui se consacre à promouvoir la culture de la donnée dans la société et inscrit la Data Literacy au cœur du succès des individus et des entreprises, Qlik travaille à la démocratisation de la datalphabétisation à tous les niveaux de l’entreprise, mais aussi à la préparation des jeunes générations à leur entrée dans le monde du travail. C’est pourquoi Qlik collabore étroitement avec des particuliers, des universités et des entreprises pour concevoir des programmes éducatifs permettant à tous de maîtriser pleinement les données.

A travers le « Qlik Learning Portal », Qlik propose notamment une série de cours en ligne permettant de se former à la Data Literacy, disponible gratuitement sur la « Qlik Continuous Classroom ». Cette première certification reconnue au niveau mondial permet aux individus de documenter et démontrer leurs compétences en « Data Literacy ». Elaborée par des universitaires et des spécialistes du domaine chez Qlik, les candidats de tous horizons obtiennent, après un examen, un certificat attestant qu’ils possèdent les compétences nécessaires pour réussir dans un environnement de travail de plus en plus numérique. Il s’agit aussi bien de compétences concrètes telles que la compréhension et l’interprétation des données, que de qualités relationnelles comme la créativité, la résolution de problèmes et la communication.

Enfin, Qlik n’oublie pas les jeunes générations. Jordan Morrow, Head of Data Literacy chez Qlik, vient de publier un livre pour enfant au format Kindle. Intitulé « Data Literacy for Kids », celui-ci a pour objectif de faire découvrir aux enfants l’une des compétences les plus vitales du monde de demain : la maitrise des données. Car c’est en formant dès à présent les plus jeunes que le monde de demain saura bénéficier de tout le potentiel de ces données encore en sommeil ou sous exploitées, et ceci pour le bien de tous.

http://www.qlik.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: