En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Veeam : Fracture numérique après la pandémie

Publication: 30 juin

Partagez sur
 
La crise liée à la pandémie de Covid-19 a creusé la « fracture numérique » entre les entreprises françaises, selon le Veeam Data Protection Report 2021...
 

La pandémie de Covid-19 aura-t-elle été une aide ou un frein à la transformation numérique (DX) des entreprises françaises ? Le dernier rapport Veeam Data Protection Report 2021 apporte un éclairage à cette question

Un constat mitigé entre accélération, ralentissement et arrêt pour 2020

Pour 56 % des entreprises françaises, les répercussions économiques qui ont découlé de la crise sanitaire a eu un extraordinaire effet d’accélération sur leurs efforts de DX. Néanmoins, pour une autre partie des entreprises, cette crise n’a pas eu cet impact positif puisque 28 % déclarent que leurs initiatives de DX ont été ralenties, voire mises à l’arrêt. Selon Veeam, il en résulte aujourd’hui une plus grande « fracture numérique » entre les entreprises qui avaient un plan et l’ont accéléré, et celles, moins préparés, qui ont été forcé de ralentir.

Si le manque de préparation est la première cause avancée pour aboutir à ce constat, d’autres obstacles ont également contribué à freiner les initiatives de DX des entreprises françaises. Ainsi, le maintien des opérations pendant la pandémie (51%), ou encore le manque de compétences du personnel informatique (48 %) ainsi que la dépendance aux systèmes vieillissants (47 %) figurent également parmi les facteurs de ralentissement de la DX.

Alors, à quoi s’attendre pour 2021 ?

Les entreprises françaises ne désespèrent pas ; elles ont conscience que, pour survivre dans ce contexte économique incertain, elles doivent accélérer leurs efforts de transformation numérique à tout prix. Cette initiative est loin d’être un long fleuve tranquille ; les résultats du Veeam Data Protection Report 2021 révèlent les principales difficultés que les entreprises s’attendent à rencontrer dans les 12 prochains mois sont la pénurie de compétences (34 %), l’incertitude économique (33 %) et la satisfaction des besoins changeants des clients (32 %).

Face à cette incertitude économique, les entreprises cherchent toujours plus à optimiser les coûts sur le plan opérationnel. 29 % des entreprises françaises déclarent être prêtes à changer de solution de sauvegarde et de protection des données pour en adopter une plus rentable qui permet notamment l’amélioration du ROI/TCO, la réduction des coûts de matériels et de logiciels, ou encore le changement des modèles de consommation de CapEx à OpEx.

Selon Thierry Lottin, Country Manager France de Veeam : « La transformation numérique est devenue une condition préalable à la survie des entreprises. C’est pour cela qu’en 2021, il est impératif que cette "fracture numérique" se réduise ; il en va de la capacité d’innovation des entreprises sur un marché déjà fortement concurrentiel. Les entreprises françaises doivent aujourd’hui se tourner vers les solutions cloud afin de bénéficier de plus d’agilité, de flexibilité et, plus important encore, de résilience en matière d’IT. C’est ainsi qu’elles pourront alors concentrer leurs efforts sur les projets de transformation numérique, la gestion des données dans le cloud étant un élément clé de cette transformation, c’est en adoptant une plateforme unique, automatisée et compatible avec le cloud que les entreprises seront en mesure de relever les défis d’aujourd’hui et de se préparer au mieux pour l’avenir. »

Méthodologie de l’enquête

Veeam a confié au cabinet indépendant Vanson Bourne la réalisation d’une étude quantitative sur les tendances du marché de la protection des données, les solutions adoptées et les perceptions des grandes entreprises à travers le monde. L’enquête a été menée auprès de 3000 décideurs informatiques (dans des entreprises de plus de 1000 salariés) de 28 pays, selon une méthode quantitative non biaisée de façon à assurer l’impartialité des résultats.

https://www.veeam.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: