En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

La nouvelle version de PX-Backup par Portworx

Publication: 13 octobre

Partagez sur
 
Objectif : permettre de protéger les données dans le cloud et de migrer les applications « stateful » exécutées sur Kubernetes...
 

Une nouvelle enquête de Portworx révèle que la mobilité et la protection des données sont des défis majeurs dans le cadre de la gestion des applications « stateful » sur Kubernetes.

Au KubeCon North America, Portworx® par Pure Storage®, la plateforme de services de données Kubernetes la plus complète, annonce la sortie de PX-Backup 2.1, la nouvelle version de sa solution de protection des données et applications modernes. Portworx publie également les données d’une nouvelle enquête menée auprès des utilisateurs finaux concernant l’exécution des applications « stateful » sur Kubernetes.

Les dernières améliorations apportées à PX-Backup permettent aux entreprises de bénéficier d’une protection des données exhaustive, d’une mobilité multicloud et d’un meilleur support en matière de conformité pour les applications exécutées sur Kubernetes, sur site comme dans le cloud. Les nouvelles améliorations incluent :

- La portabilité des applications entre clouds : PX-Backup assure la portabilité des applications entre n’importe quel cloud ou datacenter sur site. La nouvelle version permet aux clients de sauvegarder les applications Kubernetes exécutées sur un cloud ou un datacenter et de les restaurer dans l’un ou l’autre.

- Une conformité améliorée via la règle de sauvegarde 3-2-1 sur n’importe quel support : la sauvegarde 3-2-1 est une norme du secteur pour tout plan de protection des données, qui garantit la récupération après plusieurs scénarios de défaillance. Dans sa nouvelle version, PX-Backup peut désormais décharger les sauvegardes des snapshots de l’interface CSI vers un stockage objet. Les entreprises exécutant des applications Kubernetes sur PX-Store de Portworx, un service de stockage compatible avec l’interface CSI ou un stockage basé sur le cloud, ont maintenant la possibilité d’utiliser PX-Backup pour conserver trois copies des données (production, snapshots, copie de sauvegarde), à la fois sur disque et en stockage objet. Elles peuvent ainsi stocker les données hors site (dans n’importe quel cloud) et respecter les exigences d’un programme de sauvegarde basé sur la règle 3-2-1.

- La récupération étendue avec assistance pour les partages de fichiers : en plus des capacités existantes pour la sauvegarde des charges de travail basées sur des blocs, les entreprises peuvent à présent sauvegarder et restaurer les applications exécutées sur des volumes ReadWriteMany (RWX) persistants configurés en tant que partages de fichier à partir de FlashBlade, des volumes du proxy Portworx ou d’un serveur NFS.

- Une protection améliorée grâce à PX-Secure : les utilisateurs de PX-Backup peuvent désormais tirer parti des services de chiffrement et de contrôle d’accès basé sur les rôles proposés par PX-Secure de Portworx, bénéficier d’une assistance supplémentaire en matière de sécurité pour les applications modernes et réduire leurs frais d’administration.

Enquête auprès des utilisateurs finaux : avis concernant l’exécution des applications « stateful » sur Kubernetes

Kubernetes continue de jouer un rôle essentiel dans l’agilité et la résilience des entreprises, à mesure qu’elles assurent la modernisation de leurs applications et de leur infrastructure. Une enquête menée auprès de 500 professionnels IT aux États-Unis et au Royaume-Uni a révélé que plus de la moitié des participants considérait l’amélioration de l’agilité (58 %) et de la résilience (52 %) comme des facteurs déterminants dans le cadre de la création et du déploiement d’applications « stateful » sur Kubernetes. Les principales conclusions de l’enquête sont les suivantes :

- Conséquences sur les résultats de l’entreprise : les professionnels IT s’accordent à dire qu’exécuter des applications « stateful » sur Kubernetes leur permet de développer (54 %) et adapter (55 %) leurs applications plus rapidement, tout en permettant aux développeurs d’être plus efficaces (55 %).

- La sauvegarde et la restauration sont essentielles : pour les professionnels IT, la sauvegarde et la restauration (55 %), la mobilité des données et la gestion de la capacité (49 %) ainsi que la haute disponibilité (48 %) sont les exigences les plus importantes en ce qui concerne les applications « stateful » exécutées sur Kubernetes.

- La mobilité et la protection des données représentent un défi : la mobilité des données (29 %) est une exigence que les professionnels IT ont le plus de mal à respecter lorsque les applications « stateful » sont exécutées sur Kubernetes, tandis que la protection des données (46 %) représente le plus grand défi opérationnel.

- Les charges de travail « stateful » devraient augmenter : la majorité (87 %) des participants s’attendent à ce que le pourcentage des charges de travail « stateful » augmente au cours des 12 prochains mois, tandis que 9 % s’attendent à un maintien et que seulement 4 % envisagent une diminution.

« Les résultats de la dernière enquête montrent qu’il est urgent de sécuriser les applications Kubernetes critiques à l’aide d’une stratégie complète de conformité et de protection des données. Avec les dernières améliorations de PX-Backup, nous sommes heureux de pouvoir proposer aux clients du monde entier une solution indépendante pour gérer et sécuriser efficacement leur infrastructure Kubernetes moderne, même s’il s’agit d’une infrastructure distribuée. », Murli Thirumale, vice président et directeur général, unité Cloud Native, Pure Storage.

PX-Backup 2.1 sera disponible au mois de novembre 2021.

https://www.purestorage.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: