En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Quatre méthodes pour répondre à la complexité informatique dans un monde hybride

Par Chrystal Taylor, Head Geek™, SolarWinds

Publication: 20 juillet

Partagez sur
 
L’adoption du cloud connaît une constante accélération. Gartner indique que les dépenses consacrées par les utilisateurs finaux aux services dans le cloud ont augmenté de 20 % en 2022 pour atteindre presque 500 milliards de dollars US...
 

Cette dépense effrénée n’est pas près de s’arrêter ; au contraire, on s’attend à ce qu’elle augmente d’encore 100 milliards de dollars US en 2023.

Toutes les entreprises font face à des pressions. Les concurrents investissent dans la résilience et l’amélioration des produits et des services. De leur côté, les clients exigent que les entreprises leur proposent de meilleures expériences. La main-d’œuvre distribuée a également des demandes ; les employés souhaitent bénéficier d’options de travail plus souples. Quel que soit le point de vue adopté, les entreprises doivent se mettre à niveau et engager des dépenses.

Jamais il n’a été aussi compliqué de travailler dans le secteur informatique, alors que les équipes se battent pour répondre à des demandes concurrentes. Les points douloureux comprennent l’exécution des charges de travail et des applications sur les infrastructures à la fois dans le cloud et sur site, et la prise en charge simultanée des nouvelles technologies et de l’infrastructure héritée. À mesure que de nouvelles fonctionnalités et applications sont ajoutées, la complexité de la pile technologique se développe et s’étend de façon exponentielle. La complexité de l’informatique n’est pas un problème que nous pouvons ignorer. Elle affecte même le niveau de confiance des professionnels responsables de l’entretien des systèmes.

Un problème de confiance

Selon le rapport SolarWinds® sur les tendances informatiques de 2022, la complexité a eu un impact négatif sur la capacité des équipes informatiques à soutenir leur entreprise et ses résultats financiers. Les réponses au sondage de personnes interrogées dans le monde entier indiquent que les facteurs principaux de l’augmentation de la complexité comprennent les nouveaux outils et technologies, les exigences toujours plus grandes des divers services en termes de technologie, ainsi que la fragmentation entre les technologies héritées et les technologies modernes.

Ces demandes accrues indiquent la possibilité d’une crise imminente. Les résultats du rapport sur les tendances informatiques révèlent que les professionnels de l’informatique manquent de confiance en leurs capacités à gérer les environnements complexes d’aujourd’hui. Lorsqu’on leur a demandé quel est leur niveau de confiance envers la capacité de leur organisation à gérer la complexité, 16 % seulement des personnes interrogées ont indiqué avoir un niveau de confiance très élevé. Plus d’un tiers des personnes interrogées (34 %) ont admis ne pas être entièrement équipées pour gérer la complexité et 6 % n’ont aucune confiance. La plupart des professionnels de l’informatique pensent également que le retour sur investissement a été affecté par la complexité toujours croissante de l’informatique. Mais il existe des solutions pour combattre cette crise de la confiance. En voici quatre ci-dessous.

1. Choisissez le modèle de paiement approprié

Lorsque vous travaillez avec un fournisseur informatique, il est essentiel de garder vos options ouvertes et de comparer pour trouver la meilleure offre ou le meilleur plan de paiement.

Un abonnement ou des paiements uniques ont des avantages budgétaires, mais ne rejetez pas non plus l’option de services payés à l’usage. Les fournisseurs de ces services doivent s’engager à vous satisfaire, sans quoi vous irez voir ailleurs. Les services informatiques payés à l’usage permettent à votre équipe de voir un lien direct entre les coûts, le gaspillage et l’inefficacité. Ils obligent les professionnels de l’informatique à optimiser constamment l’usage des produits qu’ils achètent. Par exemple, en cas de retard technologique, ils se tourneront vers leur fournisseur pour obtenir une solution plus rapide. Résultat : les services informatiques payés à l’usage sont source de retour sur investissement pour l’équipe. Il est crucial de choisir l’option appropriée à la fois pour la tâche concernée ET pour les besoins de l’entreprise. Ce choix devra également être réévalué et défendu lors de futures réunions budgétaires, quelle que soit l’option sélectionnée.

2. Trouvez les solutions appropriées à votre site

Chaque entreprise fait face à des défis uniques, mais la taille de l’entreprise peut jouer un rôle pour déterminer les outils, la stratégie ou la technologie la plus appropriée pour vous aider à gérer la complexité informatique. Par exemple, plus du tiers (38 %) des professionnels de l’informatique interrogés travaillant dans de grandes entreprises ont indiqué que la fragmentation existante entre les technologies héritées et les nouvelles technologies était la source principale d’une complexité accrue, contre 29 % de leurs homologues travaillant dans des PME. Avant tout achat, prenez en compte la taille de votre entreprise. Une entreprise de taille relativement réduite peut potentiellement gérer la complexité en faisant appel à un ou deux consultants externes pour mettre en place une stratégie, mais cela n’aurait pas nécessairement le même impact dans une entreprise de plus grande taille. À la place, les entreprises de plus grande taille seraient plus avisées d’effectuer une analyse coûts-bénéfices pour déterminer la meilleure façon de gérer les grandes piles technologiques héritées.

3. L’effet domino de la formation

Il est impossible d’exagérer le rôle joué par les professionnels de l’informatique lorsqu’il s’agit d’aider leurs entreprises à prendre des décisions commerciales stratégiques concernant les technologies émergentes. Les professionnels de l’informatique connaissent les limites de leurs initiatives technologiques. Ils savent également ce qui constitue des risques de conformité et de sécurité, et comment utiliser la technologie au mieux pour répondre aux objectifs commerciaux.

Mais la confiance continue cependant de chuter. De nombreux professionnels de l’informatique ont le sentiment d’avoir une visibilité sous-optimale sur l’infrastructure et les réseaux et d’avoir besoin d’une formation et d’une mise à niveau de leurs compétences. Une formation de première main complète (y compris le temps requis pour expérimenter et apprendre les technologies) est nécessaire pour créer une main-d’œuvre informatique confiante et assurée de ses compétences. Lors de leurs communications avec la direction, les responsables de l’informatique devraient souligner que les performances de l’application, la visibilité, l’expérience client et la résolution des produits ont des retombées sur la croissance de l’activité.

4. N’oubliez pas que ce n’est pas la première fois

N’oubliez pas que tout change. Le système qui vous plaisait tant l’année dernière a été mis à niveau depuis. L’entreprise sur laquelle vous vous reposiez semble avoir changé d’objectif et de mission. En surface, des outils tels que Zoom et Slack peuvent nous connecter les uns aux autres, mais chaque nouvelle connexion exige une nouvelle couche d’infrastructure informatique. Les professionnels de l’informatique devront prendre du recul pour avoir une perspective sur la rapidité du changement, et sur les raisons pour lesquelles ce changement est nécessaire. Ce dernier point ne demande aucune technologie, mais exige que vous vous souveniez que le changement a toujours fait partie intégrante de votre activité. Lutter contre la complexité est un combat pour chacun d’entre nous. Essayez ces quatre étapes, mais n’oubliez pas de vous accrocher. L’adoption du cloud est là pour rester.

https://www.solarwinds.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: