En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

L’automatisation intelligente en réponse aux enjeux commerciaux du Brexit

Par Tom Coppock, Manager, Solution Engineering UK, Ireland, Nordics, Middle East & Africa, Kofax

Publication: 6 avril

Partagez sur
 
Devenu effectif en janvier 2021, le Brexit bouleverse le monde du business en Europe. Cet iceberg législatif a creusé un trou béant dans la coque du navire de l’économie européenne qui fendait les flots autrefois sans encombre...
 

Les entreprises à bord luttent pour sauver du naufrage leurs échanges commerciaux transmanche en faisant face à une mer déchainée de procédures bureaucratiques.

Qu’il s’agisse des nouvelles réglementations et des documents d’importation et d’exportation exigés pour des milliers de produits circulant entre l’Europe et le Royaume-Uni, ou des documents d’expédition et de logistique obligatoires pour chaque train, camion ou bateau de marchandises, de nouvelles normes et de nouveaux formulaires sont désormais requis à chaque étape du processus. Et parce que ni le personnel douanier suffisant ni les systèmes efficaces n’ont été mis en place pour guider les importateurs/exportateurs à travers le tsunami de la nouvelle bureaucratie, les entreprises se trouvent dépassées par la paperasse et les processus manuels, créant des retards, des inefficacités et une montée en flèche des coûts.

80 fois plus de formalités douanières, des cargaisons entières retardées ou annulées en raison de documents non conformes, l’augmentation significative des coûts d’expédition et de manutention, nombreuses sont les difficultés auxquelles les entreprises doivent faire face.

L’automatisation intelligente comme bouée de sauvetage

Si la mise en place des dispositifs d’aide ne se profile pas à l’horizon, les plateformes d’automatisation intelligentes sont en revanche déjà là.

En effet, basée sur l’intelligence artificielle, la capture cognitive et le machine learning, l’automatisation intelligente peut être appliquée à toutes les tâches administratives liées au Brexit : numériser les documents relatifs aux transactions d’import/export, automatiser les tâches de mise en conformité, la vérification des documents d’expédition, la lecture, la saisie et le traitement de données etc...

L’automatisation intelligente peut aider les entreprises à rester à flot et à retrouver leur dynamique d’avant.

La capture cognitive et l’IA pour un traitement intelligent de documents

Les entreprises reprochent avant tout au Brexit de multiplier les formalités administratives. Il est donc indispensable d’automatiser les transactions commerciales à l’aide d’un système capable de traiter les documents indépendamment de leur format (papier ou numérique) et d’en extraire les données importantes. Pour accélérer et étendre la capture des données à l’échelle de l’entreprise, l’usage de la capture cognitive et de l’intelligence artificielle (IA) est de mise.

Les processus de capture, d’analyse et d’intégration de données structurées et non structurées sont automatisés grâce à la capture cognitive qui se base sur la reconnaissance optique de caractères (OCR) avancée. En effet, depuis l’entrée en vigueur du Brexit, les entreprises doivent jongler avec une multitude de documents complexes, notamment les lettres de voiture CMR, les factures et les documents administratifs uniques (formulaires C88). Or, le traitement manuel de ces documents entraîne des retards, des coûts supplémentaires et des erreurs. Grâce à la capture cognitive, les entreprises peuvent automatiser la lecture et l’intégration des données, tout en garantissant la fluidité des opérations quotidiennes.

L’intelligence artificielle vient enrichir les règles métier qui font partie intégrante du traitement des documents, en utilisant des algorithmes pour identifier et classer les informations. L’identification et le traitement des documents et des données sont exécutées bien plus rapidement avec un système basé sur l’intelligence artificielle qu’avec des scripts ou des opérations de programmation.

Quoique le Brexit soit bel et bien en train de bouleverser les échanges commerciaux, une solution se présente aux entreprises pour accélérer le traitement des formulaires, la saisie des données et les vérifications de conformité. Miser sur les bons outils et déployer les bonnes technologies, notamment celle de l’automatisation intelligente des processus critiques, facilitera le transport des marchandises entre le Royaume-Uni et le continent post-Brexit.

https://www.kofax.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: