En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Kem One met le cap sur le cloud public avec VMware

Publication: 3 novembre

Partagez sur
 
Le spécialiste de la chlorochimie Kem One renouvelle son système d’information grâce à VMware et l’intégrateur Teamwork. Une modernisation qui lui a permis d’assurer une continuité de son activité tout en gagnant en flexibilité...
 

Depuis près d’un siècle, Kem One, deuxième producteur européen de PVC, s’est positionné comme acteur majeur de la filière vinylique en Europe. Ce spécialiste de l’extraction de sel gemme et de la fabrication de chlore fournit à ses clients une maîtrise complète des procédés de fabrications innovants. L’entreprise affiche une belle croissance avec sept sites industriels en France et en Espagne et un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros. De quoi mettre l’expertise de ses 1333 collaborateurs au service de clients toujours plus exigeants.

En quête de performance

En 2018, l’entreprise lance un appel d’offre pour renouveler son infrastructure IT vieillissante, répartie sur deux data centers dans la région lyonnaise. Ces derniers, très éloignés l’un de l’autre et fonctionnant sur des systèmes différents impliquent des coûts de renouvellement et de maintenance élevés. « De plus, » se souvient Jean-Yves Pottier, responsable des infrastructures IT de Kem One, « l’équipe en charge de l’infrastructure, composée de trois personnes dont moi-même, était clairement sous-dimensionnée pour faire face à tous les défis. Il devenait donc urgent de moderniser nos environnements technologiques ».

Pour mener à bien ce chantier de modernisation, Jean-Yves Pottier et son équipe décident d’abandonner le parc informatique existant pour mettre en place un nouveau système d’information innovant, et répondre ainsi aux exigences de performance de ce leader européen.

Cap sur le cloud public

Trouver des prestataires de qualité pour assurer la migration devient rapidement une priorité. Kem One se met en quête d’une solution qui inclut l’hébergement dans un cloud public, qui intègre toutes les technologies de virtualisation nécessaires rapidement, sans pour autant engager l’entreprise dans un long projet de réécriture des applications.

Pour se faire, l’entreprise se tourne vers la solution VMware Cloud on AWS et Teamwork, acteur majeur du conseil, de l’intégration et de l’innovation, pour l’épauler. « Il était crucial pour Kem One de relever les défis liés à la modernisation de leur infrastructure », se souvient Mathieu COMMARE Strategy & Transformation Manager TWSI de Teamwork, qui accompagne les entreprises dans leur transition numérique depuis plus de vingt ans. « Avec l’aide de VMware, nos équipes ont pu mettre leur savoir-faire au service de Kem One et l’aider à migrer le plus rapidement et le plus économiquement possible pour répondre aux besoins des équipes de développement », rappelle-t-il.

Pour s’assurer d’avoir le meilleur suivi budgétaire possible, Kem One opte pour la démarche FinOps, qui lui permet d’optimiser les coûts d’hébergement sous AWS et de visualiser précisément l’évolution des coûts de son infrastructure cloud. À ces contraintes financières, s’ajoutent plusieurs défis techniques. « Nos applications n’avaient pas initialement été conçues pour une transposition en mode-cloud native, » commente Jean-Yves Pottier, « or, notre objectif était de migrer vers le cloud le plus rapidement possible ». Grâce à l’environnement VMware vSphere déjà en place et à VMware HCX, Kem One réalise la migration à chaud de 280 machines virtuelles existantes de manière quasi-transparente.

Une migration en un temps record

La promesse d’une migration sans interruption, en toute sécurité et à grande échelle est tenue. En quelques mois seulement, les équipes de VMware parviennent à modifier les environnements avec moins de quinze minutes d’interruption de service. « Notre solution VMware HCX permet de composer avec des migrations de data importantes, car les volumes pouvaient atteindre jusqu’à 2To sur certains serveurs de messagerie chez Kem One et VMware Cloud on AWS apporte une nouvelle flexibilité pour ajouter rapidement des composants d’infrastructures supplémentaires » souligne Eric Marin, Directeur Technique de VMware « Les experts VMware comme l’équipe projet de Teamwork ont fait preuve d’une expertise et d’une disponibilité à toute épreuve », ajoute Jean-Yves Pottier dont l’efficacité des prestataires a permis à Kem One d’assurer la continuité de son activité.

Grâce à cette approche Lift and Shift, Kem One gagne son pari et parvient, d’une part, à remplacer son ancien système de base de données, précédemment installé sur ses data centers et, d’autre part, à réaliser des économies par rapport à ses anciens coûts d’infrastructure sur site. « Au final, avec les solutions VMware, nous réalisons 26% d’économies sur nos coûts d’infrastructures, gagnons en agilité et tout cela sans pénaliser un seul instant nos 900 utilisateurs » conclut Jean-Yves Pottier.

Cette migration simple, rapide et économique a permis à Kem One de gagner en flexibilité ainsi qu’en performance. Une transformation qui s’inscrit dans la dynamique de croissance du groupe et qui répond désormais au plus près des besoins des équipes métiers.

https://www.kemone.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: