En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Streaming : Comment les fournisseurs peuvent-ils garantir l’intégrité du réseau ?

Par Ricardo Moreira, Sales Director EMEA Content Delivery Network products, Lumen Technologies

Publication: 5 avril

Partagez sur
 
Avec des services de streaming plus populaires que jamais et des audiences en constante augmentation, les fournisseurs de vidéo en ligne recherchent en permanence des moyens d’optimiser la diffusion de contenu live ou à la demande...
 

À cet effet, il existe des solutions hybrides, complémentaires des services traditionnels de CDN, et qui proposent des avantages majeurs.

La technologie Mesh Delivery de Lumen par exemple est capable de traiter en temps réel les informations issues des lecteurs vidéo afin d’extraire les segments de contenu de la source la plus efficace : le CDN ou le réseau distribué constitué des utilisateurs regardant le même contenu. Les appareils utilisés par les différents utilisateurs pour le visionnage de la vidéo deviennent ainsi des mini-serveurs edge capables de fournir des segments vidéo à d’autres appareils à proximité. En délestant le CDN d’une partie du trafic vidéo au bénéfice de ce réseau distribué, la technologie Mesh Delivery favorise la décongestion du réseau et la réduction de la latence, améliorant ainsi l’expérience de streaming à mesure que l’audience augmente.

Ce matching « peer-to-peer » est basé sur de nombreux critères algorithmiques ayant pour but de maximiser l’allègement de la charge CDN en connectant autant d’utilisateurs que possible. Les paramètres de partage des segments de contenus vidéos incluent des critères tels que la qualité des pistes vidéo et la position de lecture (entre autres), tandis que les critères d’allègement du CDN sont basés sur le fournisseur d’accès à Internet (FAI), le numéro de système autonome (ASN) et la proximité géographique entre les utilisateurs.

Toutefois, si les paramètres de partage ne sont pas correctement gérés, le peering entre les FAI ou les points d’échange Internet peuvent être amenés à saturer notamment lors des directs à forte audience. Il est également important pour les FAI de maîtriser l’acheminement de leur trafic et le peering avec les autres réseaux

Afin d’aider les fournisseurs de service à garantir l’intégrité du réseau tout en bénéficiant du Mesh Delivery, Lumen propose une fonctionnalité optionnelle de « ISP Matching » qui empêche les appareils connectés de partager du contenu en dehors du FAI au sein duquel ils sont connectés. En plus de conserver le trafic au sein d’un même FAI, la fonctionnalité permet potentiellement d’alléger davantage le CDN car les pairs intra-réseau ont tendance à être plus proches les uns des autres, ce qui maximise la fiabilité et la rapidité de leur connexion.

La solution Mesh Delivery offre plusieurs alternatives pour configurer « l’ISP Matching » au sein du réseau distribué :

- Un fournisseur vidéo peut implémenter une correspondance préférentielle ou stricte,

- La correspondance peut être activée en fonction du nombre de téléspectateurs d’un contenu vidéo donné, garantissant qu’elle n’est mise en œuvre que lorsque cela est nécessaire pour préserver les niveaux de trafic sur ce FAI,

- Les whitelists ou blacklists des FAI peuvent être établies en fonction de différents niveaux de granularité : FAI mondial, FAI régional ou ASN (Autonomous System Number c’est-à-dire un identifiant pour un ensemble de réseaux informatiques IP intégrés à Internet, généralement sous le contrôle du FAI).

2022, les FAI doivent être prêts pour les évènements majeurs à venir

Au cours des deux évènements sportifs live les plus populaires de l’année passée, nous avons pu observer les bénéfices de la fonction d’ISP Matching de Mesh Delivery. Pour cette année 2022, la situation sera très probablement similaire.

Débutant fin mai, le tournoi de tennis de Roland-Garros attire chaque année de fortes audiences streaming dans le monde entier, et particulièrement en France et dans de nombreux pays européens où les matchs sont diffusés en prime time. Pendant les deux semaines du tournoi, qui comprenaient jusqu’à 10 heures de diffusion en direct certains jours, l’un des principaux diffuseurs nationaux de l’événement a utilisé le Mesh Delivery avec « l’ISP Matching Intra » activée par défaut.

Les mesures effectuées l’an dernier montrent qu’il n’y a pas eu de détérioration du taux d’allègement du trafic CDN vers le réseau distribué. En effet, le taux d’allègement moyen était de 74 % pour un maximum de 85 %, ce qui correspond à ce que nous mesurons lorsque « l’ISP Matching » n’est pas activée. En analysant plus en détail les données « d’ISP Matching » de la saison précédente, nous constatons que la fonctionnalité a été très efficace pour maintenir les échanges entre pairs au sein des différents FAI. Parmi les principaux FAI français qui ont été utilisés pour diffuser les flux, le taux moyen d’échanges intra-FAI était de 92 %, dont 87 % pour l’audience maximale (à titre de comparaison, on observe généralement un taux d’échange au sein d’un même FAI de 25% pour un appairage aléatoire).

Peut-être plus important encore, ce taux élevé d’échanges intra-FAI s’est produit sans dégradation de la qualité du flux, les mesures de débit, de buffering moyen et de temps passé sur la piste de plus haute qualité étant conformes aux standards élevés de QoS observés avec le Mesh Delivery dans le passé.

Dans la continuité de Roland Garros, le Championnat d’Europe de football UEFA 2020 s’est déroulé entre juin et juillet. A l’instar de Roland Garros, l’Euro est l’un des tournois sportifs internationaux les plus prestigieux au monde, ce qui a généré une importante utilisation de Mesh Delivery avec une audience maximale de 500 000 utilisateurs connectés simultanément et une bande passante « peer-to-peer » maximale de 1 Tbps.

Les deux principaux diffuseurs de l’Euro ont activé la fonction « d’ISP Matching », ce qui a conduit à des taux de d’échange intra-FAI constamment supérieurs à 77 % avec un maximum de 88 % (le taux moyen étant de 82 %).

Il convient également de noter que nous avons constaté ces taux élevés, y compris lors des matchs les plus populaires. Par exemple, lors du match avec le trafic le plus élevé (France contre Suisse le 28 juin), les quatre principaux FAI ont conservé plus de 84 % du trafic « peer-to-peer » au sein de leurs réseaux.

Anticiper l’évolution et l’explosion des consommations

Pendant la pandémie, la consommation de streaming live et à la demande a littéralement explosé. Elle s’est maintenue à des niveaux élevés même lorsque les restrictions de rassemblement ont pris fin et que le public a pu assister de nouveau aux événements sportifs dans les stades.

Mais avec le Mesh Delivery, les diffuseurs de contenu en streaming sont en mesure de répondre à l’évolution de l’audience. Cette flexibilité leur permet de s’affranchir des problématiques d’augmentation de capacité de dernière minute ou des coûts de dépassement sur leurs factures CDN mensuelles. À retenir pour la Coupe du Monde de Football fin 2022 !

https://www.lumen.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: