En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Foire De Hanovre : EOS expose sa technologie d’impression 3D industrielle

Publication: 28 avril

Partagez sur
 
À l’ère de l’industrie 4.0, cette technologie disruptive offre une souplesse et une agilité exceptionnelles en matière de fabrication...
 

EOS, numéro un mondial de l’impression 3D industrielle de métaux et polymères, dévoile son équipement de pointe à la foire annuelle de Hanovre, qui se tient du 24 au 28 avril 2017. À l’occasion du plus grand salon mondial de l’industrie, la société présentera ses solutions de fabrication additive (FA) pour l’impression 3D industrielle dans la zone « Digital Factory » du hall 6, sur le stand K02. Elle fournira un aperçu de sa technologie et de ses services de conseil, en illustrant le potentiel de développement autour de la chaîne de production et des procédés associés. Le système EOS P 396 sera utilisé en direct pour faire découvrir au public le principe de la fabrication additive de polymères.

Adrian Keppler, directeur marketing chez EOS, souligne que : « La technologie d’EOS a déjà commencé à changer la façon dont les entreprises conçoivent et fabriquent leurs produits. Au cours des prochaines années, cette technologie de rupture continuera de progresser grâce à une industrialisation constante et à une intégration dans les chaînes logistiques et de production. » Il ajoute : « À l’ère de l’industrie 4.0, l’impression 3D industrielle joue un rôle majeur dans le développement de l’usine numérique intelligente du futur. Par ailleurs, la technologie offre aux entreprises davantage de flexibilité et d’agilité pour s’adapter à des conditions de marché en constante évolution. »

L’impression 3D industrielle au service du processus de transformation Avec sa division « Additive Minds », EOS accompagne ses clients dans le processus de transformation indispensable à une intégration réussie de la fabrication additive. Cette nécessité découle des pressions croissantes que subissent les entreprises du monde entier pour adopter plus efficacement de nouvelles technologies disruptives. Dans de nombreux cas, le développement d’une expertise interne en FA prend encore trop de temps. Toutefois, grâce à son équipe de conseil et de formation, EOS est en mesure de transmettre rapidement les connaissances requises et de réduire ainsi les risques en termes d’investissement. Le déploiement réussi de cette technologie dépend, entre autres, des personnes impliquées dans le processus, et donc de l’acquisition des compétences nécessaires, mais aussi de la capacité des responsables et ingénieurs à s’adapter. En étroite collaboration avec ses clients, EOS a su développer les facteurs essentiels au succès dans plus de 150 projets réalisés au cours de ces dernières années.

Une intégration technologique et des partenaires de choix

Cependant, dans les usines du futur, hormis la présence d’experts en FA qualifiés, l’intégration transparente de plusieurs technologies apparaît comme le facteur le plus important.

Entre autres paramètres, l’optimisation des logiciels utilisés aux diverses étapes du processus constitue la base de la fabrication en série. En partenariat avec Siemens PLM Software Inc., EOS développe des interfaces CAO/FAO pour les aspects conception et fabrication de l’impression 3D industrielle, dans le but de garantir une intégration transparente dans le logiciel Siemens NX™. De la conception de pièces à l’impression 3D industrielle sur les systèmes EOS, le processus de FA devient ainsi étroitement lié à un environnement logiciel, ce qui permet un déploiement plus rapide et fiable de la fabrication additive.

En association avec SAP, EOS promeut également l’intégration de l’impression 3D industrielle dans les systèmes MES et ERP pour permettre le renvoi des données de fabrication vers les systèmes SAP MES après la fabrication additive. Petit à petit, grâce à une transparence et un contrôle complets, les entreprises peuvent intégrer les systèmes additifs directement dans leurs environnements de fabrication déjà existants.

Deux approches de fabrication en série basées sur la FA sont en train d’émerger : les centres orientés fabrication additive et les environnements de fabrication hybrides.

Centres d’innovation et de fabrication 100 % additive

Il existe déjà des centres d’innovation et de fabrication 100 % additive dédiés à la production en série, comme celui d’AUDI. Dans le cadre d’un partenariat de développement, EOS aide le constructeur automobile à créer, à Ingolstadt, un centre d’impression 3D exploitant les systèmes et processus d’EOS. En outre, la société soutient le développement des applications AUDI et l’acquisition de connaissances en interne. Les ingénieurs AUDI reçoivent ainsi une formation approfondie pour devenir des experts en fabrication additive, ce qui permet au constructeur de révolutionner partiellement le processus de fabrication d’outils, les formes géométriques complexes et les assemblages étant plus faciles à exécuter à l’aide de cette technologie.

Centres de fabrication hybrides : Technologies additives et conventionnelles À l’avenir, les centres de fabrication hybrides incorporeront à la fois des technologies additives et conventionnelles dans les environnements de fabrication déjà existants. Grâce à l’étroite collaboration entre EOS et GF Machining Solutions (GFMS), et à la combinaison des technologies des deux sociétés, les clients bénéficieront de solutions innovantes pour la fabrication d’outils et de moules. EOS fournira ses imprimantes 3D industrielles de référence, tandis que GF apportera ses machines de fraisage à grande vitesse, ses équipements EDM et ses technologies d’automatisation de pointe, au profit d’une chaîne de production intelligente et interconnectée.

http://www.eos.info/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: