En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Station spatiale internationale : la participation de Canonical au programme STEAM

Publication: 2 février

Partagez sur
 
Canonical sert de base à une démonstration de stockage de données et de traitement sur le Edge dans l’espace...
 

La technologie mise en place supporte l’oeuvre d’art Celestium de Cecilie Waagner Falkenstrøm et son équipe technique d’ARTificial qui s’appuient sur des algorythme AI et une blockchain.

Le projet repose sur une collaboration de Canonical,la start-up Lonestar et Redwire Corporation un leader de l’infrastructure spatiale pour l’économie du new space.

Canonical, le leader de l’Open Source, la start-up Lonestar et Redwire Corporation un leader de l’infrastructure spatiale pour l’économie du new space annoncent leur collaboration autour de l’initiative mondiale STEAM, une démonstration révolutionnaire de stockage de données immuables et de traitement edge actuellement en cours à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

La démonstration réussie de la technologie Lonestar a bénéficié de contributions importantes de Canonical et de Redwire. L’équipe Edge of Network de Canonical a fourni un noyau unique d’Ubuntu pour fonctionner sur du matériel spatial contraignant, tout en pouvant fonctionner dans un hyperviseur en tant que machine virtuelle. Redwire a exploité le matériel informatique existant sur l’ISS à partir de sa capacité pionnière d’impression 3D en microgravité.

Ce projet de collaboration a permis la mise en place de Celestium, une œuvre d’art d’IA et de blockchain qui fonctionnera depuis l’espace, en orbite autour de la Terre à bord de la partie de la Station spatiale internationale (ISS) de la NASA. L’œuvre d’art est développée par l’artiste Cecilie Waagner Falkenstrøm. En exploitant les données provenant des radiations cosmiques à bord de l’ISS, en orbite autour de la Terre à une vitesse de 27 700 km/h, l’algorithme d’intelligence artificielle sème et exploite des milliers d’images spatiales et de token spatiaux qui seront distribués sur une blockchain. S’inspirant d’images tirées des photographies de l’espace lointain de la NASA, des œuvres uniques de l’astronaute Nicole Stott de la Space for Art Foundation et de l’artiste occidentale Tamara King, chaque image est générée par l’IA comme étant unique en son genre et intégrée sous forme de NFT. L’œuvre est à l’avant-garde d’un genre émergent à l’intersection de l’art, de l’espace et de la technologie.

L’effort combiné pour créé de l’art dans une machine virtuelle afin de faire la démonstration du stockage de données, du traitement à bord et de l’informatique en périphérie du réseau comme prototype de services cloud basés sur la Lune. Des données immuables ont été stockées à bord de l’ISS pour le test par les partenaires à but non lucratif, la Fondation Arch MIssion et la Fondation Angiogenesis. Ces deux fondations ont désormais leurs données immuables stockées avec succès sur l’ISS grâce à cette collaboration historique.

https://www.canonical.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: