En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Esker dote sa solution Procure-to-Pay de nouvelles fonctionnalités

Publication: 8 juin

Partagez sur
 
Esker, annonce la disponibilité de nouvelles fonctionnalités de lutte contre la fraude aux paiements au sein de sa solution Procure-to-Pay, intégrant les technologies de la fintech lyonnaise Sis ID...
 

Lutter contre la fraude : un enjeu au cœur des préoccupations des entreprises françaises : Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Selon les dernières conclusions de l’étude Euler Hermès 2020, plus de 7 entreprises françaises sur 10 ont subi en 2019 au moins une tentative de fraude. Un niveau similaire à celui observé en 2018 et en 2017, démontrant l’adaptabilité et la forte capacité de résilience des fraudeurs, qui maintiennent une pression conséquente sur les entreprises et leur trésorerie. Si les chiffres ne sont pas encore dévoilés, nous savons déjà que 2020, marquée par la pandémie et le télétravail généralisé, a connu une recrudescence de la cybercriminalité et plus spécifiquement des risques de fraudes aux virements. En effet, se faire passer pour un fournisseur pour demander à « son » client un changement de coordonnées bancaires est un des cas de fraude externe les plus répandus : 48% des entreprises interrogées par le baromètre Euler Hermès 2020 ont subi ce type d’attaques. Cybersecurityventures évalue d’ailleurs ce préjudice mondial à 6 milliards de dollars en 2020.

« Dans ce contexte de cybermenaces accrues, les entreprises sont en quête de solutions automatisées en mesure de sécuriser les données de paiements, tout en s’affranchissant le plus possible de la vérification manuelle, chronophage et source d’erreurs. Mieux vaut prévenir que guérir, car la facture d’une opération de fraude peut s’avérer très salée ! En l’occurrence, pour près d’une entreprise sur trois*, le préjudice subi est supérieur à 10K€. De quoi fragiliser fortement et parfois durablement la trésorerie des entreprises et dans certains cas compromettre leur activité, plus encore dans le contexte actuel de reprise économique progressive. », Commente Laurent Sarrat, CEO de Sis ID

Une alliance porteuse de sens entre deux acteurs de pointe de la tech lyonnaise

C’est pour enrayer cette mécanique préjudiciable, que Esker joint ses forces à celles de Sis ID. Totalement intégrée à sa plateforme Procure-to-Pay (P2P) et déjà disponible en France et en Europe, l’ajout de cette brique anti-fraude va de pair avec la volonté du leader de la digitalisation de construire une plateforme d’automatisation complète et agile. Elle vise à offrir aux clients d’Esker une expérience fluide et sans couture au travers d’une seule et unique interface, évolutive, réunissant les meilleures expertises et technologies du marché. Cette démarche permet de construire une relation clients/fournisseurs qui soit la plus sécurisée et la plus auditable possible, en misant sur une forte automatisation et traçabilité de l’ensemble des opérations, à chaque étape de la chaîne de valeur du processus P2P.

En pratique, dans le cadre de la gestion des fraudes au virement, la technologie de Sis ID est directement intégrée au processus d’enregistrement des nouveaux fournisseurs. Les clients contractualisent en direct avec la fintech et doivent seulement fournir leurs identifiants à Esker afin de connecter les deux services et permettre la vérification automatique et en quelques secondes de la concordance entre l’identité d’une société et ses coordonnées bancaires, sur la plateforme de la fintech. En mutualisant et en anonymisant les historiques de paiements, Sis ID délivre en temps réel une alerte en cas de risques de fraude. La plateforme collaborative certifie les transactions bancaires grâce à son réseau de plus de 10 000 entreprises. Ce processus de validation se répète à chaque demande de changement de RIB pour en valider la pleine légitimité.

« Nous nous sommes naturellement rapprochés de Sis ID de par notre communauté de valeurs, notre empreinte technologique respective sur le territoire lyonnais et parce qu’il a été rapide et facile de s’intégrer à leur API et d’implémenter leur solution au sein de notre écosystème. La France fait partie des pays particulièrement touchés par la fraude, il nous a donc semblé essentiel de répondre à cet enjeu en enrichissant notre offre P2P. », explique Catherine Dupuy-Holdich Senior Product Manager chez Esker

« Ce partenariat s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Esker d’élargir son offre associée à la gestion des paiements. La demande croissante de sécurité et d’automatisation dans ce domaine nous amènera à accélérer nos développements autour de l’intelligence artificielle et à multiplier nos alliances avec d’autres Fintechs du marché d’ici la fin de l’année. », conclut Catherine Dupuy-Holdich.

https://www.esker.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: