En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Cloud, sécurité, et gestion des ressources en local

Par Colin Blumenthal, vice-président des services IT chez Sharp Europe

Publication: 18 février

Partagez sur
 
Quelles seront les tendances des services IT en 2022...
 

Il est indéniable que l’environnement professionnel moderne a considérablement évolué au cours des 18 derniers mois qu’il s’agisse de la configuration des locaux ou de la tendance croissante à se connecter et à travailler à distance. Les prestataires de services IT ont offert à beaucoup une véritable bouée de sauvetage, ces derniers temps, mais que nous réserve le marché pour les mois et années à venir ?

La cybersécurité avant tout

Les modes d’interaction des entreprises avec les nouvelles technologies peuvent les exposer à des risques de cybersécurité. Les entreprises de toutes tailles prennent ainsi progressivement conscience qu’il ne suffit plus de sécuriser leur infrastructure, et qu’il leur faut également s’assurer d’avoir contracté une cyberassurance.

Ainsi, si le pire vient à se produire (une cyberattaque se concluant par une fuite de données, par exemple), l’assurance couvrira le coût de reprise d’activité et/ou les potentielles sanctions financières. La demande de services IT sera alors alimentée par les exigences de ces compagnies quant à la mise en place de certains process de sécurité.

Parallèlement, les prestataires risquant eux-mêmes de devenir les cibles des cybercriminels, il leur faudra s’efforcer de maintenir et de renforcer leur propre sécurité interne, afin d’éviter de telles attaques.

La sécurité en télétravail

D’une façon ou d’une autre, le modèle hybride continuera à jouer un rôle important pour bon nombre d’entre nous tout au long de l’année. Il faudra donc sensibiliser les effectifs aux problématiques de cybersécurité et de sécurité en général. L’attention devra notamment se porter sur les endpoints, ces ordinateurs distants connectés aux réseaux pour soutenir le travail flexible ou le télétravail.

Dans ce contexte, les services IT peuvent apporter davantage que les antivirus classiques en assurant une protection complète, spécialement conçue pour détecter, analyser, bloquer et maîtriser les attaques, souvent sans même que l’utilisateur final ne soit au courant de ce qui se passe.

Connectivité et connexions

La sécurité est un paramètre essentiel en matière de travail hybride. Une fois son personnel protégé, l’entreprise pourra alors penser à la connectivité et aux diverses solutions permettant à ses effectifs de se réunir pour assister à des réunions et collaborer depuis divers emplacements. Ce mode de fonctionnement réunissant typiquement quelques membres d’une équipe autour d’un grand écran et d’autres travaillant à distance sera en effet de plus en plus répandu en 2022.

Certaines entreprises pensent à tort qu’après avoir intégralement migré vers le cloud, elles pourront oublier les problématiques de gouvernance liées aux sauvegardes et à la cybersécurité. Pourtant, il leur faut continuer d’assumer la responsabilité de leurs propres ressources informatiques, et faire le nécessaire pour protéger leurs informations et interactions avec leurs clients, fournisseurs et équipes internes.

Les données restent la clé

D’un point de vue stratégique, les données restent l’essence même de toute organisation, et devraient encore figurer au sommet des exigences des organisations en 2022. Qu’il s’agisse de les interpréter, de créer des rapports, de les manipuler ou d’utiliser des outils de référence, les entreprises devront faire le nécessaire pour générer des informations décisionnelles plus précises.

Mais à l’heure où nous nous appuyons de plus en plus sur des applications virtuelles, n’oublions pas que les services cloud sont de plus en plus riches, ce qui ne facilite pas forcément la tâche. Cette richesse doit non seulement être gérée, mais aussi protégée, ce qui nécessite une certaine expertise, et oblige donc les entreprises à choisir les fournisseurs de solutions adéquats.

Changer les habitudes d’achat

La généralisation du télétravail a accru la demande d’ordinateurs portables, l’accent étant mis sur la qualité de l’expérience proposée en natif, grâce notamment à des puces de sécurité intégrées et à de meilleures capacités de visioconférence. De plus, les périphériques destinés aux bureaux à domicile (à l’image des moniteurs externes, des imprimantes locales, des casques audio, etc.) devraient gagner en popularité, les professionnels cherchant à répliquer chez eux l’expérience jusqu’ici réservée à l’entreprise.

Autre tendance clairement identifiable : les acheteurs s’intéressent toujours plus à des offres intégrant des capacités de sécurité et de protection de la confidentialité dès la phase de conception. Ce nouveau besoin concerne aussi bien les équipements eux-mêmes que les services IT et solutions.

Nous avons beaucoup évoqué le télétravail et l’utilisation du cloud. Cependant, le travail en entreprise reste extrêmement important, en particulier à l’heure où les organisations de toutes tailles cherchent à trouver le bon équilibre entre accès sur place et à distance. Les entreprises doivent donc définir leurs stratégies au cas par cas, mais les prestataires de services IT peuvent certainement jouer un rôle majeur en supportant ces stratégies mises en place.

Enjeux environnementaux

La RSE n’est pas un nouveau sujet, mais ces dernières années, elle est passée sur le devant de la scène. Les pratiques des acheteurs évoluent : ces derniers posent désormais des questions sur l’impact environnemental de ce qu’ils achètent. Si le recyclage est ainsi devenu une offre standard, ils s’intéressent également de plus en plus aux emballages, aux kilomètres parcours, ou encore à la protection de l’écosystème au sens large.

La mise en œuvre d’une bonne stratégie de RSE, et l’achat de technologies adaptées ne sont pas le fruit du hasard : les organisations en question ont de toute évidence mûrement réfléchi afin d’élaborer leur stratégie, et disposent du budget nécessaire pour l’exécuter.

Mais là encore, il leur sera impossible de dérouler, gérer et maintenir une telle stratégie avec un maximum d’efficacité et de la manière la plus bénéfique sans s’appuyer sur un service IT adapté.

https://www.sharp.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: