En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Jeu de bridge : L’IA Nukkai s’impose face à 8 champions du monde

Publication: 27 mars

Partagez sur
 
Nukkai, start-up pionnière de l’IA nouvelle génération, annonce la victoire sans appel de son intelligence artificielle lors du challenge qui l’a opposée, sur 60 parties consécutives, à 8 champions du monde du jeu de bridge...
 

Avec 83% de parties gagnées par la machine sur 480 parties, pour la première fois dans l’histoire de ce jeu, le robot Nukkai montre que l’IA dépasse les meilleurs humains lors de la phase essentielle du jeu.

Co-fondée par la chercheuse Véronique Ventos et le polytechnicien Jean-Baptiste Fantun, Nukkai a choisi le jeu de bridge comme terrain d’expérimentation du fait de sa similitude avec les problèmes de décision rencontrés dans la vie réelle. De plus cette démonstration de l’IA Nukkai face aux champions valide le potentiel de son approche pour le développement d’applications innovantes dans l’ensemble des domaines industriels.

Selon Cédric Villani, député à l’Assemblée nationale, président de l’Office parlementaire d’évaluation d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et titulaire de la Médaille Fileds de 2010, Nukkai marque l’histoire du bridge et de l’intelligence artificielle, en triomphant haut la main face à une incroyable brochette de champions du monde, qui aura tout de même opposé une résistance héroïque ! Au-delà de l’exploit qui marquera l’histoire du bridge et de l’intelligence artificielle, ce sont de fascinantes perspectives sur la compréhension des raisonnements probabilistes, avec informations cachées, et d’explicabilité des algorithmes. Renouveau bienvenu de l’interface entre jeu, science et numérique, avec sobriété et élégance en prime, superbe réussite française !

Le Challenge

Ces 24 et 25 mars, à Paris, l’IA Nukkai a affronté 8 maîtres incontestés du bridge, représentant 6 nationalités et cumulant ensemble 16 titres de champions du monde. Ces champions(nes) se sont mesurés à l’IA Nukkai au long d’un tournoi portant sur 60 donnes pour chacun(e) d’entre eux. Et le score final, de 83% de parties gagnées par la machine, reflète clairement les excellentes performances de l’IA par rapport aux joueurs les plus chevronnés.

Contrairement aux échecs ou au go, où les machines ont déjà surpassé l’humain, le bridge est plus résistant à l’IA parce qu’il s’agit d’un jeu multi-joueurs, à information incomplète et dont les règles imposent une certaine explicabilité. Après 4 années de recherche intensive, Nukkai est le premier acteur au monde à avoir développé un robot atteignant un niveau suprahumain lors de la phase essentielle du jeu1 et ceci grâce à une IA novatrice.

IA Nouvelle Génération

L’IA Nukkai est une IA explicable, collaborative et sobre en énergie. Elle se distingue ainsi des méthodes d’IA les plus utilisées, de type « boîte noire », qui posent des questions de transparence, d’interaction homme / machine et de consommation énergétique.

Pour Jean- Baptiste Fantun, co-fondateur de Nukkai : « L’un des plus grands défis de l’IA est de créer des systèmes de confiance alimentés par l’IA. Les humains et les entreprises sont de plus en plus mal à l’aise avec les algorithmes d’IA de type "boîte noire" qui ne donnent aucune indication sur la manière dont les décisions ont été prises. »

Explicabilité : Nukkai a développé un outil qui analyse une partie jouée et « explique » la stratégie employée. On peut ainsi transférer à l’humain les compétences du robot ou montrer aux joueurs humains en quoi leur stratégie était inférieure à celle du robot.

Collaboration : Alors que l’IA de type « black box » complique toute interaction avec l’humain, l’IA Nukkai peut interagir avec lui, elle a la capacité d’expliquer ses choix et ses décisions. Et c’est l’humain qui prend la décision selon les propositions faites par la machine.

Sobriété énergétique : Développé avec le soutien du CNRS qui a mis à disposition son supercalculateur Jean Zay, le plus puissant de France l’IA Nukkai se révèle 200 000 fois moins énergivore que la solution précédemment utilisée pour battre le champion du monde de go …

Rebattre les cartes de l’IA

Pour Véronique Ventos, co-fondatrice de Nukkai, désignée par Forbes troisième femme la plus influente au monde dans le domaine de l’IA, « L’IA repose le plus souvent aujourd’hui sur des méthodes numériques liées aux réseaux neuronaux et plus récemment au deep learning, qui s’appuient sur les progrès réalisés en termes de puissance des ordinateurs. Malheureusement ces approches ne fournissent pas d’explications compréhensibles par un humain. L’IA Nukkai s’appuie sur des méthodes hybrides innovantes : après avoir fait leurs preuves sur un jeu aussi difficile que le bridge, elles ne devraient avoir aucun mal à trouver des applications dans des domaines à fort potentiel économique »

L’AI Nukkai, développée pour les situations à information incomplète, est appelée à se développer dans de nombreuses verticales car, dans la « vraie vie » nous n’avons jamais à notre disposition l’entièreté des informations - C’est en cela que le Bridge est plus proche des problématiques de la vie réelle que les échecs ou le Go. Nukkai n’a pas attendu ce challenge pour commencer à appliquer ses méthodes dans d’autres champs que le bridge :

- Education : Nukkai a développé un premier produit, Kartoon, proposant à des élèves de niveau primaire des exercices ludiques leur permettant de développer leurs compétences en maths et leurs facultés cognitives, de façon adaptative tout en fournissant un feedback riche à l’enseignant. Son déploiement a commencé en septembre 2021 dans plusieurs écoles en France et le projet a remporté le label Edu’up de l’Education Nationale. Il est en passe d’être déployé dans plusieurs pays européens (avec le soutien d’Erasmus), en Afrique et aux USA.

- Aéronautique : NukkAI a développé un premier outil particulièrement utile pour les compagnies aériennes et devrait signer prochainement un accord d’ampleur avec un acteur majeur de ce domaine

- Cybersécurité : les méthodes développées par Nukkai sont particulièrement efficaces dans ce domaine où les experts sont noyés sous un flot croissant d’alertes et ont besoin d’un outil interactif qui leur permet de synthétiser l’information et d’automatiser un maximum de processus.

- Défense : NukkAI travaille étroitement depuis quelques années avec un grand acteur français du secteur de la Défense.

- Finances, assurances, santé, etc… : dans ces domaines, la nécessité d’explicabilité et l’impératif de maintenir un contrôle humain assurent un avenir prometteur pour l’IA de Nukkai.

Le succès Nukkai est celui de tout l’écosystème de la French Tech : Nukkai a bénéficié du soutien de la BPI (avec notamment une aide au développement deeptech de 1M€), du CNRS (qui a mis à disposition le supercalculateur J Zay) et de plusieurs grands partenaires académiques.

Dans le contexte des annonces récentes du Président Emmanuel Macron autour de l’IA, un tel évènement de portée mondiale illustre les premiers résultats concrets de la politique volontariste française de l’IA, dans le respect des valeurs de confiance et l’ambition d’un impact « AI for good ».

https://www.nukk.ai/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: