En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La 5G dans le plan de relance : quelles perspectives pour l’industrie ?

Publication: 18 septembre

Partagez sur
 
Le mardi 15 septembre 2020, à l’occasion de son petit-déjeuner de rentrée la Fondation Concorde a eu le privilège de recevoir la Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance chargée de l’Industrie, Madame Agnès Pannier-Runacher...
 

Cet événement intitulé "La 5G dans le plan de relance : quelles perspectives pour l’industrie ?" a été l’occasion d’une part, de présenter l’étude "5G : prendre le virage du monde d’après publiée en juin 2020 et d’autre part, d’échanger sur le plan de relance et notamment sur les mesures visant le secteur de l’industrie, sujet cher à Concorde. Face au traitement médiatique de la 5G, il s’agissait de mettre en avant cette technologie comme le déclencheur d’une transformation économique majeure.

Si cette nouvelle génération de connectivité sans fil entraînerait de nombreuses mutations dans des secteurs tels que l’industrie, les services publics ou encore l’agro-alimentaire, Agnès Pannier-Runacher rappelle cependant que la France reste un des derniers pays de l’OCDE à être encore en retard dans ce domaine ; bien que dans son rapport, Concorde que la France et l’Europe ont les atouts et les moyens nécessaires pour revenir à l’avant-garde de cette révolution.

Placer la 5G au coeur de la relance européenne est avant tout un moyen stratégique de développer “l’Industrie 4.0” dans l’optique de relancer la compétitivité de notre économie tout en participant à la transition écologique. Comme l’affirmait la Ministre, cette modernisation permettrait en effet d’améliorer “le gain de productivité jusqu’à 30%”.

Suite aux annonces du plan de relance, le Ministère délégué chargé de l’industrie a décidé d’apporter son soutien à la relocalisation par le biais de subventions d’investissements autour de 5 secteurs sélectionnés - l’agroalimentaire, la santé, les emplois critiques (chimiques, métallurgiques), la 5G (définit comme élément essentiel de notre souveraineté) et l’électronique.

A cette occasion, la Fondation Concorde a reçu Christian Saint-Etienne, son Vice-président et Porte-parole, qui est intervenu sur les questions concernant l’éventuelle accélération de l’amortissement des équipements dans les entreprises industrielles et l’amélioration de leur environnement en termes de compétences numériques. Également, le Président du groupe Rakuten France (groupe de technologie internationale d’origine japonaise), Fabien Versavau, s’est positionné autour du débat de la 5G en proposant une plateforme à destination des opérateurs du monde entier et ayant comme particularité de combiner deux paramètres nouveaux que sont la virtualisation et l’interopérabilité dans l’optique de mettre à jour l’industrie et le numérique.

http://www.economie.gouv.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: