En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Près de la moitié des Endpoints d’entreprise présentent des risques importants

Publication: 11 octobre

Partagez sur
 
Les organisations ont du mal à gérer les appareils et à rester à l’affût des vulnérabilités, des correctifs et des attaques...
 

Adaptiva a publié aujourd’hui son rapport inaugural " Managing Risks and Costs at the Edge "mené par le Ponemon Institute auprès de 629 professionnels de l’informatique et de la sécurité informatique aux États-Unis. Ce panel représente un effectif organisationnel moyen de 13 213 personnes et un budget informatique de 184 366 500 dollars. Les personnes interrogées ont indiqué que la plupart des entreprises peinent à maintenir la visibilité et le contrôle sur leurs terminaux, ce qui entraîne une augmentation des failles de sécurité et une diminution de la capacité à parer aux attaques extérieures.

Les conclusions du rapport montrent que l’entreprise moyenne gère aujourd’hui environ 135 000 Endpoints. Malgré un budget annuel de 4 252 500 dollars consacré à la protection des terminaux, 48 % des appareils en moyenne, soit 64 800 par entreprise, sont menacés parce qu’ils ne sont plus détectés par le service informatique de l’entreprise ou parce que les systèmes d’exploitation des terminaux sont devenus obsolètes. En outre, 63 % des personnes interrogées considèrent que le manque de visibilité sur leurs terminaux constitue l’obstacle le plus important à la mise en place d’une solide posture de sécurité.

Les autres points marquants du rapport sont les suivants :

- L’Infrastructure centralisée de plus en plus tentaculaire : Les organisations informatiques sont confrontées à des taux sans précédent de prolifération des points de distribution, qui ont augmenté rapidement depuis le début de la pandémie de COVID-19. 61 % des personnes interrogées déclarent que les points de distribution ont augmenté au cours des deux dernières années, et le point d’extrémité moyen compte jusqu’à 7 agents installés pour la gestion à distance, ce qui rend la gestion encore plus complexe.

- Des mises à jour de plus en plus difficiles à maintenir : 62 % des personnes interrogées déclarent que les nouvelles versions de systèmes d’exploitation et d’applications sont plus difficiles à maintenir sur tous les terminaux, suivies par les correctifs et les mises à jour de sécurité (59 %), et les paramètres réseau et les problèmes de connectivité (50 %).

- Un Manque de ressources flagrant : 66 % des personnes interrogées déclarent que leur organisation ne dispose pas de ressources suffisantes pour minimiser les risques liés aux terminaux. Par conséquent, les personnes interrogées indiquent qu’elles ne pourraient arrêter que 52 % des attaques avec leurs technologies et leur expertise actuelles.

« Le monde a évolué à un rythme sans précédent au cours des deux dernières années, et pourtant il n’y a pas eu d’innovations significatives dans l’espace de gestion des endpoints depuis plus d’une décennie, depuis l’avènement du cloud computing, » a déclaré Deepak Kumar, fondateur et PDG d’Adaptiva. « Malheureusement, la plupart des entreprises se heurtent à des outils de gestion des terminaux qui n’ont pas été conçus pour le monde distribué, décentralisé et numérique d’aujourd’hui. L’informatique a besoin d’outils qui offrent aux organisations une visibilité totale et complète de leurs points d’extrémité, avec une diffusion en temps réel et continue de contenu pour les maintenir en bonne santé, avec des correctifs et en sécurité. Cela ne sera pas possible avec les solutions de gestion des terminaux dominantes sur le marché aujourd’hui, qui reposent toujours sur une infrastructure centralisée et hypertrophiée, dans le cloud et sur site. »

Alors que les cyberattaques augmentent en fréquence et en ampleur, les organisations subissent une pression croissante pour mettre en œuvre des solutions de gestion des points d’accès efficaces. Cinquante-quatre pour cent des personnes interrogées ont subi en moyenne cinq attaques contre leur entreprise au cours de l’année écoulée, pour un coût annuel moyen de 1,8 million de dollars. Les effets en cascade des temps d’arrêt des systèmes et des perturbations de la productivité des employés ont laissé les organisations dans l’embarras pour faire face à la situation.

Heureusement, les entreprises disposent désormais d’options qui peuvent les aider à éliminer les infrastructures coûteuses et les efforts humains répétitifs, tout en surveillant en permanence les problèmes liés aux terminaux et en y remédiant automatiquement grâce à une personnalisation simple qui assure la sécurité de la périphérie de votre réseau.

https://www.adaptiva.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: