En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Redémarrer des caméras de sécurité à distance grâce au PoE

Par John Feeney, COO de Perle Systems

Publication: 28 septembre

Partagez sur
 
Engie Solutions via Ineo Infracom avait besoin d’un commutateur PoE compact supportant la norme IEEE802.3bt...
 

Pour être efficaces dans les zones à surveiller, les caméras sont souvent placées de manière stratégique au sommet d’un réverbère ou sur la façade latérale d’un bâtiment. Cependant, ces endroits posent plusieurs défis aux techniciens, concepteurs et installateurs de systèmes de surveillance.

Climat. Les caméras de sécurité extérieures sont conçues pour fonctionner sous la pluie, le grésil et la neige. Le reste du système, tel que le commutateur, le routeur, l’extension Ethernet ou le convertisseur de médias, doit être placé dans un boîtier NEMA approprié pour être protégé des intempéries. Cependant, même à l’intérieur d’un boîtier, cet équipement doit être conçu pour fonctionner à des températures comprises entre -40°C et +70°C par mesure de sécurité dans les environnements chauds et froids.

Alimentation. Les réverbères et les extérieurs des bâtiments disposent rarement d’une source d’alimentation en courant alternatif ou continu. Par conséquent, les caméras sont généralement connectées à un convertisseur de média PoE, à un prolongateur Ethernet PoE ou à un commutateur PoE pouvant fournir jusqu’à 100 watts de puissance sur le câble Ethernet.

Maintenance. Comme la plupart des appareils électroniques, les caméras de surveillance doivent parfois être réinitialisées. Comme elles sont dispersées dans des endroits difficiles d’accès, il est préférable que le dispositif PoE permette de redémarrer les caméras connectées à distance.

Esthétique. La plupart des municipalités souhaitent que les caméras et les boîtiers du système soient discrets et se fondent dans l’architecture environnante. Comme les équipements des systèmes de surveillance peuvent être relativement compacts, des boîtiers personnalisés sont souvent conçus pour tout contenir.

Nous nous sommes entretenus avec Louis-Marie Bouvattier, chef de projet chez Engie Solutions via Ineo Infracom, au sujet d’un système de surveillance qu’ils ont déployé en France. « Chaque système de surveillance est différent, mais les composants de base de notre système comprenaient les caméras, un commutateur Ethernet industriel géré par Perle et un bloc d’alimentation 24 VCC logé dans un boîtier étanche. Les commutateurs Perle ont été choisis parce qu’ils prenaient en charge les fonctions de gestion requises et les méthodes d’authentification sécurisées via la norme IEEE 802.1X ou les adresses MAC. »

Bien que cette configuration fonctionnait très bien, il y avait un domaine dans lequel Engie souhaitait s’améliorer.

M. Bouvattier poursuit : “ Les caméras de surveillance peuvent parfois se bloquer, présenter des défaillances ou être capricieuses, ce qui impose un redémarrage. Avec notre installation d’alors, nous devions envoyer régulièrement du personnel sur place pour réinitialiser et redémarrer les caméras. Il fallait trouver une solution. Sur le papier, les caméras que nous utilisions avaient des besoins en énergie de 30 W. Cependant, nous avons constaté qu’elles fonctionnaient parfois de manière erratique si une alimentation d’au moins 60 W n’était pas disponible. Un commutateur PoE standard ne serait pas suffisant. Nous avions besoin d’un commutateur PoE qui prenne en charge la norme IEEE802.3bt.”

L’IDS-710HP-XT de Perle était la solution. Capable de fournir jusqu’à 450 W de puissance totale par le biais de ses 8 ports aux appareils connectés, il était également suffisamment petit pour s’intégrer dans les boîtiers prévus. La fonction de réinitialisation de l’alimentation du dispositif alimenté leur permet de redémarrer à distance n’importe quelle caméra de surveillance à tout moment.

Avec des températures de fonctionnement comprises entre -40°C et +70°C, des fonctions de gestion étendues, des méthodes d’authentification sécurisées et une connectivité réseau via deux ports SFP prenant en charge la fibre 1G/2.5G ou le cuivre 10/100/1000, le commutateur PoE IDS-710HP s’adaptera à tous les environnements nécessitant une sécurité, une qualité de service et une interopérabilité réseau étendues.

M. Bouvattier conclut : « L’IDS-710HP-XT répondait à toutes nos exigences, dimensionnelles et techniques. C’était la pièce manquante pour créer une solution flexible qui pourrait être utilisée dans toutes les configurations de caméras de sécurité urbaines. »

https://www.perlesystems.fr/

https://www.engie-solutions.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: