En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Cloud monitoring, sommes-nous assez armés pour relever les défis 2022 ?

Publication: 9 février

Partagez sur
 
Si l’environnement cloud séduit de plus en plus d’entreprises dans le monde, ce dernier s’inscrit bel et bien en top priorité dans la majorité des budgets sécurité 2022 des entreprises européenneséellement conscientes des enjeux et défis auxquels elles s’exposent ?...
 

Nombreux sont les bénéfices qu’apportent le cloud monitoring. Dans l’ensemble, son utilisation permet d’optimiser les performances et de réduire les temps d’arrêt des applications, processus, données et initiatives basés sur le cloud.

Toutefois, le cloud est aussi connu pour être une infrastructure extrêmement complexe et en constante évolution. Pour que les entreprises en tirent le meilleur parti, il est essentiel d’être en mesure de voir, continuellement, ce qu’il s’y passe. Le cloud monitoring semble être le remède à tous ces maux. Toutefois, la réalité de cette solution n’est pas toujours aussi simple. En effet, en plus des trois types de cloud (public, privé et hybride), il existe de nombreux types de données et un nombre presque incalculable de composants de cloud fonctionnant simultanément.

Les défis 2022 du cloud monitoring

Pour s’assurer que les initiatives des entreprises révèlent leur plein potentiel, le cloud monitoring prend plusieurs formes différentes et les expose, par conséquent, à 3 principaux défis, à savoir :

1. Pénurie des talents : alors que de plus en plus d’entreprises font de la transformation numérique une priorité absolue, il devient évident qu’il existe une pénurie de compétences en matière de cloud. Selon 63 % des cadres supérieurs considèrent cette pénurie comme une préoccupation majeure pour le maintien de leur activité. Les entreprises qui ne disposent pas des profils adéquats peuvent ainsi rencontrer des difficultés à gérer correctement les solutions du cloud monitoring.

2. Plusieurs fournisseurs de cloud = cloisonnement des données et des outils : 92 % des entreprises utilisent différents types de cloud (publics, privés et hybrides) pour prendre en charge des infrastructures informatiques en constante évolution. Cette stratégie multi-cloud peut permettre aux organisations de mieux répondre à leurs besoins uniques, mais créé également une complexité accrue en termes de structure de cloud, rendant ainsi le monitoring difficile. La multiplicité des fournisseurs peut entraîner un cloisonnement des données et des outils, ce qui oblige les entreprises à adopter une série d’outils de surveillance spécifiques pour suivre correctement les performances du cloud.

3. Infrastructure hybride = manque de visibilité : les cloud hybrides sont confrontés à bon nombre des mêmes défis que les stratégies multi-cloud. Dans une configuration hybride, les données résident à la fois dans des environnements de cloud publics et privés. Ainsi, tenter de surveiller ces données et de suivre les processus en traitant deux types de cloud distincts peut entraîner un manque de visibilité. Là encore, les fournisseurs de cloud publics proposent généralement leurs propres outils de surveillance, mais rien ne garantit qu’ils soient parfaitement compatibles avec les solutions de cloud monitoring privés .

« De nombreuses entreprises dépendent aujourd’hui de leurs applications, infrastructures et leurs données basées sur le cloud. Surmonter ces défis constitue donc une priorité absolue pour surveiller et améliorer les performances de leurs applications de cloud. Pour y parvenir, Gigamon fournit la solution et les capacités essentielles du cloud monitoring, en donnant aux entreprises la visibilité dont elles ont besoin pour optimiser toutes initiatives de cloud via un outil unique qui centralise tout » explique Bertrand de Labrouhe, Senior Sales Director South Europe chez Gigamon.

https://www.gigamon.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: