En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Rapport Deep Instinct sur les cybermenaces

Publication: 23 juillet

Partagez sur
 
Augmentation de 800 % des attaques par ransomware depuis 2019...
 

Deep Instinct a levé 240 millions de dollars à ce jour, ce qui permet à la société d’étendre considérablement ses capacités de commercialisation tout en étoffant ses équipes de recherche en apprentissage et de développement de produits, qui sont les meilleurs de leur catégorie, afin de mieux anticiper la prochaine vague de menaces.

Deep Instinct, la première société de cybersécurité à construire une plateforme de prévention des menaces sur un cadre d’apprentissage basé sur l’IA annonce la mise à jour de son rapport annuel sur le paysage des cybermenaces, associé à des innovations de produit pour contrecarrer les attaques de plus en plus sophistiquées observées dans le secteur aujourd’hui.

Dans le prolongement du rapport annuel sur le paysage des cybermenaces, la mise à jour semestrielle révèle une augmentation de 800 % des attaques par ransomware depuis 2019. Le rapport montre également que pour le premier semestre 2021, il a été constaté une augmentation de 244 % des ransomwares par rapport à la même période en 2020. En outre, il détaille ce qui attend les attaques par ransomware, comme REvil et DarkSide, ainsi que les tendances du secteur telles que les plans de lutte contre les acteurs malveillants par le biais de partenariats public/privé, et la montée de la double extorsion. Par exemple, les vaccinations étant un sujet au cœur des préoccupations dans la plupart des pays, Deep Instinct constate que les attaquants tentent davantage d’attirer les victimes en utilisant des e-mails de phishing se faisant passer pour l’un des fabricants de vaccins. En outre, bien que cela ne soit pas encore très courant, Deep Instinct a remarqué des signes d’apprentissage automatique dans le paysage des menaces.

En réponse à l’évolution constante des menaces, de nouvelles fonctions et capacités ont été ajoutées à la solution Deep Instinct axée sur la prévention, notamment une résilience accrue contre les attaques par apprentissage automatique adversatif, une protection contre le vol d’informations d’identification et des rapports sur les comportements malveillants, afin d’aider grandement les équipes de sécurité à suivre et à trouver les indicateurs de menaces que d’autres solutions manquent.

"Les attaquants font évoluer leurs méthodes pour tromper les solutions d’IA de base et induire en erreur les algorithmes d’apprentissage automatique. L’IA avancée de Deep Instinct avec l’apprentissage profond est la solution la plus avancée pour protéger les entreprises de ces attaques anti-adversaires", déclare Guy Caspi, PDG de Deep Instinct. "Nous apportons un niveau de prévention jamais vu à nos clients à un moment où les attaques de ransomware n’ont jamais été aussi nombreuses."

La forte croissance enregistrée au premier semestre et la validation de l’industrie confortent l’approche révolutionnaire de Deep Instinct pour prédire et prévenir les cyberattaques jusqu’alors non découvertes.

"Les acteurs de la menace entraînent leurs logiciels malveillants infusés de Machine Learning (ML) pour contourner la sécurité moderne des points de terminaison construite à l’aide de ML. Ils utilisent littéralement l’IA pour vaincre l’IA", explique Michael Suby, vice-président de la recherche pour la sécurité et la confiance chez IDC. "En réponse, Deep Instinct a augmenté son produit Modern Endpoint Security basé sur le Deep Learning (DL), afin d’ouvrir la voie à des approches permettant de prévenir ces attaques."

En clôturant son tour de table de série D avec 175 millions de dollars d’investissements, la société a trouvé un nouveau partenaire puissant dans l’UE, Chrysalis Investments Limited, qui fait partie de Jupiter Investments, et qui a annoncé son investissement de 67 millions de dollars au début du mois, permettant ainsi Deep Instinct de se rapprocher de l’introduction en bourse.

En accord avec les nouvelles embauches de cadres supérieurs, dotés d’une expérience et d’une réussite solides dans le domaine des canaux de distribution, Deep Instinct s’est engagée à adopter une stratégie centrée à 100 % sur les partenaires. La société a connu une croissance considérable, en recrutant chaque mois de nouveaux partenaires visionnaires et perturbateurs dans les régions EMEA, Amériques et APJ, notamment Novacoast et Nuvias Group. Grâce à une approche privilégiant les canaux de distribution, la société permet à ses partenaires d’offrir une cybersécurité de pointe, fondée sur la prévention, tout en développant et en différenciant considérablement leurs activités.

"Nous sommes ravis de notre partenariat qui vise à intégrer le framework de Deep Instinct dans notre offre de solution novaSOC’s SOC-as-a-Service, qui fournit des opérations de sécurité aux petites et moyennes entreprises", déclare Adam Gray, CTO chez Novacoast. "Notre offre conjointe aidera les organisations à trouver, créer et mettre en œuvre des solutions pour une posture de sécurité puissante."

"Nous sommes extrêmement heureux d’avoir conclu un accord européen avec Deep Instinct, le processus d’examen de sélection de notre côté a été l’un des plus rapides que j’ai connu car Deep instinct coche toutes les cases. La solution est disruptive et différenciée dans un segment important et à forte croissance. Deep Instinct est soutenu par des fonds intelligents, son leadership est expérimenté, et il a une présence géographique clé en Europe, en plus de la société est channel first. Je suis convaincu que nous dépasserons nos attentes mutuelles au cours de l’année à venir", précise David Harvey, vice-président des alliances avec les fournisseurs chez Nuvias Group.

https://www.deepinstinct.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: