En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

NAE présente le projet DiThAA : Dissipation Thermique pour les Antennes Actives

Publication: 18 septembre

Partagez sur
 
La fiabilité des systèmes et des composants constitue une des feuilles de route prioritaires de NAE qui a fait de la Normandie un acteur reconnu sur ce sujet...
 

À l’heure de l’électrification des systèmes, de l’avion plus vert et de la décarbonation, l’utilisation de nouvelles technologies est un levier indispensable pour atteindre cette ambition. Pour garantir leur mise en œuvre plus rapide, il est nécessaire de valider leur fiabilité et c’est dans ce sens que NAE travaille. Tout d’abord, au travers du projet DiThAA pour le développement de nouvelles solutions de refroidissement pour les systèmes de communication 5G et Internet à bord des avions grâce à la miniaturisation des antennes (antennes actives).

La technologie d’antenne active est difficile à maîtriser car elle présente la problématique de dissipation thermique du fait d’une miniaturisation accrue et d’une augmentation de la puissance émise associée dans un volume qui se réduit. Il est donc indispensable de s’assurer de la fiabilité d’un tel système. DiThAA, pour Dissipation thermique des antennes actives, va permettre d’explorer deux pistes de solutions de refroidissement innovantes pour lever ce verrou.

Coordonné par NAE, DiThAA est porté par plusieurs partenaires : AREELIS Technologies, ESIGELEC au travers de son laboratoire de recherche l’IRSEEM, INSA Rouen Normandie avec le LMN, NXP et SAFRAN, avec le soutien de la Région Normandie et du FEDER. Initié en janvier 2020 il doit s’achever en juin 2022.

Deux cas d’usages seront explorés :

- Antenne active pour la communication 5G, avec NXP : L’objectif est de diminuer le volume d’intégration de la solution de 75% tout en gardant les mêmes performances de la liaison radio ;

- Antenne active plate pour l’internet à bord d’un avion civil (In Flight Connectivity) : L’objectif est de minimiser l’épaisseur du dispositif de refroidissement ainsi que la surface d’échange tout en gardant les mêmes performances.

L’objectif commun étant de trouver une solution facilement intégrable. Par exemple, dans le cas de la communication 5G, les systèmes peuvent être situés un peu partout dans les villes et les immeubles, et doivent donc être facile à installer.

Deux types de technologies ont été identifiées comme pertinentes suite à l’étude « Dissipation Thermique » menée par NAE et feront l’objet de preuves de concept attendues comme livrables :

- Une solution à base de changement de phase que developpera AREELIS Technologies et INSA de Rouen Normandie

- Une solution à base de thermoélectricité que développera le laboratoire de recherche l’IRSEEM de l’ESIGELEC

Ces livrables permettront aux acteurs industriels de pouvoir travailler sur la qualification et la certification de tels systèmes à l’avenir s’ils ont démontré leurs performances.

Le projet DiThAA s’inscrivant dans la feuille de route Fiabilité des Systèmes et des Composants de NAE, il prolonge la dynamique de projets tels que AUDACE, First MFP, Siemstack, CRIOS. Grâce aux avancées technologiques, solutions envisagées et montées en compétences, ils faciliteront l’émergence de nouveaux projets mais aussi le développement de nouveaux produits intégrant ces technologies dans le futur.

Le travail de NAE ne s’arrête pas là. Elle soutient l’IUT de Rouen dans le développement de formations de haut niveau autour des Micro-ondes et Radar (MRTC), un ensemble d’équipements radar exclusif qui permet à l’IUT de Rouen d’harmoniser et d’enrichir son offre de formation de haut niveau autour des Micro-ondes et Radar à destination des industriels du domaine des radiofréquences, radars, optoélectronique et télécoms.

Ce travail intié en Normandie porte ses fruits au niveau national avec l’organisation au sein de l’IRT Saint Exupery à Toulouse, les 14 et 15 octobre prochains, du National Reliability Technology Workshop qui sera focalisé sur la fiabilité des composants de puissance. Organisé conjointement avec le Centre Français de la Fiabilité et les pôles Mov’eo et Astech Paris Région, ce Workshop réunira l’ensemble de la communauté Fiabilité sur ces deux jours afin d’échanger sur l’état de l’art et les compétences de ce secteur.

http://www.nae.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: