En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Automatisation : comment optimiser la sécurité et la productivité

Par Anthony Cross, Regional Director France de Progress

Publication: 2 août

Partagez sur
 
Les entreprises dépendent aujourd’hui entièrement de la possibilité d’envoyer, de recevoir et de partager des données. Or cette masse volumineuse de données doit pouvoir être partagée rapidement et en toute sécurité...
 

L’essor du travail à distance a également mis les entreprises au défi de repenser la façon dont leurs équipes collaborent. Ainsi les équipes partageant des informations à distance suppriment notamment les fichiers plus volumineux des e-mails. Et les employés recherchent des solutions de partage de fichiers ad hoc, telles que Dropbox ou Google.

En effet, il est essentiel pour les entreprises de partager des informations de manière transparente tout en s’assurant que les données restent protégées. Et bien que de nombreuses équipes de sécurité soient constamment stressées par la sécurité des données, il existe des moyens pour les entreprises de collaborer sans compromettre le flux de travail ou la sécurité.

La solution ? L’automatisation

La demande croissante de transfert de fichiers sécurisé, à la fois sur site et de personne à personne, a poussé les entreprises à mettre en place un service de transfert de fichiers sécurisé et automatisé. Si une entreprise envisage une migration vers le cloud, il faut veiller à la sécurité tout en limitant les coûts.

Cela vaut-il la peine ?

Le déplacement des serveurs FTP existants vers un système de transfert de fichiers géré (MFT) basé sur le cloud peut augmenter la production et le flux de travail tout en offrant aux ingénieurs la sécurité dont ils ont besoin.

De nos jours, les entreprises disposent d’une flexibilité incroyable lorsqu’il s’agit de concevoir et d’exploiter l’infrastructure pour alimenter leurs applications. Mais cela entraîne des environnements de production plus vastes et plus complexes, qui nécessitent une sécurité accrue. Les bonnes pratiques ne suffisent plus et les équipes de sécurité ont du mal à suivre le rythme.

L’utilisation de l’automatisation peut aider les équipes à travailler plus efficacement. Les outils d’automatisation permettent de créer une solution sécurisée qui favorise la collaboration sans ralentir l’équipe.

Comment renforcer la sécurité

Plus il y a de données transférées, plus la demande de sécurité est importante. Il est donc essentiel de s’assurer que les fichiers sont déplacés en toute sécurité tout en respectant les normes de conformité. Les plates-formes d’automatisation du transfert de fichiers garantissent une visibilité complète de l’emplacement des fichiers. Que ce soit entre les processus ou les personnes, en interne ou en dehors de l’entreprise.

L’automatisation peut être bénéfique au quotidien, notamment en matière de logiciels malveillants. En effet, lorsqu’une alerte issue d’un système de gestion d’informations et d’événements est reçue, l’analyste collecte des données, contextualise le problème, classe l’incident et ouvre le système de billetterie ITSM (ticket de réimagerie). Ainsi, le système est ré-imagé et l’incident est clos.

Répliquer cela à grande échelle pour 500 machines infectées est un problème car il faut enquêter, trier, classifier, etc de façon manuelle. L’automatisation permet d’effectuer toutes ces tâches très rapidement. En automatisant les renseignements sur les menaces, il est possible de fournir des informations précieuses sur les indicateurs de compromission ou de parcourir rapidement les systèmes infectés. Ceci qu’il s’agisse non seulement des points de terminaison tels que les ordinateurs, les serveurs ou les téléphones portables mais aussi de ce qui concerne le phishing et la compromission des e-mails. On recherche les piratages connus, les emplacements de fichiers exécutables, etc.

Les méthodes traditionnelles FTP ne sont tout simplement pas à la hauteur des enjeux liés à la sécurité, à la conformité, à la surveillance et à la création de rapports. De plus, elles utilisent des moyens complexes tels que l’intégration B2B et l’EDI. Ce qui peut être rigide, coûteux et ne gérer que les transferts liés aux processus.

Par ailleurs, les plates-formes d’automatisation de transfert de fichiers s’intègrent à la plupart des logiciels antivirus. Elles fournissent un cryptage de transport, d’accès administratif, une vérification de l’intégrité des fichiers et une journalisation cryptographique inviolable pour aider à sécuriser les transferts.

Rester en conformité

Dans presque tous les secteurs, les équipes informatiques doivent contrôler quelles données sont partagées et qui les voit. En conséquence, de nombreuses entreprises ont opté pour le transfert de fichiers géré (MFT) afin de partager des données sensibles et offrir aux employés une plate-forme facile à utiliser pour une collaboration sécurisée.

Une solution MFT automatisée inclut des contrôles de sécurité des données en transit, une visibilité sur l’activité et une piste d’audit montrant exactement comment les données sensibles ont été transférées. Toutes les données sont échangées de façon fiable et sécurisée. Allant bien au-delà des applications FTP, HTTP et d’autres méthodes.

La mise en œuvre de l’automatisation offre un contrôle et une sécurité des données accrus. Elle doit également s’intégrer aux programmes de planification existants. Tout en étant transparente.

Comment cela augmente-t-il la productivité ?

Aujourd’hui, le nombre d’utilisateurs finaux et le volume d’informations auxquels ils accèdent à un moment donné ont augmenté de façon exponentielle sans aucun signe de ralentissement. Les entreprises sont chargées de gérer ces informations de manière à permettre aux membres de l’équipe d’accéder facilement à leurs activités quotidiennes. De nombreuses entreprises utilisent plusieurs systèmes et scripts personnalisés. Ce qui peut être compliqué pour le personnel et les autres parties prenantes. En adoptant une solution d’automatisation, on obtient une efficacité et une productivité accrues tout en réduisant les coûts associés.

Personne ne veut entrer des données manuellement une à une et encore moins analyser 3000 hôtes potentiellement infectés. Le tout sans savoir quoi rechercher.

Il faut collaborer de façon sécurisée. Mais cela peut être délicat. Trouver le bon équilibre entre avoir d’excellents systèmes en place et une bonne formation du personnel est la clé.

L’utilisation d’un MFT qui sécurise les données et permet des contrôles d’accès et des pistes d’analyse permet de protéger les données sensibles, en n’autorisant l’accès qu’aux parties concernées.

En fin de compte, l’automatisation est nécessaire mais elle doit également prendre en considération l’environnement, le secteur du client, la taille de l’entreprise et bien sûr, les contraintes telles que le budget et les ressources. Cependant, une fois mise en œuvre, elle offre d’énormes avantages à la fois en matière de sécurité et pour l’entreprise de façon globale.

https://www.progress.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: