En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Cisco : La sécurité et la confidentialité sont au cœur des préoccupations

Publication: 23 octobre

Partagez sur
 
Deux nouvelles enquêtes mondiales mettent en lumière les défis et les opportunités de la transition accélérée vers une approche cloud-first et de travail à distance, qui exige que nous soyons protégés, connectés et productifs où que nous soyons...
 

L’étude « Future of Secure Remote Work » démontre que les équipes informatiques n’étaient pas totalement préparées à la transition soudaine vers le télétravail. La sécurisation des accès et des terminaux reste un défi majeur pour permettre la mise en place d’environnements de travail hybrides.

- L’étude « 2020 Consumer Privacy » rapporte que les consommateurs et les employés sont sceptiques quant à la protection de la vie privée lors de l’utilisation des technologies liées au télétravail. Ils n’ont pas non plus une confiance totale envers les entreprises pour protéger leurs données sur internet alors que leur vie se passe de plus en plus en ligne : la santé, l’éducation, le travail ou encore la vie sociale.

Cisco a publié deux nouvelles études mondiales qui mettent en lumière les défis de sécurité auxquels les organisations doivent faire face pour soutenir leurs employés et leurs clients dans notre monde où la distance est devenue la norme et révèlent également une augmentation de l’inquiétude des consommateurs concernant le partage des données pendant la pandémie. Les études indiquent la possibilité pour les entreprises d’être plus résilientes si elles mettent en place une sécurité permettant l’accès aux données et aux applications depuis n’importe où, sur n’importe quel appareil. En investissant à la fois dans la sécurité et dans la confidentialité, les organisations et les consommateurs seront davantage préparés à la « nouvelle norme ».

Il y a quelques mois, les entreprises du monde entier sont passées à un environnement de travail à distance presque du jour au lendemain, à une échelle et à une vitesse sans précédent. Les équipes de sécurité ont travaillé sans relâche pour renforcer et protéger leurs équipes dispersées. La première étude de Cisco « Future of Secure Remote Work » a interrogé 3 000 décideurs informatiques à travers le monde. Celle-ci révèle que la plupart des organisations du monde entier étaient peu préparées à soutenir des équipes à distance. Ainsi, elles ont dû accélérer l’adoption de technologies permettant aux employés de travailler en toute sécurité depuis n’importe quel endroit et sur n’importe quel appareil préparant les entreprises à être plus flexibles. L’étude souligne que :

- La cybersécurité est très importante ou plus importante qu’avant la crise de la COVID-19 (85 %)

- L’accès sécurisé est le principal défi de cybersécurité auquel est confrontée la plupart des organisations (62 %) lorsqu’elles soutiennent les employés à distance

- Un décideur sur deux déclare que les terminaux, y compris les ordinateurs portables d’entreprise et les appareils personnels, font parties des défis à relever en termes de protection dans un environnement à distance

- 66 % ont indiqué que la situation liée à la crise de la COVID-19 entraînera une augmentation des investissements dans le domaine de la cybersécurité

« La sécurité et la confidentialité font parties des défis sociaux et économiques les plus importants de notre société », déclare Jeetu Patel, SVP and GM of Cisco’s Security & Applications business. « La cybersécurité a toujours été complexe. Aujourd’hui, les nouvelles façons de travailler qui émergent incitent précisément les organisations à augmenter leur investissement dans la cybersécurité. C’est une opportunité unique pour notre industrie de transformer la façon dont nous abordons la sécurité, afin de toujours mieux répondre aux besoins de nos clients et des utilisateurs finaux. »

Les consommateurs s’inquiètent de la confidentialité des outils de travail à distance et sont sceptiques sur la capacité des entreprises à assurer la sécurité de leurs données. Une deuxième étude, menée auprès de 2 600 adultes à travers le monde révèle que les organisations ont la possibilité d’instaurer la confiance en intégrant la confidentialité dans leurs produits et en communiquant leurs pratiques de manière claire et simple à leurs clients. En effet, cette seconde enquête annuelle de Cisco « 2020 Consumer Privacy » montre que :

- 60 % sont préoccupés par la confidentialité des outils de collaboration à distance

- 53 % souhaitent le maintien des lois sur la confidentialité, avec peu ou pas d’exception pour les données liées à la pandémie

- 48 % estiment qu’ils ne sont pas en mesure de protéger efficacement leurs données aujourd’hui. La raison principale est qu’ils n’ont pas assez de visibilité sur l’usage de leurs données par les entreprises

- 56 % estiment que les gouvernements devraient jouer le rôle principal dans la protection des données des consommateurs. Ces derniers sont très favorables aux lois sur la vie privée dans leur pays.

« La confidentialité est bien plus qu’une simple obligation de conformité. C’est un droit humain fondamental et un impératif commercial qui est essentiel pour établir et maintenir la confiance des clients », indique Harvey Jang, VP, Chief Privacy Officer, Cisco. « Les principes fondamentaux de confidentialité et d’éthique sur la transparence, l’équité et la responsabilité nous guideront dans ce nouveau monde où le numérique est la norme ».

http://www.cisco.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: