En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Databricks annonce une levée de fonds record en Série H !

Publication: 1er septembre

Partagez sur
 
Databricks lève 1,6 milliard de dollars en Série H portant sa valorisation à 38 milliards de dollars. La forte augmentation de sa valorisation reflète l’adoption du lakehouse comme l’architecture de données et d’IA du futur...
 

Databricks, the Data and AI company, annonce un tour de table de 1,6 milliard de dollars pour accélérer l’innovation et l’adoption du data lakehouse, l’architecture de données dont la popularité au sein des entreprises data-driven continue de croître à un rythme rapide. La levée de fonds en Série H, menée par Counterpoint Global (Morgan Stanley), positionne Databricks à une valorisation de 38 milliards de dollars. Counterpoint Global est rejoint par de nouveaux investisseurs, tels que Ballie Gifford, ClearBridge and UC Investments (Office of the Chief Investment Officer of the Regents of the University of California). Parmi les investisseurs existants participant à ce tour de table : Andreessen Horowitz, fonds et comptes gérés par BlackRock, Canada Pension Plan Investment Board, Coatue Management, Fidelity Management & Research, Franklin Templeton, GIC, Greenoaks Capital, Octahedron Capital, fonds et comptes gérés par T. Rowe Price Associates, Inc., Tiger Global Management et Whale Rock Capital Management.

Confirmant son engagement à accélérer l’adoption du lakehouse à l’échelle mondiale, Databricks a également annoncé la nomination d’Andy Kofoid, ancien dirigeant de Salesforce, au poste de President of Global Field Operations.

Première plateforme lakehouse dans le cloud, Databricks a été le pionnier d’une architecture ouverte et unifiée pour les données et l’IA, qui apporte la fiabilité, la gouvernance et les performances d’un data warehouse directement dans les data lakes, dans lesquels la plupart des entreprises stockent déjà toutes leurs données. Plutôt que d’être obligés de déplacer pour différents cas d’usage les données en dehors du data lake et entre divers systèmes déconnectés et hérités, les clients de Databricks construisent des lakehouses sur AWS, Microsoft Azure et Google Cloud pour prendre en charge sur une seule plateforme tous les workloads de données et analytiques. Ainsi, ils sont en mesure d’éviter une architecture complexe, de réduire considérablement les coûts d’infrastructure, d’augmenter la productivité des équipes data et d’innover plus rapidement.

Aujourd’hui, des centaines d’entreprises de premier plan dans le monde utilisent la plateforme Lakehouse de Databricks.

« Depuis 144 ans, AT&T change la façon dont les gens vivent, travaillent et se divertissent. Selon notre objectif de créer des expériences client nouvelles et passionnantes qui connectent les gens avec qui et ce qu’ils aiment, AT&T modernise son écosystème de données et le fait migrer vers le cloud. Cela implique de déplacer des pétaoctets de données vers le cloud. Nous exploitons Data Lakehouse dans Databricks pour nos données les plus granulaires ainsi que pour les pipelines de données temps réel prenant en charge nos applications clés d’IA/ML ». Andy Markus, Chief Data Officer, AT&T

Ce nouveau tour de table porte le financement total de Databricks à près de 3,5 milliards de dollars. Il sera utilisé pour accélérer l’avance de la société sur le marché énorme et en pleine croissance du data lakehouse. En misant sur des standards ouverts, l’adoption du cloud et l’essor continu des applications de machine learning, l’entreprise entend consolider son avance en investissant dans des innovations qui simplifient davantage l’IA, préservent le choix et la flexibilité au sein des principaux clouds publics et font du lakehouse une alternative moderne au data warehouse traditionnel. De plus, sous la direction d’Andy Kofoid, la société investira pour accélérer l’adoption de la plateforme Lakehouse de Databricks à l’échelle mondiale, en pénétrant de nouveaux marchés, en accompagnant et en développant son écosystème de partenaires, et en construisant un large catalogue de solutions par industrie.

« Ce nouvel investissement reflète l’adoption rapide de la plateforme Databricks Lakehouse et l’incroyable demande des clients. Il souligne également la confiance du marché et des investisseurs dans notre vision, à savoir que le lakehouse est l’architecture de données du futur, » déclare Ali Ghodsi, Co-Fondateur et CEO de Databricks. « Cela marque un nouveau chapitre passionnant qui nous permettra d’accélérer notre rythme d’innovation et d’investir davantage pour que les entreprises data-driven réussissent dans leur parcours vers l’architecture lakehouse. »

« Nous sommes extrêmement impatients de nous associer à l’équipe de Databricks dont la plateforme lakehouse réinvente l’analytique à la vitesse et à l’échelle que les clients exigent désormais. Nous pensons que la société est bien positionnée pour devenir une plateforme de choix parmi les entreprises avant-gardistes qui souhaitent transformer des données précieuses en informations stratégiques. » Dennis Lynch, Head of Counterpoint Global

« Databricks est un exemple exceptionnel de l’innovation et de l’esprit avant-gardiste qui fleurissent dans tout le système de l’University of California, et nous sommes ravis de soutenir la prochaine phase de ce parcours fulgurant qui a d’abord vu le jour à Berkeley, » déclare Jagdeep Singh Bachher, Chief Investment Officer du UC Regents for UC Investments. « Cet investissement témoigne de l’extraordinaire opportunité que nous voyons pour Databricks de façonner l’avenir des données avec la création de la catégorie du data lakehouse. Nous nous réjouissons de notre partenariat avec l’équipe Databricks pour permettre à des milliers de prochains étudiants de l’UC d’être la prochaine génération d’innovateurs. »

Parmi les autres investisseurs, existants et nouveaux, qui ont participé à ce tour de table : Alta Park Capital, Arena Holdings, BNY Mellon, Discovery Capital, Dragoneer Investment Group, Flucas Ventures, Gaingels, Geodesic, Green Bay Ventures, the House Fund, Insight Partners, et New Enterprise Associates.

https://www.databricks.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: