En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Malwarebytes Acquiert le français AdwCleaner

Publication: Octobre 2016

Partagez sur
 
Malwarebytes rachète la startup française AdwCleaner, éditrice du logiciel anti-adware éponyme aux 200 millions de téléchargements, pour renforcer son arsenal contre les logiciels indésirables (adwares, barres d’outils, etc.)...
 

Malwarebytes™, la solution avancée de suppression et de prévention contre les malwares, annonce l’acquisition d’AdwCleaner, un des outils les plus fréquemment téléchargés au monde pour éliminer les logiciels indésirables (adwares, barres d’outils, etc.).

Les particuliers et les entreprises téléchargent AdwCleaner plus de 200.000 fois par jour, ce qui en fait l’un des produits les plus téléchargés sur de nombreux sites. Déjà installé environ 200 millions de fois, AdwCleaner a prouvé son efficacité contre les logiciels envahissants, indésirables et autres malwares.

L’histoire d’AdwCleaner ressemble à celle de Malwarebytes par de nombreux aspects. Fondée en 2011 par trois étudiants français de 17 ans, AdwCleaner a vu sa notoriété augmenter rapidement au cours des cinq dernières années. Jérôme Boursier et Corentin Chepeau, deux des fondateurs, toujours impliqués dans le projet pendant plusieurs années alors qu’ils étaient étudiants dans une université française, ont introduit la sixième version majeure du logiciel en 2016. Depuis lors, ils ont activement contribué à la croissance de sa diffusion dans le monde entier. Tous deux vont rejoindre Malwarebytes à des fonctions d’ingénierie et de recherche.

Malwarebytes a été créé sur le principe que les particuliers et les entreprises doivent pouvoir profiter d’une existence libre de tout malware. Eliminer les logiciels indésirables est un élément de cette volonté et l’acquisition d’AdwCleaner renforce l’engagement de l’entreprise à débarrasser les utilisateurs d’Internet de ce problème croissant.

“Alors que le nombre de malwares dangereux en circulation continue de croître, de nombreux programmes fonctionnant dans une zone grise, à la valeur ajoutée discutable, continuent eux aussi de proliférer.. Certains de ces logiciels indésirables sont illégaux de façon flagrante ; mais la plupart d’entre eux sont simplement non appropriés et abusent de leur présence, et c’est pourquoi nous les combattons ouvertement. Cette acquisition va nous permettre d’aller plus loin dans ce sens,” a déclaré Marcin Kleczynski, CEO, Malwarebytes. “Beaucoup de logiciels indésirables présentent un risque croissant de sécurité. L’année dernière, nous avons éliminé de postes de travail des dizaines de millions d’entre eux. Les supprimer va rendre les entreprises et les particuliers plus sûrs.”

Les logiciels indésirables sont souvent associés à des téléchargements légitimes ou s’approprient des privilèges qui vont au-delà de leurs fonctions normales, comme injecter du code ou rediriger des pages web ; ou siphonner des mots de passe ou installer un certificat de sécurité sur le poste de travail. Le problème a maintenant migré du monde des particuliers à celui des entreprises, particulièrement alors que de plus en plus d’entre elles autorisent la présence de terminaux personnels sur leurs réseaux. Le United States Department of Homeland Security a également diffusé des alertes sur certains logiciels de ce type et a conseillé aux utilisateurs de les éliminer immédiatement.

A court terme, AdwCleaner conservera son nom, associé à la marque Malwarebytes. Malwarebytes s’engage à maintenir la mission et les fonctionnalités du produit AdwCleaner. Malwarebytes est convaincu que cette opération aidera à accroître la notoriété de la marque Malwarebytes dans des zones à forte croissance en Europe, en Asie et dans d’autres pays hors des Etats Unis. Malwarebytes va également intégrer beaucoup de ses techniques et méthodes de détection dans ses propres produits.

Les termes de l’accord d’acquisition n’ont pas été dévoilés.

https://fr.malwarebytes.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique