En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Rome : Sony annonce un projet de ville intelligente

Publication: 28 mai

Partagez sur
 
Sony participe à un projet pilote de ville connectée à Rome, utilisant des capteurs d’image intelligents pour réduire le trafic, optimiser les transports en commun et renforcer la sécurité des piétons...
 

Trois tests doivent démarrer en juin afin de réduire les embouteillages et la pollution du stationnement, faire baisser les accidents de piétons et diminuer l’agitation dans les bus de la ville.

Le Sony IMX500 est le premier capteur d’image qui intègre une capacité de traitement par intelligence artificielle (IA), permettant de répondre en interne aux questions de protection de la vie privée et de déployer des solutions nouvelles en utilisant les infrastructures existantes.

Sony Europe annonce que ses capteurs d’image IMX500, intégrant des fonctionnalités de traitement IA, sont au cœur de trois tests dans le domaine de la ville intelligente, menés par Envision à Rome. Ceux-ci visent à réduire la pollution urbaine liée aux transports et les accidents sur les passages piétons.

Le premier objectif des tests est d’évaluer et de créer un système de stationnement intelligent, à l’aide des IMX500, afin de réduire la pollution et les embouteillages causés par les véhicules à la recherche d’une place de parking. Il s’agit d’évaluer l’efficacité d’un système où les conducteurs seraient alertés grâce à une application pour smartphone, puis dirigés jusqu’à la place libre la plus proche de leur destination.

En plus de cette application, le test comprend également une étude des systèmes de ville intelligente destinés à optimiser la capacité et à améliorer l’utilisation du réseau de transports en commun. En implémentant des abribus connectés capables de compter les passagers montants et descendants de chaque véhicule, il identifiera les périodes de surcharge pour mieux gérer le parc de bus et optimiser les coûts.

Enfin, un système d’alerte sur les passages piétons sera activé progressivement afin de prévenir les conducteurs lorsque des passants traversent. Un éclairage connecté à faible latence, sur la route, pourra les rendre plus visibles, afin de réduire les accidents sur les passages piétons de la ville.

L’essai doit commencer en juin

L’IMX500 est le premier capteur d’image intégrant des fonctions de traitement par IA. La configuration utilisée pour ces tests permet d’extraire en temps réel des métadonnées concernant les emplacements libres dans les parkings, la présence de piétons prêts à traverser une rue et le nombre de passagers montant et descendant d’un bus. Aucune image n’est stockée ; en fait, aucune ne sort du capteur, ce qui répond aux exigences actuelles concernant la vie privée.

Cela permet également de réduire la bande passante nécessaire, afin de déployer ce système aisément sur les réseaux existants et de réduire les coûts d’alimentation et de communication.

Sony Europe s’engage dans le soutien du développement et de l’implémentation de projets de villes intelligentes, dans le but d’aider les municipalités à résoudre différents problèmes dans le cadre d’un modèle économique reposant sur le « Sensing as a Service » (service intégré basé sur un outil de détection).

Problèmes qui touchent les grandes agglomérations : trafic, embouteillages et sécurité des piétons

La ville considère le trafic causé par les véhicules, qui recherchent un stationnement, comme un élément-clé de la congestion, et ce projet vise à quantifier le problème. Le fait de s’appuyer sur les technologies d’imagerie et de détection de Sony pour servir des objectifs locaux démontre la capacité des capteurs IMX500 à traiter certaines difficultés des villes modernes.

La distance moyenne entre les piétons et les véhicules est une mesure clé dans l’évaluation de la sécurité des passants. Le test vise à la fois à fournir une analyse quantitative et à empêcher les accidents de piétons à l’aide de systèmes de signalement installés aux croisements.

Antonio Avitabile, directeur général du département Corporate Alliance and Investment de Sony, commente : « C’est un exemple clair et concret qui montre comment les solutions de détection intelligente de Sony peuvent servir les objectifs de nos clients tout en respectant la vie privée des usagers. Nous avons une vision : créer des villes plus durables et agréables, et la plateforme évolutive IMX500 permet d’accélérer significativement ce processus. »

La technologie en cours d’implémentation

Des extensions connectées version Genius ont été installés dans le centre-ville de Rome. Dans une phase préliminaire, un réseau de neurones a été entraîné à identifier les places de stationnement disponibles, ainsi que le nombre de personne qui attendent à un arrêt, qui entrent ou sortent du bus, et qui attendent pour traverser ou sont en train de traverser la rue.

Chaque extension connectée Genius est équipée de deux capteurs qui examinent les rues et les parkings aux alentours. Ils envoient en temps réel les données produites par les réseaux neuronaux concernant les emplacements exacts des places libres, la présence de piétons et le nombre de personnes qui attendent sous un abribus.

Application aux places de stationnement disponibles

La position exacte de la place disponible est envoyée en temps réel par l’extension connectée. Ces données sont immédiatement traitées par le capteur intégré à l’aide de réseaux neuronaux, puis envoyées à la plateforme « cloud » de l’entreprise partenaire, Envision. Les coordonnées de la place de stationnement libre s’affichent en temps réel, en surimpression sur une carte, sur le terminal mobile du conducteur qui se rend dans cette zone.

Sécurité des piétons

La présence de piétons est mesurée et comparée entre plusieurs endroits. Le réseau neuronal détecte les passants sur les passages piétons, et un signal lumineux est envoyé aux conducteurs pour les alerter.

Abribus intelligent

Les données concernant la longueur de la file d’attente ainsi que les entrées et les sorties des bus sont traitées par le réseau neuronal du capteur dans l’extension connectée, puis envoyées à la plateforme logicielle d’Envision. Celle-ci agrège les données et permet aux gestionnaires du réseau de transport public d’y accéder pour améliorer la planification et le cadencement des lignes de bus. Un facteur de mérite « bondé » est fourni, signalant qu’un bus est exploité au-delà de sa capacité afin d’éviter l’entassement des passagers, de mieux gérer le réseau de transport en commun et d’améliorer l’expérience des citoyens en déplacement.

Le test est mené dans la ville de Rome par une association de plusieurs start-ups de l’écosystème italien, avec le soutien de Sony Europe.

https://www.sony.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: