En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les solutions Secure Access Service Edge (SASE) sont la relève de demain

Publication: 11 juillet

Partagez sur
 
Une nouvelle enquête mondiale menée auprès de 450 professionnels de l’informatique et de la sécurité dévoile le véritable impact de la pandémie sur les entreprises ainsi que leurs priorités en matière de sécurité dans le cadre de travail hybride...
 

94 % des répondants connaissent le cadre de service d’accès sécurisé en périphérie, mais l’adoption est lente, 9 % l’ont déjà mis en œuvre et 21 % prévoient de le faire.

Check Point® Software Technologies Ltd., l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de cybersécurité, révèle les résultats d’une récente enquête montrant comment les organisations ont été touchées par la pandémie, notamment en ce qui concerne les stratégies informatiques et de sécurité.

Les cyberattaques et les menaces ont augmenté car les cybercriminels ont profité du passage au télétravail et au travail hybride. Cette enquête confirme qu’il existe une évolution croissante vers des solutions de sécurité et de SASE basées sur le cloud. Alors que les entreprises permettent à leurs employés d’accéder à distance à leurs ressources, le modèle SASE s’attaque aux limites des architectures de réseau traditionnelles, en faisant converger le réseau et la sécurité dans le cloud.

L’enquête, menée auprès de 450 professionnels de l’informatique et de la sécurité dans le monde (33% de Français), révèle dans quelle mesure le télétravail affecte la sécurité des organisations, les coûts opérationnels et l’impact sur les utilisateurs :

- Le télétravail comporte des risques accrus : Selon 45 % de l’ensemble des personnes interrogées, les organisations sont plus exposées aux cyberattaques à mesure qu’elles passent au télétravail. Les secteurs qui ont signalé le plus grand nombre de cyberattaques sont ceux de la finance (54 %), des services publics (52 %) et de l’industrie (47 %).

- Défis administratifs : Les trois principaux problèmes auxquels sont confrontés les professionnels de l’informatique et de la sécurité sont l’augmentation des performances (46 %), la prise en compte des problèmes de confidentialité et de souveraineté des données (42 %) et la prise en charge de l’accès à distance pour les appareils non gérés des employés (40 %).

- Stratégies de flexibilité de l’accès à distance : Pour répondre à l’augmentation de la demande de télétravail, 69 % des professionnels de la sécurité indiquent qu’ils ajoutent des capacités sur site, 66 % passent à la sécurité en cloud et, de façon assez curieuse, 36 % font les deux.

- Protection des applications accessibles à distance : Lorsqu’ils autorisent l’accès à distance aux applications de l’entreprise, 70 % d’entre eux considèrent que la sécurité des applications contre les cyberattaques et les menaces de type "zero-day" est de la plus haute importance.

- Adopter la technologie SASE : 94 % d’entre eux connaissent le cadre de service d’accès sécurisé en périphérie, mais l’adoption est lente, 9 % l’’ont déjà mis en œuvre et 21 % prévoient de le faire.

« Le passage au télétravail et au travail hybride est l’un des changements les plus importants qui ont eu lieu à la suite de la pandémie de Covid-19. De nombreuses entreprises ont dû compromettre les performances et la protection de leur réseau dans leurs environnements distribués parce qu’elles utilisent plusieurs produits de pointage différents, ce qui entraîne une complexité de gestion et une visibilité fragmentée des menaces », déclare Xavier Duros, CTO de Check Point Software France. « Cette enquête confirme que de nombreuses organisations se sentent plus à risque et qu’il existe une évolution croissante vers une sécurité basée sur le cloud. Le cadre SASE consolide les services en cloud afin de minimiser les surfaces d’attaque et d’améliorer l’expérience des utilisateurs. »

Il est intéressant de noter que l’enquête révèle une double adoption de la sécurité en cloud et sur site. Pour des raisons de commodité, il peut être plus facile d’ajouter de la capacité aux solutions actuelles, plutôt que de les supprimer et de les remplacer par des solutions entièrement nouvelles. Cela peut également refléter une approche progressive de l’adoption de services basés sur le cloud computing ou résulter de considérations liées à la résidence des données.

Pourtant, 66 % d’entre eux utilisent des services de sécurité basés sur le cloud pour développer l’accès à distance et 61 % de ces personnes interrogées considèrent que les services de sécurité basés sur le cloud sont essentiels pour développer l’accès à distance (83 % d’entre eux sont des cadres supérieurs). Aujourd’hui plus que jamais, en raison des effets à long terme que le télétravail aura sur les besoins et l’architecture en matière de sécurité des données, les services de sécurité basés sur le cloud et la technologie SASE (secure access service edge) suscitent un intérêt croissant car ils répondent au besoin pressant de fournir une connectivité rapide et une sécurité fiable à tout utilisateur, quels que soient le dispositif, le lieu où la ressource cible. Avec des utilisateurs travaillant partout, les services en cloud améliorent les performances et la disponibilité à l’échelle mondiale.

Check Point Harmony Connect offre la technologie de sécurité testée sur le terrain la mieux notée de Check Point depuis le cloud. Harmony Connect redéfinit le SASE en facilitant l’accès aux applications de l’entreprise, au SaaS et à Internet pour tout utilisateur ou toute succursale, depuis n’importe quel dispositif, sans compromettre la sécurité. Conçu pour prévenir les cyberattaques les plus avancées, Harmony Connect unifie plusieurs services de sécurité réseau fournis par le cloud, tels que SWG, ZTNA, FWaaS et DLP, et se déploie en quelques minutes pour appliquer des politiques Zero Trust avec une expérience utilisateur transparente.

https://www.checkpoint.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: