En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Datadog renforce la visibilité sur les bases de données

Publication: 17 septembre

Partagez sur
 
Datadog améliore la visibilité sur les bases de données et le troubleshooting des requêtes SQL facilitant ainsi l’optimisation des performances applicatives...
 

Datadog, éditeur de la plateforme de monitoring et de sécurité pour les applications cloud, annonce la disponibilité de son produit Database Monitoring (DBM). Grâce à la collecte d’informations détaillées sur les performances des requêtes et leurs plans d’exécutions, ainsi que leur corrélation avec les métriques applicatives et d’infrastructure, Database Monitoring fournit aux développeurs et aux administrateurs la visibilité dont ils ont besoin pour trouver et résoudre rapidement les problèmes liés à leurs bases de données.

Les requêtes sur les bases de données sont souvent à l’origine d’incidents et de problèmes de performance des applications. Lorsque les applications effectuent des requêtes inutiles ou n’utilisent pas les optimisations indexes, elles nuisent à l’ensemble de la base de données, ce qui entraîne une dégradation des performances de toutes les applications utilisant cette base de données. Les bases de données ne stockent pas l’historique des métriques de performance des requêtes, ce qui rend extrêmement difficile la compréhension du contexte d’un problème ainsi que l’identification de potentielles tendances. Cela devient d’autant plus compliqué que les ingénieurs doivent généralement investiguer individuellement chaque serveur, ce qui prolonge les temps d’interruption de service et exacerbe l’impact sur l’expérience client.

En plus de la capacité existante de la plateforme à monitorer l’état et la disponibilité des bases de données et de leur infrastructure sous-jacente, Database Monitoring permet désormais à ses utilisateurs d’identifier précisément les requêtes qui ont un impact sur la performance des applications et l’expérience utilisateur. Les utilisateurs de DBM peuvent en effet visualiser les performances des différentes requêtes, investiguer les exécutions les plus lentes grâce à des analyses détaillées et analyser les tendances historiques des latences et des coûts liées aux requêtes. Les entreprises peuvent ainsi améliorer non seulement les performances de leurs bases de données, mais aussi celles, en amont, des applications, APIs et micro-services, qui s’appuient sur ces bases de données.

Les utilisateurs de DBM sont également en mesure de corréler automatiquement les données relatives à la performance des requêtes avec les métriques infrastructure de Datadog, et ainsi d’identifier facilement de potentielles améliorations en termes d’utilisation des ressources. Cela permet aux ingénieurs de comprendre rapidement si les problèmes de performance trouvent leur origine au niveau de la base de données ou de l’infrastructure, sans avoir à exporter et à recouper manuellement les informations provenant de différentes solutions isolées. Le modèle de données unifié de Datadog facilite la recherche et le filtrage d’informations sur d’importants volumes de données grâce au système de tagging présent dans tous les produits de la plateforme.

« Aujourd’hui, les bases de données sont un composant clé de toutes nos expériences numériques. Par conséquent, toute perturbation au niveau de la disponibilité et de la performance d’une base de données peut rapidement avoir des effets dramatiques sur l’activité d’une entreprise, » déclare Renaud Boutet, Senior Vice President, Product Management, chez Datadog. « La plateforme Datadog permet désormais aux administrateurs et aux développeurs de détecter et d’agir sur les problèmes de bases de données, et de partager les mêmes informations. Les entreprises peuvent ainsi découvrir et mettre en œuvre des améliorations tout en optimisant leur temps en termes de communication et de recoupement d’informations. »

« Le plus grand défi d’observabilité auquel nous sommes confrontés est le monitoring proactif des performances de nos bases de données, » déclare Chris Seltzer, Engineering Manager chez Compass. « Datadog Database Monitoring permet aux ingénieurs de nos équipes produit et infrastructure de repérer les problèmes de performance des requêtes et ainsi d’éviter les interruptions de service prolongées qui perturbent l’expérience des utilisateurs finaux. Mieux encore, tout cela s’effectue à l’aide d’un seul et même outil. »

Datadog DBM permet à ses utilisateurs d’obtenir une visibilité complète sur leurs bases de données et permet ainsi aux entreprises de :

- Détecter et isoler rapidement les détériorations de performance. Les utilisateurs peuvent suivre l’évolution des performances de requêtes normalisées sur l’ensemble de leurs bases de données, voir lesquelles sont les plus exécutées, dans quel contexte, et recevoir des alertes pour les plus longues ou coûteuses. Pour chaque requête, il est possible de pousser l’investigation jusqu’aux instances qui les exécutent et ainsi d’exploiter les logs et métriques afin de comprendre les performances de ces instances.

- Identifier l’origine des baisses de performance. DBM fournit un accès rapide aux « explain plans », de sorte que les utilisateurs peuvent visualiser la séquence des étapes qui composent une requête. Cela leur permet de localiser les goulets d’étranglement et d’identifier les différentes possibilités d’optimisation : meilleures configurations sur la base ou bien optimiser les requêtes à la source.

- Améliorer et préserver l’état des bases de données, prévenir les incidents et réduire les coûts. DBM permet aux entreprises de garder jusqu’à trois mois d’historique des données de performance des requêtes, ce qui leur permet de comprendre les changements au fil du temps et d’éviter les régressions.

- Fournir aux ingénieurs un accès à la télémétrie des performances des bases de données sans compromettre la sécurité des données. DBM offre une vision centralisée des données de performance des bases de données, automatiquement corrélées avec les métriques infrastructure et applicatives, sans nécessiter un accès direct des utilisateurs aux serveurs de production.

Datadog DBM pour Postgres et MySQL est commercialisé à partir de 70 dollars par serveur de base de données.

https://www.datadoghq.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: