En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Extreme Networks livre ses perspectives réseaux pour 2023

Publication: Décembre 2022

Partagez sur
 
Tendances 2023 : Le cloud, l’automatisation et la sécurité stimuleront le marché des réseaux...
 

Extreme Networks partage les principales tendances qui, selon les observations de ses experts, définiront le paysage informatique et réseau des entreprises en 2023.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, le cloud demeurera l’année prochaine encore un élément fondamental des technologies appliquées à l’infrastructure réseau. D’après un récent rapport d’IDC, d’ici 2025, 60 % des solutions d’infrastructure, de sécurité, de gestion des données et de réseau nécessiteront des plateformes de contrôle/gestion basées sur le cloud, offrant des capacités d’automatisation et une réduction des coûts d’exploitation.

Extreme Networks a notamment constaté les tendances suivantes au sein de l’industrie des réseaux :

- La fourniture de services d’application est le nouveau centre d’intérêt des gestionnaires de réseau. De nombreuses entreprises ont déjà déplacé la gestion de leur réseau vers le cloud, mais pour certaines, il n’y a rien de nouveau. Or, le nouveau facteur déterminant est la capacité de ces systèmes de gestion à surveiller et à rendre compte de la fourniture de services applicatifs tels que Zoom ou Salesforce. Les réseaux SD-WAN qui peuvent rendre compte dans le cloud et étendre la connectivité sans baisse des performances du réseau permettront une prestation de services informatiques basée sur des preuves, ce qui permettra aux équipes informatiques de résoudre les problèmes de service avant qu’ils ne deviennent un problème généralisé.

- Le Wi-Fi l’emportera sur la 5G privée. Si un réseau 5G privé présente certains avantages, la réalité est qu’il a un coût caché de mise à niveau des autres câblages et infrastructures qui prennent en charge le réseau existant. La plupart des réseaux 5G privés nécessitent un nouveau réseau physique complet, ce qui les rend beaucoup plus onéreux qu’il n’y paraît. Les architectures Wi-Fi et fabric, qui permettent une segmentation aisée du réseau et une prestation de services de haute qualité, s’imposeront comme le choix le plus pratique.

- La formation en matière de sécurité. Les menaces de cybersécurité continueront de croître en nombre et en sophistication. Pour se défendre, les organisations auront besoin de personnel hautement qualifié. Compte tenu de la dépendance croissante à l’égard des infrastructures de réseau et le fait que de nombreux collaborateurs accèdent aux ressources informatiques à distance, des changements dans la culture d’entreprise seront nécessaires pour sensibiliser les employés à la sécurité et promouvoir les bonnes pratiques.

- Le PoE (Power over Ethernet) deviendra une exigence croissante pour les bâtiments intelligents. À l’origine, les solutions PoE étaient déployées principalement pour alimenter les caméras de sécurité et les téléphones de bureau. Mais on s’est rendu compte que ce câblage basse tension pouvait faire bien plus : il est plus flexible, réduit le coût de l’ajout de câblage et offre des capacités plus intelligentes à la technologie à laquelle il est connecté. Par exemple, les systèmes d’éclairage intelligents peuvent modifier les lumières pour diriger le flux de circulation piétonne en cas d’urgence, ou la signalisation numérique peut devenir plus efficace et économiser de l’énergie en s’éteignant automatiquement lorsque personne n’est présent.

- La formation à l’IA et au ML. Les organisations investiront dans ces deux domaines, ce qui impliquera de leur part également un niveau d’investissement en termes de compétences. Elles rechercheront des profils IT disposant de compétences de base en programmation et en ingénierie des données. Le développement de ces compétences est essentiel pour tirer le meilleur parti des technologies IA/ML et les appliquer à la gestion et à la sécurité des réseaux, tout en maximisant le retour sur investissement des projets de transformation numérique.

- La formation à l’analyse des données. Aujourd’hui, les organisations de tous les secteurs s’appuient de plus en plus sur les données et l’IA pour soutenir leurs décisions business. Il n’est donc pas surprenant que la maîtrise des données soit appelée à devenir l’une des compétences les plus demandées. Les entreprises investiront pour doter leurs équipes des compétences analytiques nécessaires pour identifier et utiliser la valeur qui réside dans les données qu’elles possèdent déjà. Par exemple, les stades et les grands sites événementiels pourraient utiliser cette expertise pour générer de nouvelles sources de revenus.

https://www.extremenetworks.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: