En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Comment rendre la conception des applications plus accessible ?

Par Kathryn Grayson Nanz, Developer Advocate, Progress

Publication: 10 février

Partagez sur
 
Pour faciliter l’accessibilité aux personnes handicapées, les entreprises doivent, en priorité, repenser leurs applications et leurs sites Web. Il existe 5 grandes catégories de handicaps : visuel, auditif, moteur, de la parole et cognitif...
 

La plupart des gens sont susceptibles d’en rencontrer au moins un à un moment donné de leur vie, même s’il ne s’agit que d’une situation ponctuelle. Réfléchir aux fonctionnalités d’accessibilité est bénéfique à tous. En effet, cela ne profitera pas uniquement aux personnes concernées en premier lieu, mais à tous les utilisateurs. Et cela même si nous ne nous en rendons pas compte dans un premier temps.

Par exemple, tout ce qui profitera aux utilisateurs malentendants profitera également aux utilisateurs des transports en commun dépourvus de casque. De la même manière, ce qui sera développé pour les utilisateurs malvoyants profitera également aux utilisateurs ayant la migraine et qui, momentanément, ne supportent pas de regarder un écran.

Il peut être difficile de s’adapter mentalement à une conception axée sur l’accessibilité. Travailler l’accessibilité signifie changer la façon dont on aborde la création des applications.

Voici quelques ajustements qui peuvent s’avérer utiles pour réorienter la façon de penser à la création de logiciels :

Accessibilité et MVP

De nombreux éditeurs de logiciels utilisent l’approche MVP, ou Minimum Viable Product : Pour accélérer le lancement d’une application sur un marché, orienter le développement d’une fonctionnalité de manière itérative. C’est un excellent moyen d’identifier les intérêts principaux d’une nouvelle fonctionnalité. Cela prend naturellement en charge une boucle de rétroaction et d’itération pour la conception et le développement. Cependant, lorsque vous définissez ce minimum, l’accessibilité doit être incluse.

Pour concevoir une fonctionnalité d’accessibilité, il ne suffit pas de simplement revenir en arrière et d’apporter quelques modifications pour y ajouter de l’accessibilité. L’accessibilité doit être une exigence de base, le reste suivra naturellement.

Planifier à l’avance divers tests d’utilisateurs

Les tests utilisateurs sont souvent pourvus de bonnes intentions mais de peu de suivi. Et c’est compréhensible cela peut être difficile et long à organiser. Cependant, obtenir les commentaires d’utilisateurs réels est extrêmement précieux et vaut toujours le temps et les efforts nécessaires.

Les tests utilisateurs impliquent un ensemble diversifié et inclusif d’utilisateurs pour tester une application de manière approfondie. En effet, même si vous avez un excellent programme de test utilisateur, vous risquez de créer accidentellement un biais dans vos résultats en ne testant votre travail qu’avec des personnes valides.

Par exemple, si vous avez déjà mis en place un programme de test utilisateur, il faut alors élargir votre réseau lorsque vous recherchez des personnes avec qui le tester. Cela signifie offrir une incitation quelconque (cartes-cadeaux, essais gratuits de produits, etc.). Ou encore se connecter avec un groupe local de soutien aux personnes handicapées, un spécialiste, ou partager des informations de recrutement en ligne avec des groupes axés sur le handicap. Ceci pour élargir la base d’utilisateurs disponibles.

L’accessibilité est une partie cruciale d’une application, et si cela n’est pas du tout abordé pendant les tests utilisateurs... eh bien, alors ce n’est pas vraiment un test.

L’accessibilité est la spécialité de chacun

L’accessibilité ne peut pas être rétrospectivement superposée à une application existante inaccessible ; quiconque dit le contraire vend quelque chose.

L’accessibilité signifie d’abord que nous n’externalisons pas le travail d’accessibilité dans l’application, et que nous ne laissons pas tout reposer sur les épaules d’un seul expert en la matière. Au lieu de cela, il faut intégrer l’accessibilité à la base des connaissances de chacun, afin qu’elle puisse être intégrée au produit dès le début.

Si vous dépendez d’une expertise externe, vous vous retrouverez dans une boucle sans fin consistant à embaucher un professionnel, à réparer votre application, puis à la regarder lentement devenir moins accessible à mesure que vous intégrez de nouvelles fonctionnalités inaccessibles... C’est fastidieux, coûteux.

De même, vous ne voulez pas que l’intégralité de votre travail d’accessibilité soit sous la responsabilité d’un concepteur ou d’un ingénieur qui possède déjà les connaissances. Faire d’une seule personne le spécialiste n’est pas une solution à long terme. Par exemple, que se passerait-il lorsqu’elle serait malade ou lorsqu’elle trouverait un nouvel emploi ?

L’importance du soutien à la gestion

Si les concepteurs et ingénieurs n’ont pas confiance en leur capacité à concevoir et à créer des logiciels accessibles, il est important que la direction leur fournisse l’éducation, la formation et les ressources dont ils ont besoin pour développer cet ensemble de compétences. Cela résout le problème à la racine et permet au personnel actuel de former de nouvelles recrues au fur et à mesure que l’équipe s’agrandit. Cela crée également une culture de responsabilité partagée au sein de l’équipe, afin que chacun puisse participer de manière égale et avant tout dans une perspective d’accessibilité lors des discussions, de la planification et des commentaires.

Une fois que l’on a reconnu que l’accessibilité est une partie nécessaire de la fonctionnalité complète du produit, il est possible de prendre des décisions éclairées concernant la planification, la conception, le développement et les tests. La direction et les équipes peuvent alors donner la priorité à l’accessibilité. Le défi sera-t-il relevé ?

https://www.progress.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: