En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

TeamViewer permet d’éviter 37 mégatonnes d’émissions de CO2 par an

Publication: 1er février

Partagez sur
 
L’étude consacrée à la réduction des émissions carbone, menée par l’institut de développement durable allemand DFGE, démontre que les applications de connectivité à distance proposées par TeamViewer ont un effet positif sur la lutte contre le changement climatique...
 

La nouvelle étude de l’institut de recherche allemand DFGE, menée par des experts en développement durable, révèle que TeamViewer, fournisseur mondial de solutions de connectivité à distance sécurisées, permet aux entreprises de limiter leur empreinte carbone en évitant de produire quelques 37 mégatonnes d’émissions d’équivalent CO2 (CO2e) par an.

L’utilisation de la technologie de TeamViewer pour assurer à distance la maintenance ou la réparation de machines, la surveillance des réseaux ou l’accès à des périphériques informatiques rend inutiles de nombreux déplacements. D’après des données de 2019 et des calculs effectués en 2020, une connexion effectuée à l’aide d’un outil TeamViewer évite d’émettre en moyenne 13 kilogrammes de CO2e l’équivalent de 5,5 litres d’essence ou d’un trajet Paris-Reims en voiture. Les nouvelles données disponibles montrent également qu’un utilisateur de TeamViewer évite en moyenne d’émettre environ 4 tonnes de CO2e par an, soit un voyage en train de 100 000 km ou 2,5 fois le tour du monde. À l’heure où un nombre croissant de tâches peuvent être effectuées à distance, l’utilisation des solutions de TeamViewer permet de réduire la distance parcourue par ses utilisateurs et ses abonnés dans le monde de plusieurs millions de kilomètres chaque année.

« Nous sommes extrêmement fiers que nos produits puissent aider nos utilisateurs et des millions d’usagers à travers le monde à réduire leurs émissions annuelles de CO2e », s’enthousiasme Stefan Gaiser, directeur financier de TeamViewer. « Chez TeamViewer, nous sommes convaincus que la transformation numérique est un levier essentiel de la lutte contre le changement climatique et, à terme, d’un avenir plus propre et durable pour le plus grand nombre. C’est pourquoi nous nous engageons à développer en permanence une nouvelle gamme de solutions innovantes, conçues pour relier les personnes et toutes sortes de périphériques aux quatre coins du monde, en rendant superflus de nombreux déplacements. »

Pour Thomas Dreier, vice-président Innovation et Solutions et co-fondateur de l’institut DFGE, « La comptabilisation de l’empreinte carbone représente la base du développement durable. Le calcul de l’empreinte carbone d’un produit est particulièrement complexe, dans la mesure où il est nécessaire d’intégrer des données telles que la production, l’utilisation, l’entretien et le rebut. Nous nous réjouissons d’avoir accompagné les initiatives de TeamViewer en étudiant de façon approfondie les habitudes de ses utilisateurs, et les effets que celles-ci peuvent avoir sur les émissions de CO2. »

Cette étude détaillée repose en grande partie sur une enquête en ligne anonyme et basée sur le volontariat, menée d’octobre à novembre 2020 auprès d’utilisateurs de TeamViewer. Les 1 007 participants étaient répartis à parts quasi égales entre les régions EMEA, Asie-Pacifique et Amériques ; environ 60 % étaient des entreprises clientes ou clients professionnels, les autres des particuliers.

L’un des défis de cette étude était lié au fait que les solutions de TeamViewer peuvent être utilisées dans différents scénarios et secteurs d’activité. Techniciens chargés d’assurer l’entretien de grues offshore situées à plusieurs centaines de kilomètres au large sans se déplacer en avion, spécialistes informatiques qui gèrent à distance l’infrastructure mondiale des serveurs utilisés par leur entreprise ou, plus simplement, de personnes qui aident leurs parents et amis à résoudre des problèmes informatiques sans se soucier de l’endroit où ils résident. Dans cette optique, l’institut DFGE a établi 216 profils d’utilisateurs représentant autant de cas d’utilisation et de situations différentes. Ces profils ont permis d’évaluer si TeamViewer est utilisé selon une fréquence quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle. Mais également de calculer le nombre de trajets et leur distance pouvant être remplacés, ainsi que le moyen de transport a priori emprunté pour ce déplacement. La corrélation directe entre l’évitement des déplacements et la limitation des émissions a été prise en compte dans cette étude. Il aurait été possible d’aller plus loin en évaluant des effets secondaires tels que la diminution des dommages causés aux routes grâce à la réduction des trajets en voiture lors de l’utilisation de TeamViewer, mais ceux-ci n’ont pas été pris en compte.

Méthodologie et résultats

Dans le cadre de l’enquête en ligne, les clients et utilisateurs de TeamViewer ont été invités à estimer, pour chaque scénario d’utilisation, les déplacements qu’ils effectueraient s’ils ne pouvaient utiliser TeamViewer. Pour valider les données de façon optimale, cinq clients de TeamViewer se distinguant par leur secteur d’activité, les produits utilisés et les dimensions de leur entreprise ont été interrogés par des experts dans le cadre d’entretiens qualitatifs. Sur la base des conclusions de l’enquête en ligne, de ces entretiens qualitatifs avec des experts et des données dont dispose TeamViewer à propos des connexions à ses produits, les émissions évitées ont été estimées à 37 mégatonnes de CO2e. Ceci correspond aux émissions suivantes :

- 11 millions de voitures en moyenne par an, soit davantage que le parc d’immatriculations néerlandaises[ii] ;

- Le double des émissions générées par la ville de Munich en 2019 ;

- Un Airbus A380 rempli à pleine capacité qui effectuerait 7 000 fois la distance entre Singapour et New York sans escale ;

- La quantité de carbone que 3,5 milliards d’arbres peuvent générer en un an.

Ces résultats montrent que les technologies de numérisation jouent un rôle important dans la limitation des émissions de carbone et, par conséquent, dans la réalisation des objectifs de durabilité visant à limiter le réchauffement climatique de préférence à 1,5 degré Celsius, conformément à l’Accord de Paris sur le climat. TeamViewer mesure le formidable impact positif que ses solutions ont sur l’environnement et met tout en œuvre pour développer davantage de possibilités d’utilisation à l’attention d’un large éventail d’applications et de secteurs industriels. Ceci dans le but : d’abolir les distances, de combler les lacunes dans les connaissances et de permettre à un nombre croissant de personnes de minimiser leurs émissions de CO2e sur toute la planète.

https://www.teamviewer.com/

https://www.dfge.de/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: