En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Révolutionner l’ingénierie électrique avec l’informatique quantique

Publication: 25 juin

Partagez sur
 
C’est ce que promettent Classiq, BMW Group et NVIDIA...
 

Classiq, plateforme de pointe pour la création de logiciels quantiques, annonce aujourd’hui son partenariat avec NVIDIA et BMW Group pour optimiser les systèmes mécatroniques, marquant une avancée significative pour l’intégration de l’informatique quantique dans le secteur automobile.

Le partenariat vise à résoudre un défi computationnel complexe pour déterminer l’architecture optimale des systèmes électriques et mécaniques. Cette problématique implique la définition de la meilleure combinaison de composants, allant des moteurs électriques et des batteries aux systèmes de refroidissement, ainsi que leur connexion. L’objectif de ce projet est d’améliorer l’efficacité et de réduire le gaspillage d’énergie, ce qui peut notamment accroître l’efficacité des véhicules électriques.

L’approche novatrice de Classiq illustre l’utilisation des algorithmes quantiques de pointe tels que l’Algorithme d’Approximation Quantique Optimale (QAOA) ou l’algorithme de Harrow-Hassidim-Lloyd (HHL), pour résoudre ce défi. Ce dernier exploite l’encodage en amplitude et l’encodage numérique pour résoudre et convertir efficacement des équations linéaires complexes, grâce à un nouveau processus de Conversion Quantique Analogique en Numérique (QADC).

Le projet a permis aux experts du BMW Group de créer un programme quantique extrêmement sophistiqué. Celui-ci comporte de nombreuses sous-routines quantiques, parmi les plus complexes jamais mises en œuvre à ce jour. Cette réalisation a été rendue possible grâce aux capacités avancées de modélisation et de compilation de la plateforme Classiq. L’implémentation de ces circuits quantiques, larges et complexes, a été simulée à l’aide des GPU de NVIDIA et de la puissante plateforme NVIDIA CUDA-Q.

« Grâce à notre collaboration avec Classiq et NVIDIA, nous avons pu réaliser une intégration quantique innovante qui repousse les limites du possible dans le secteur automobile », souligne Lukas Mueller, Lead Future Compute chez BMW Group IT. « La plateforme quantique de NVIDIA a joué un rôle essentiel dans la simulation de cet algorithme complexe, facilitant ainsi son test approfondi et son perfectionnement. »

« Ce projet reflète la puissance de la collaboration dans le domaine de l’informatique quantique. En combinant le meilleur du matériel quantique, des logiciels et de l’expertise dans le domaine automobile, nous avons pu réaliser des avancées révolutionnaires en un temps record », ajoute Nir Minerbi, PDG de Classiq Technologies.

« La technologie quantique a le potentiel de transformer la société. Pour que les utilisateurs puissent pleinement en tirer profit, elle requiert des capacités de calcul accélérées et extrêmement performantes », ajoute Tim Costa, Directeur HPC et informatique quantique chez NVIDIA. « La collaboration de NVIDIA avec des innovateurs tels que BMW Group et Classiq repousse les limites de la simulation quantique et ouvre la voie à une ère d’informatique quantique utile. »

L’informatique quantique est encore une technologie émergente nécessitant davantage d’efforts pour rendre les solutions développées applicables à l’industrie. Classiq et ses collaborateurs continuent de développer l’interface entre la technologie automobile et l’informatique quantique en repoussant les limites de la conception quantique, de sa mise en œuvre et du calcul.

https://www.classiq.io/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: