En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Maison connectée : Sept façons de protéger vos appareils des cyberattaques

Publication: 10 mars

Partagez sur
 
Check Point Software interpelle sur le fait que les appareils connectés peuvent mettre votre intimité en danger...
 

Check Point® Software Technologies, un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de cyber sécurité détaille sept conseils pour garder vos dispositifs connectés hors de portée des pirates informatiques. Il est en effet difficile de trouver une maison qui ne soit pas équipée d’au moins un dispositif connecté. Selon les dernières recherches, le Royaume-Uni compte à lui seul 2,22 millions de maisons connectées.

Qu’il s’agisse d’une sonnette d’entrée dotée d’une caméra ou d’un détecteur de fumée qui se connecte directement à votre téléphone portable pour vous rappeler de changer les piles, ces appareils font de plus partie de notre quotidien. Cependant, si ces dispositifs facilitent grandement la vie des consommateurs, ils multiplient aussi le nombre de points d’accès que peuvent utiliser les cyber pirates pour dérober des informations privées et personnelles.

Une enquête de Which ? a révélé qu’en moyenne, les foyers équipés d’appareils connectés sont exposés à 12 000 attaques de piratage ou de balayage inconnu dans le monde chaque semaine. Cela donne une idée de l’ampleur du problème. Des histoires terrifiantes existent, comme celles d’appareils connectés qui écoutent des conversations privées ou de pirates informatiques qui utilisent des appareils dotés d’une caméra pour accéder à des vidéos en direct de l’intérieur de nos maisons.

Et comme si cela ne suffisait pas, ces intrus peuvent aller encore plus loin et profiter des nouveaux usages liés au télétravail, nouvelle tendance mondiale, pour s’infiltrer dans nos ordinateurs professionnels, souvent non protégés, connectés au même wi-fi compromis et ainsi accéder au réseau de l’entreprise. Ces cyber pirates, qui se servent de nos appareils connectés comme d’une passerelle, peuvent laisser derrière eux un véritable chaos, nuisant non seulement à notre vie privée, mais entraînant en parallèle une éventuelle violation des données de l’entreprise.

Philippe Rondel, Architecte sécurité chez Check Point France a déclaré : « Nous sommes parfaitement conscients des précautions à prendre pour empêcher les voleurs de pénétrer dans nos maisons et de nous cambrioler. Cependant, nous fermons les yeux sur les menaces cachées que représentent nos appareils connectés, grâce auxquels des pirates aux intentions malveillantes peuvent observer et écouter nos conversations les plus privées dans le confort et l’intimité de nos maisons. »

« Au fil des années, nous constatons que les pirates informatiques sont de plus en plus agressifs et que, par conséquent, tout appareil connecté à Internet est un « proie idéale ». Dans le contexte dans lequel nous vivons aujourd’hui, croire que cela n’arrive qu’aux autres est une hérésie ; tous les propriétaires de ces appareils doivent prendre des mesures supplémentaires pour protéger leurs données, car il suffit d’un seul appareil mal protégé pour qu’un pirate provoque un énorme préjudice qui ait des répercutions en chaine ».

Conseils pour assurer la sécurité de vos équipements connectés :

1. Actualiser le software : Pour assurer la protection de votre maison et de vos données, il est indispensable de mettre à jour vos appareils lorsque cela est nécessaire. En effet, les moyens utilisés par les mauvais acteurs pour attaquer les appareils changent constamment. Il est donc important de disposer de la toute dernière protection contre ces menaces en constante évolution.

2. Configurer un réseau wi-fi autonome pour vos appareils : La plupart des routeurs permettront de créer un réseau distinct pour les appareils connectés, qui multipliera les obstacles que les pirates devront surmonter lorsqu’ils tenteront d’y accéder. Vous pouvez également envisager de créer un « mode invité » pour votre wi-fi qui permettra à vos amis et à votre famille d’accéder à Internet, mais sans le risque supplémentaire d’avoir à écrire ou à partager virtuellement les détails de connexion de votre réseau principal.

3. Renforcer vos mots de passe : Lorsqu’il s’agit de créer des mots de passe sûrs pour vos appareils, assurez-vous de les choisir au hasard et qu’on ne puisse pas faire le lien avec le propriétaire de l’appareil. Ces informations sont en effet très accessibles aux acteurs de la menace et ne permettront pas d’offrir une protection optimale pour votre maison. Si vous trouvez que les mots de passe complexes sont plus difficiles à retenir, envisagez d’utiliser un gestionnaire de mots de passe pour vous aider à protéger vos appareils.

4. Double authentification : En créant une forme supplémentaire d’authentification, connue sous le nom d’authentification à deux facteurs ou 2FA, vous pouvez dissuader les pirates d’accéder à vos appareils. Bien que cela puisse constituer un léger désagrément pour le consommateur, rien à voir avec le chaos qu’un pirate informatique peut provoquer une fois qu’il a obtenu l’accès à vos appareils domestiques intelligents.

5. Chiffrement : En vous assurant que votre routeur utilise le plus haut niveau de chiffrement, vous pouvez protéger vos données contre les menaces indésirables. N’oubliez pas les extensions wi-fi internes ou les réseaux domestiques powerline qui disposent également d’un paramètre permettant le chiffrement sur le réseau domestique. Cette mesure ajoutera une couche supplémentaire de protection, à votre routeur et à vos appareils intelligents.

6. Changer le mot de passe par défaut de votre routeur : Il ne s’agit pas du même mot de passe que pour le wi-fi, mais il est tout aussi important. La plupart des routeurs sont dotés d’un mot de passe par défaut simple pour faciliter leur configuration lors de leur première installation, mais les pirates peuvent très facilement le deviner. Il existe même des listes des mots de passe les plus courants en ligne, alors soyez prudent et changez-les dès que possible.

7. Protéger vos appareils professionnels : A l’heure où le télétravail se développe, il est important que les appareils des entreprises soient aussi bien protégés que les dispositifs personnels lorsqu’ils utilisent le wi-fi de votre domicile. Vous pouvez le faire en vous assurant que vos appareils sont à jour avec les dernières technologies anti-malware. En les gardant en sécurité, vous pouvez réduire la menace qui pèse sur vos dispositifs connectés.

https://www.checkpoint.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: