En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Transatel lance sa solution d’hybridation des réseaux privés 4G/5G

Publication: 25 février

Partagez sur
 
Objectif : permettre à n’importe quel objet connecté de basculer entre réseaux cellulaires privés et publics, partout dans le monde...
 

A l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone qui ouvrira ses portes lundi, Transatel (filiale du groupe NTT Ltd.) dévoile une évolution majeure de sa technologie SIM. Une innovation déjà couronnée du prix du « Projet le plus ambitieux » aux IoT Awards du salon IoT World et qui permet désormais à un terminal ou une application IoT de se connecter aussi bien à un réseau privé 4G/5G d’entreprise qu’aux réseaux publics des principaux opérateurs mobiles mondiaux, grâce à une seule et même carte SIM. Cette nouvelle fonctionnalité est aujourd’hui attendue par les industriels qui sont de plus en plus nombreux à se doter de réseaux cellulaires privés pour accélérer leur digitalisation.

Les réseaux mobiles privés, véritables accélérateurs de l’industrie 4.0

D’après un rapport publié récemment par le groupe NTT et The Economist, plus de la moitié des entreprises interrogées envisagent de déployer leur propre réseau privé 5G dans les 6 à 24 mois à venir. Une tendance forte qui s’explique par le développement extrêmement rapide des technologies de l’Industrie 4.0 comme l’intelligence artificielle, la communication machine-to-machine (M2M) ou l’Internet des Objets (IoT). Ces applications particulièrement gourmandes en data sont aujourd’hui massivement adoptées par de nombreux secteurs, de l’industrie manufacturière à l’automobile, le transport et la logistique, ou encore la santé. Supérieur au Wi-Fi en termes de débit, de couverture et de sécurité, les réseaux privés 5G apportent une connectivité à l’intérieur comme à l’extérieur dans des endroits stratégiques comme les usines, les ports ou les aéroports. Il n’est donc pas surprenant que le poids économique du marché des réseaux privés 4G et 5G soit estimé respectivement à $66.9 et $47.5 milliards de dollars d’ici 2023 d’après ABI Research.

Les industriels exigent une connectivité sécurisée au-delà de leurs propres réseaux privés

Par définition, un réseau cellulaire privé n’est pas interconnecté aux réseaux dits « publics » des opérateurs mobiles ce qui peut en limiter l’usage. Les entreprises entendent aujourd’hui garder la maîtrise de leur connectivité et leur indépendance vis-à-vis des opérateurs. Ils ont en effet besoin de solutions de connectivité à la fois fiables, sécurisées et économiques, qui leur permettent de déployer leurs flottes d’objets connectés et leurs applications IoT partout dans le monde. Le dernier rapport du cabinet d’analystes OMDIA consacré aux réseaux privés d’entreprises (Private LTE and 5G Network Enterprise Survey Insight) révèle à ce propos que 75% des entreprises interrogées recherchent des solutions 5G hybrides privé/public.

Il était déjà possible d’étendre la portée d’un réseau cellulaire privé mais cela impliquait jusqu’ici de nouer des accords et des interconnexions avec de nombreux opérateurs mobiles à travers le monde. Une approche à la fois longue et couteuse pour les industriels, et qui rendait d’autant plus vulnérables leurs réseaux privés aux attaques extérieures.

Pour répondre à cette contrainte, Transatel dont la maîtrise de la technologie SIM n’est plus à démontrer, a développé une série d’API permettant à la SIM de basculer entre un réseau privé et les réseaux publics des principaux opérateurs mondiaux.

« Grâce à cette solution totalement sécurisée, nos clients peuvent désormais choisir quand et comment leurs SIM basculeront d’un réseau à l’autre. Ce paramétrage peut être manuel ou automatique en fonction de la localisation de la SIM, d’une détection NFC, de l’activation d’une application particulière ou même d’une commande vocale. » déclare Romain Durand, Directeur de la recherche et de l’innovation de Transatel.

Avec cette solution particulièrement innovante, Transatel lève un frein majeur à l’adoption des réseaux privés. Dans les usines, les hôpitaux, les ports ou les aéroports, l’utilisation d’équipements mobiles comme les véhicules autonomes, les PC et tablettes connectés ou les technologies de communication mobiles « push to talk » par le personnel sur le terrain ne peuvent souffrir d’une interruption de connectivité quand un réseau privé est indisponible et trop éloigné.

« En offrant une interconnexion unique entre les réseaux privés et son propre cœur de réseau et donc une couverture cellulaire haut-débit à travers plus de 180 destinations à travers le monde, la solution d’extension des réseaux privés 4G/5G de Transatel évite aux industriels d’avoir à multiplier les accords de roaming coûteux avec les opérateurs mobiles. » ajoute Christian Regnier, co-fondateur et président de l’EUWENA (European Users Wireless Enterprise Network Association), et foundateur et président de PRIVINNET.

https://www.transatel.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: