En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les cyberattaques ont augmenté de 50 % en 2021 et atteint un pic en décembre

Publication: 11 janvier

Partagez sur
 
Cause : la faille qui a impacté la bibliothèque logicielle Log4J...
 

En ce début d’année, Check Point Research (CPR) partage les statistiques mondiales des augmentations de cyberattaques observées en 2021 par région, pays et industrie. L’année dernière, CPR a constaté une augmentation de 50 % des cyberattaques par semaine sur les réseaux d’entreprise par rapport à 2020, avec un pic en décembre, en grande partie dû à la faille de sécurité qui a impacté Log4J. Les pirates ont surtout ciblé l’Afrique, l’Asie-Pacifique et l’Amérique latine, mais l’Europe a connu la plus forte augmentation en pourcentage des cyberattaques d’une année sur l’autre. Le secteur de l’éducation et de la recherche est le plus ciblé au monde.

- Les cyberattaques contre le secteur de l’éducation et de la recherche ont augmenté de 75 % en 2021.

- Les cyberattaques contre le secteur public ont augmenté de 47 % en 2021.

- Les cyberattaques contre le secteur de la santé ont augmenté de 71 % en 2021.

Check Point Research (CPR) partage les statistiques mondiales des augmentations des cyberattaques contre les organisations en 2021 par région, pays et secteur d’activité. L’année dernière, CPR a constaté 50 % de cyberattaques en plus par semaine sur les réseaux d’entreprise par rapport à 2020. La tendance à l’augmentation des cyberattaques a atteint un niveau record fin 2021 après les révélations de l’exploit Log4J, avec un pic à 925 cyberattaques par semaine et par organisation, au niveau mondial.

Secteurs les plus ciblés par les pirates informatiques dans le monde en 2021

1. Enseignement/Recherche (+75%)

2. Gouvernement/Militaire (+47%)

3. Communications (+51%)

4. ISP/MSP (67%)

5. Santé (71%)

Régions les plus visées

1. Afrique (+13%)

2. Asie Pacifique (+25%)

3. Amérique Latine

4. Europe (+68%)

5. Amérique du Nord (+61%)

Omer Dembinsky, responsable de la recherche sur les données, chez Check Point Software : « Les pirates informatiques ne cessent d’innover. L’année dernière, nous avons constaté une augmentation stupéfiante de 50 % des cyberattaques perpétrées chaque semaine, sur les réseaux d’entreprise par rapport à 2020 c’est une augmentation considérable. Le nombre de cyberattaques a atteint un pic vers la fin de l’année, en grande partie en raison de la faille de sécurité qui a touché la bibliothèque Log4J. Grâce aux nouvelles techniques d’intrusion et aux méthodes d’évasion, les pirates peuvent désormais mettre plus facilement à exécution leurs intentions malveillantes. Ce qui est plus alarmant, c’est que certains secteurs essentiels de la société (les OIV) figurent dans la liste des cibles. Les secteurs de l’éducation, de l’administration et de la santé figurent dans le top 5 des secteurs les plus attaqués au niveau mondial. Je m’attends à ce que ces chiffres augmentent en 2022, car les pirates continueront d’innover et de trouver de nouvelles méthodes pour exécuter des cyberattaques, en particulier des ransomwares. Pour ainsi dire, nous sommes dans une cyber pandémie. J’invite instamment le public, et en particulier les personnes travaillant dans les secteurs de l’éducation, de l’administration et de la santé, à se familiariser avec les principes de base de la cyber protection. Des mesures simples telles que l’application de correctifs, la segmentation des réseaux et la formation des employés peuvent contribuer grandement à rendre le monde plus sûr. »

Conseils de sécurité

- Prévenir

- Tout sécuriser

- Appliquer régulièrement des correctifs

- Segmenter les réseaux

- Former les employés

- Installer des technologies de sécurité avancées

Les données utilisées dans ce rapport ont été détectées par les technologies Threat Prevention de Check Point, puis stockées et analysées dans ThreatCloud. ThreatCloud fournit des renseignements sur les menaces en temps réel provenant de centaines de millions de capteurs dans le monde entier, sur les réseaux, les terminaux et les mobiles. ThreatCloud est en fait le cerveau qui se cache derrière la puissance de prévention des menaces de Check Point Software, il combine les renseignements sur les menaces du Big Data avec des technologies avancées d’IA pour fournir une prévention précise à tous les clients de Check Point Software.

https://research.checkpoint.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: