En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Des véhicules connectés, pour une gestion de flotte optimisée

Par Olivier Dutrech, Directeur de l’Innovation, Groupe FRAIKIN

Publication: 8 octobre

Partagez sur
 
Depuis l’avènement du numérique et son adoption par le secteur automobile, la gestion de flotte bénéficie de données fiables et pertinentes permettant à l’entreprise d’améliorer ses performances et sa compétitivité...
 

Focus sur les données, un élément clé pour une gestion de flotte optimisée. Localisation des véhicules, amélioration du comportement des conducteurs, optimisation des itinéraires et des tournées de livraison, anticipation des besoins de maintenance, etc. : la plupart des véhicules sont désormais équipés de solutions télématiques à même de fournir de nombreuses données, souvent couplées aux outils de gestion de flotte pour une collecte d’informations encore plus poussée.

Le choix et l’optimisation des données s’effectue selon les objectifs de l’entreprise, qui peuvent être liés aux coûts mais aussi à la sécurité, au taux d’utilisation, à la maintenance, à l’impact environnemental, etc. Une fois les priorités de l’entreprise définies, il convient d’identifier les données en mesure d’y répondre. La gestion des trajets ou des tournées de livraison peut par exemple être optimisée grâce aux données kilométriques et à la géolocalisation des véhicules.

Dans une optique de réduction de la sinistralité de sa flotte et afin de mieux pourvoir à la sécurité des conducteurs, l’entreprise peut s’appuyer sur les données liées à la consommation du carburant, qui peut indiquer une conduite sportive, et proposer aux collaborateurs concernés des formations à l’écoconduite. Ce qui aura également un impact positif sur le coût des assurances mais aussi sur les émissions de CO2 de la flotte via la réduction de la consommation de carburant.

Enfin, les informations concernant le niveau d’huile, de liquide de refroidissement, etc. et les voyants du tableau de bord aident à anticiper de nombreuses pannes et à planifier les éventuelles opérations de maintenance en amont.

De plus en plus plébiscitée par les gestionnaires de flotte, l’utilisation des données devrait continuer son essor dans les années à venir, au rythme des évolutions technologiques des véhicules et des nouveaux besoins des entreprises. Elle est notamment un prérequis indispensable au développement de l’usage des véhicules autonomes.

Pour continuer à rendre accessibles et lisibles ces données dont le volume ne cesse de croître, notamment grâce au déploiement de la 5G dans les années à venir, elles devront inexorablement être, proportionnellement, de plus en plus intelligentes. Avec le concours de l’intelligence artificielle, les capacités de collecte des données en temps réel des véhicules connectés rendent d’ores et déjà possible une cartographie de l’environnement, pour diriger les conducteurs vers des itinéraires plus sûrs.

À la clé pour les entreprises : une meilleure visibilité, un ciblage des éventuels points de friction à résorber, une baisse de la sinistralité, une réduction des coûts et, in fine, des performances améliorées.

http://www.fraikin.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: