En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Expoprotection : le défi de la cybersécurité

Publication: 25 juillet

Partagez sur
 
Un enjeu crucial pour les entreprises...
 

Expoprotection, le salon de la prévention et de la gestion des risques, qui se tiendra du 3 au 5 novembre 2020 à Paris-Porte de Versailles, lance l’« Observatoire de l’innovation dans la prévention et la gestion des risques » en partenariat avec Xerfi-MCI ! Son objectif : fournir une vision complète des risques encourus par les entreprises et des tendances en matière de solutions, en particulier au regard de la crise sanitaire que traverse le monde actuellement.

L’une de ses thématiques est la cybersécurité, enjeu de préoccupation majeur pour les entreprises aujourd’hui. En effet, avec la crise du Covid-19 les risques se sont accrus. Phishing, arnaques, piratages… Autant de dangers qui obligent les entreprises à la plus grande vigilance ainsi que la plus grande prévenance sur le sujet.

Du 3 au 5 novembre 2020, Paris Porte de Versailles, Pavillon 1.

Focus sur la cybersécurité : un enjeu central pour les entreprises

Ainsi, selon l’Observatoire de l’innovation dans la prévention et la gestion des risques Expoprotection/ Xerfi-MCI :

- 65 % des grandes entreprises ont été victimes d’au moins une cyber-attaque en 2019,

- Le nombre de cyber-attaques contre les objets connectés a été multiplié par 9 entre 2018 et mi-2019,

- 40 % des grandes entreprises ont connu une augmentation du nombre de cyber-attaques en 2019,

- Les attaques sur les transactions effectuées avec un mobile sont en hausse de 56% sur un an.

Le risque cyber est l’une des principales sources de préoccupation des entreprises aujourd’hui. En effet, même si 4 grandes entreprises sur 10 se disent bien préparées en cas de cyber-attaque de grande ampleur, les cyber-risques seront encore plus importants demain.

Plusieurs mutations doivent être sources d’attention. Le recours au télétravail et l’accès au réseau en mobilité, l’utilisation

par les salariés d’applications ou de services cloud non approuvés par les DSI ainsi que la mauvaise utilisation des appa- reils professionnels ou personnels peuvent fragiliser la sécurité des données de l’entreprise. Les avancées technologiques comme l’utilisation massive du Cloud pour le stockage de données sensibles, l’importance accrue des objets connectés ou encore la poussée du Big Data et de l’IA constituent également des points de vigilances.

Ainsi, pour répondre à ces nombreux enjeux, le salon Expoprotection 2020 accueillera un programme Cyberprévention, articulé autour de deux sujets centraux :

- La Cyberculture, c’est-à-dire la nécessité de développer une culture de cyberprévention dans les organisations et parmi tous les collaborateurs.

- La Cyberprotection « by design », pour promouvoir les bonnes pratiques dans le développement et l’utilisation d’équipements, de solutions et de services de protection et de sécurité cyberprotégés.

Plusieurs acteurs majeurs de la cybersécurité participent à ce programme tels que le Clusif, cybermalveillance.gouv.fr, le CNPP ou encore le GPMSE.

L’« Observatoire de l’innovation, dans la prévention et la gestion des risques » est un outil à destination de l’ensemble des professionnels de la sécurité des entreprises. Il comporte notamment une cartographie des risques encourus par les entreprises aujourd’hui.

Des risques multiples et interconnectés

En dehors des risques dits « business » (financiers, opérationnels, stratégiques), il existe une multitude de risques « hors-business » auxquels les entreprises doivent se préparer :

- Les risques professionnels, affectant les personnes (risques mécaniques, physiques, chimiques, biologiques, radiolo- giques ou encore psychosociaux)

- Les risques industriels, affectant les organisations (risques naturels ou risques technologiques)

- Les risques de malveillance, causés sciemment par des tiers (vols ou dégradations de biens matériels, atteinte aux personnes, risques cyber, espionnage, fraudes, contrefaçons, fraudes économiques...)

Ces risques forment un tout et doivent être abordés en lien avec un macro-environnement (facteurs politiques, écono- miques, socio-démographiques, technologiques, environnementaux et légaux) toujours plus incertain et dont la récente crise sanitaire est l’exemple le plus prégnant actuellement.

La gestion du risque en écho a la crise sanitaire

En effet, la crise du Covid a fait émerger un contexte d’incertitude propice au renforcement de tous les risques évoqués. Mais elle a aussi accéléré plusieurs tendances déjà perceptibles à grande échelle : ainsi, l’accélération du télétravail et des outils digitaux conduit notamment à une augmentation des risques cyber et psychosociaux.

De nouvelles préoccupations se sont également retrouvées davantage prises en considération comme la dégradation de l’environnement, facteur potentiel de crises sanitaires ; une interrogation croissante sur l’utilité des institutions ; une remise en cause de la mondialisation des échanges ou encore une quête de sens, devenue prioritaire pour les jeunes générations.

Ainsi, cette étude Xerfi-MCI pour Expoprotection dresse un panorama complet de l’ensemble des problématiques que vont devoir affronter les entreprises à court comme à long terme et propose un tour d’horizon des solutions innovantes.

Expoprotection, priorité à la sécurité de tous !

Reed Expositions France, organisateur du salon Expoprotection, a fait de la santé et la sécurité de ses clients, de ses par- tenaires et de ses collaborateurs, la première de ses priorités. Expoprotection se tiendra donc dans le strict respect des mesures sanitaires préconisées pour limiter la propagation du coronavirus telles que décidées par le gouvernement français ainsi que l’OMS.

Ainsi parmi les mesures prises : la gestion et la régulation des flux ; le port du masque obligatoire ; du gel hydro-alcoolique à disposition dans tout l’espace du salon ; une désinfection régulière des espaces ; une conception des espaces et des salles de conférences adaptées aux normes de distanciation sociale ; des contrôles de sécurité sur l’hygiène alimentaire effectués régulièrement et, enfin, une communication avant et pendant le salon afin de garantir le respect des règles de sécurité.

http://www.expoprotection.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: