En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Etude "Taking the Offensive" sur la cybersécurité de BT avec KPMG

Publication: 24 janvier

Partagez sur
 
Le saviez-vous ? Plus de 9 entreprises sur 10 ont déjà fait l’objet d’une attaque informatique...
 

L’étude « Passer à l’offensive – Travailler ensemble pour contrer la cybercriminalité » réalisée par BT et KPMG rapporte qu’avec près de 97% des entreprises ayant déjà fait l’objet d’une attaque informatique, seules 22% d’entre elles se sentent réellement prêtes à gérer ce genre d’incidents à l’avenir. Repenser la menace en matière de sécurité informatique devient une nécessité pour les entreprises.

Alors que la cybercriminalité continue de se développer et de menacer la plupart des entreprises, la prise de conscience collective n’a pas encore débouché sur l’implémentation de solutions efficaces pour lutter contre cette menace.

Les actes de cybercriminalités représentant aujourd’hui un réel danger, il reste difficile de comprendre distinctement l’ampleur de la menace. Très coûteuse pour les entreprises avec les pertes financières que ces attaques peuvent causer, la cybercriminalité représente aujourd’hui un coût annuel de l’ordre de 400 milliards de dollars à l’échelle internationale.

Avec une menace en constante évolution, il devient vital pour les entreprises de mettre en place des solutions pour lutter contre les cybercriminels dont les actions se diversifient et s’étendent au point d’exploiter chaque faille.. Repenser la menace en matière de sécurité informatique devient indispensable pour assurer le bon fonctionnement des entreprises et une réaction adéquate face à des attaques qui s’annoncent plus nombreuses et plus agressives. Parmi les mesures à prendre, l’étude « Passer à l’offensive » réalisée par BT et KPMG propose de :

- Recueillir des informations sur l’évolution des tactiques des cybercriminels et des nouvelles menaces : en tenant leurs employés au courant des différentes façons dont ils peuvent être ciblés, les entreprises peuvent prévenir plusieurs attaques et s’assurer d’une meilleure réactivité.

- Penser comme un cybercriminel : en impliquant l’équipe de direction, les entreprises sont ainsi capables d’identifier les informations et les ressources visées par les cybercriminels, ainsi que l’objectif de leurs attaques.

- Concevoir des stratégies visant à mettre en place les mesures nécessaires pour protéger les informations les plus sensibles aux entreprises et leur permettre de réagir si leur sécurité était compromise.

http://www.globalservices.bt.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: