En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Check Point Research : Augmentation de 16% des cyberattaques, la semaine dernière

Publication: 1er avril

Partagez sur
 
Check Point Research (CPR) publie des données sur les cyberattaques observées depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine. La semaine dernière, que ce soit en Russie ou en Ukraine, les cyberattaques ont augmenté de 10 % et 17 % respectivement...
 

CPR a par ailleurs constaté une augmentation de 16 % de ces attaques au niveau mondial sur l’ensemble du conflit actuel. CPR partage des données sur les cyberattaques pour les pays et les régions de l’OTAN et plus encore.

- En Europe, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation a augmenté de 18 % par rapport à la période précédant le conflit.

- Dans la région APAC, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation a augmenté de 16 % comparé à la situation avant le début du conflit.

- En Amérique du Nord, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation a augmenté de 14 % par rapport à avant le début du conflit.

- En Israël, la semaine dernière, les attaques hebdomadaires moyennes par organisation étaient supérieures de 14% à celles d’avant le début du conflit, principalement sur les secteurs public et militaire.

En Ukraine, la semaine dernière, la moyenne hebdomadaire des attaques par organisation s’élevait à 1697, soit 39% de plus qu’avant le début du conflit et 17% de plus que la semaine précédente. En Russie, la semaine dernière, la moyenne des attaques hebdomadaires par organisation s’élevait à 1550, soit 22% de plus qu’avant le début du conflit et 10% de plus que la semaine précédente.

Les cyberattaques à travers le monde

CPR surveille également les cyberattaques dans le monde entier sur fond de guerre entre la Russie et l’Ukraine. La semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation s’élevait à 1290, soit 16% de plus qu’avant le début du conflit, et 2% de moins que la semaine précédente. Depuis le début du conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 9% par rapport à la période précédente.

Les cyberattaques par région

- En Afrique, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation était de 2169, soit 7% de plus qu’avant le début du conflit et 1% de plus que la semaine précédente. Pendant le conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 2 % par rapport à la période précédant le conflit.

- Dans la région APAC, la semaine dernière, la moyenne des attaques hebdomadaires par organisation s’élevait à 1803, soit 16 % de plus qu’avant le début du conflit et 2 % de plus que la semaine précédente. Pendant le conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 7% par rapport à la période précédant le conflit.

- En Europe, la semaine dernière, la moyenne des attaques hebdomadaires par organisation s’élevait à 1101, soit 18% de plus qu’avant le début du conflit et 5% de moins que la semaine précédente. Pendant le conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 10 % par rapport à la période précédant le conflit.

- En Amérique latine, la semaine dernière, la moyenne des attaques hebdomadaires par organisation s’élevait à 1773, soit 13% de plus qu’avant le début du conflit et 6% de moins que la semaine précédente. Pendant le conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 9% par rapport à la période précédant le conflit.

- En Amérique du Nord, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation était de 957, soit 14 % de plus qu’avant le début du conflit et 5 % de moins que la semaine précédente. Pendant le conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 10% par rapport à la période précédant le conflit.

Les cyberattaques en Israël

- En Amérique du Nord, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation était de 1613, soit 14 % de plus qu’avant le début du conflit et 4% de moins que la semaine précédente. Depuis le début du conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 11% par rapport à la période précédente.

- En Amérique du Nord, la semaine dernière, le nombre moyen d’attaques hebdomadaires par organisation était de 4575, soit 31% de plus qu’avant le début du conflit et 2% de moins que la semaine précédente. Depuis le début du conflit, le taux hebdomadaire moyen d’attaques a augmenté de 20% par rapport à la période précédente.

Les cyberattaques des pays de l’OTAN :

Omer Dembinsky, Data Group Manager chez Check Point Software : « Les cyberattaques des deux camps, la Russie et l’Ukraine, continuent d’augmenter depuis le début du conflit. La semaine dernière, les cyberattaques ont augmenté de 10% et 17% respectivement, par rapport à la semaine précédente. Il semble que les pirates informatiques redoublent d’efforts et profitent du conflit. La tendance est visible non seulement dans les deux pays concernés, mais aussi au niveau mondial. Dans le monde entier, nous constatons que la semaine dernière, la moyenne des attaques hebdomadaires par organisation a augmenté de 16 % par rapport à avant le début du conflit. À mon sens, les attaquants cherchent à profiter du battage médiatique et de l’intérêt autour du conflit partout où ils le peuvent, car ils cherchent à cibler des organisations qui couvrent à la fois le public, peut-être une ONG, une entité à but non lucratif ou gouvernementale, et le secteur privé. CPR continuera de surveiller les tendances en matière de cyberattaques dans les semaines à venir, en lien avec le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine. »

https://research.checkpoint.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: