En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

New Relic rend l’instrumentation disponible en open source

Publication: 29 juillet

Partagez sur
 
New Relic s’engage à proposer en open source ses solutions d’instrumentation, d’intégrations et de Software Development Kit (SDK) et aligne sa prochaine offre avec la norme OpenTelemetry de la CNCF (Cloud Native Computing Foundation)...
 

New Relic, la plateforme d’observabilité dans le cloud la plus complète et la plus importante du marché conçue pour aider les clients à optimiser leurs logiciels, annonce la disponibilité de ses agents, ses intégrations et ses kits de développement (SDK) sous licence open source. De plus, New Relic aligne sa prochaine offre en matière d’observabilité sur la norme émergente pour l’instrumentation des logiciels OpenTelemetry, un projet de la CNCF (Cloud Native Computing Foundation). En soutenant l’instrumentation et les normes open source, New Relic permet aux ingénieurs de tout instrumenter et de mieux comprendre leurs systèmes numériques. La gamme complète des agents, des intégrations et des kits de développement de New Relic est le produit de centaines de milliers d’heures d’ingénierie et aide déjà des centaines de milliers d’ingénieurs qui comptent dessus tous les jours. Avec cette annonce, l’ensemble de la communauté des développeurs peut bénéficier en toute transparence de cette innovation.

« New Relic s’engage envers les normes ouvertes, l’instrumentation open source et auprès des communautés qui les soutiennent. » déclare Bill Staples, Chief Product Officer, New Relic. « L’avenir de l’instrumentation est l’open source. C’est pourquoi nous réalisons des investissements importants dans les agents d’instrumentation et les intégrations, afin de les offrir à la communauté open source, et en encourageant nos ingénieurs à soutenir OpenTelemetry. Enfin, nous voulons simplifier, pour les ingénieurs en logiciels, l’instrumentation sur l’ensemble de l’environnement, faciliter la collecte complète des données de télémétrie et aider à l’interprétation des performances des systèmes numériques ».

New Relic s’engage à une instrumentation ouverte

- New Relic offre sous licence open source ses agents, ses intégrations, ses kits de développement, ses CLI (Command-line interface) et ses visualisations personnalisées dans le catalogue New Relic One. Cela permet à chaque ingénieur d’avoir accès à l’instrumentation clé en main de l’entreprise et apporte aux utilisateurs avancés de New Relic les bases sur lesquelles ils pourront développer leur propre instrumentation personnalisée.

- New Relic suit la norme OpenTelemetry de la CNCF pour standardiser ses prochains produits. La société investit en matière de code, d’expertise et de ressources financières afin de soutenir les normes de l’open source.

Cette annonce consolide le partenariat de New Relic avec la communauté open source. L’entreprise est actuellement un membre Silver de la CNCF et un des cinq principaux contributeurs du projet OpenTelemetry. Enfin, New Relic contribue également au groupe de travail sur le tracing distribué W3C aidant à établir les normes d’interopérabilité des outils de traçage.

« Le secteur informatique est passé à un modèle de programmation de bas niveau qui s’effectue sous licence open source avec la collaboration de contributeurs divers. Ce modèle sert ensuite de base à des solutions innovantes qui se distinguent des autres. La décision de New Relic d’adopter l’OpenTelemetry et d’offrir parallèlement ses propres agents et outils de développement en open source, vient confirmer cette tendance et constitue une évolution proactive de la part de New Relic pour rester en phase avec l’évolution des besoins clients. » déclare Al Gillen, GVP, Software Development and Open Source, IDC. « Les études menées par IDC ont montré que 18 % des utilisateurs finaux des organisations américaines partagent déjà une partie de leurs logiciels en open source, et que 53 % espèrent le faire à l’avenir ».

http://www.newrelic.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: