En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Johnson Controls nommée parmi les 100 entreprises les plus durables du monde !

Publication: 9 février

Partagez sur
 
Le groupe obtient la première place dans la catégorie Fabrication d’Equipements de CVC de l’étude Corporate Knights. Première place également dans la catégorie Produits pour le Bâtiments. 12e au classement général, contre 38e en 2021...
 

Johnson Controls, leader mondial dans le domaine des bâtiments intelligents et durables, a annoncé aujourd’hui qu’elle avait été nommée parmi les 100 entreprises les plus durables du monde dans le classement 2022 Global 100 de Corporate Knights. C’est la huitième fois que Johnson Controls reçoit cette distinction. La société s’est classée première parmi 26 pairs désignés par Corporate Knights pour la fabrication d’équipements CVC et première sur 74 dans son secteur industriel des Produits pour le Bâtiment. Johnson Controls est passé de la 38e place l’année dernière à la 12e place du classement général.

Johnson Controls a obtenu une note élevée sur plusieurs indicateurs, grâce à des actions telles que son engagement à investir 75 % de la recherche et du développement de nouveaux produits dans l’innovation liée au climat et dans les produits et services durables, l’intégration du développement durable et de la diversité parmi les composants de la rémunération des hauts dirigeants et le fait de tirer un pourcentage élevé de ses revenus (près de la moitié) de produits et services verts.

"Être nommé parmi les 100 entreprises les plus durables est un honneur, et la preuve de notre engagement continu à ouvrir la voie vers une économie à faible émission de carbone", a déclaré George Oliver, président et PDG de Johnson Controls. "La prochaine décennie est cruciale pour notre passage à une économie durable. Le développement durable n’est plus une option pour les entreprises du monde entier ; elle doit faire partie de leur ADN. Il est plus qu’urgent de réduire les émissions de carbone. La bonne nouvelle, c’est que la réduction des émissions de carbone est également bénéfique pour les résultats financiers".

Le classement se fonde sur une évaluation rigoureuse de 6 914 entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard de dollars. Les entreprises du Global 100 tirent 47 % de leur chiffre d’affaires de produits ou de services classés comme "propres" selon la taxonomie propre de Corporate Knights. Au cours de l’exercice 2020, Johnson Controls a tiré 48 % de ses revenus de produits et services propres.

Johnson Controls s’est engagé à contribuer à la résolution de la crise climatique, en aidant ses clients à réduire leur empreinte carbone grâce à des offres telles que OpenBlue Net Zero Buildings as a Service. En tant que leader mondial des solutions technologiques pour des bâtiments intelligents, sains et durables, le développement durable est au cœur de ses activités depuis des décennies. Parmi les premières entreprises industrielles à déclarer leurs émissions et à s’engager à les réduire, la société a fait d’énormes progrès, réduisant l’intensité de ses émissions de carbone de plus de 70 % depuis 2002.

"Chez Johnson Controls, nous avons créé une entreprise entièrement dédiée au développement durable en fournissant des technologies et en créant des partenariats pour décarboner les bâtiments. Le secteur du bâtiment est responsable de près de 40 % des émissions annuelles mondiales de CO2. Il est donc impossible de lutter contre le changement climatique sans investir massivement dans les bâtiments. Nous disposons aujourd’hui des technologies permettant de réduire les émissions de carbone grâce à des outils tels que notre plate-forme numérique OpenBlue, qui optimise les systèmes des bâtiments et réduit à la fois les émissions et les coûts", a déclaré Katie McGinty, vice-présidente et responsable du développement durable et des relations extérieures chez Johnson Controls.

Johnson Controls continue à prendre des mesures importantes pour améliorer son impact sur l’environnement et s’est engagé à atteindre des émissions de carbone nettes de niveau 1 et 2 d’ici 2040, soit dix ans avant l’objectif de l’Accord de Paris sur le Climat. L’entreprise vise à réduire ses émissions opérationnelles de 55 % et à réduire les émissions de ses clients de 16 % avant 2030. Ces objectifs ambitieux de réduction des émissions pour 2030 ont été approuvés par l’initiative Science Based Targets. Johnson Controls est également devenue récemment la première entreprise industrielle à émettre un cadre de financement durable intégré ainsi qu’une obligation liée à la durabilité, en s’appuyant sur son leadership en matière de financement vert via l’émission d’obligations vertes et la connexion de sa facilité de crédit de premier rang à des paramètres de durabilité. Dans le cadre de son Integrated Sustainable Finance Framework, Johnson Controls s’est en outre engagé à atteindre des réductions absolues ambitieuses de ses émissions d’ici 2025.

Sustainalytics, un leader mondial dans les domaines de l’investissement responsable et de la finance durable, a récemment reconnu Johnson Controls comme un leader de l’industrie dans la gestion des risques matériels environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). En janvier 2022, elle a été classée troisième sur 132 entreprises du secteur des Produits pour le Bâtiment pour sa gestion renforcée des questions matérielles environnementales, sociales et de gouvernance (ESG).

Dans le Management Top 250 de l’Institut Drucker de 2021, qui est une liste des entreprises les mieux gérées d’Amérique, Johnson Controls s’est classé au 67 ème rang (contre 88 en 2020). L’entreprise a obtenu ses meilleures notes en matière de responsabilité sociale, recevant 5 étoiles pour ses performances dans ce domaine ainsi que 5 étoiles pour la satisfaction des clients.

Johnson Controls a enfin récemment partagé des informations sur son parcours en matière de développement durable et sur son rôle dans la lutte contre le changement climatique urgent dans le cadre de la 18e table ronde exécutive du Global 100 : "Mener la décarbonation du Monde" à laquelle George Oliver a participé aux côtés de plusieurs dirigeants de premier plan.

https://www.johnsoncontrols.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: