En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

ABB : Des services à distance innovants

Publication: 19 mai

Partagez sur
 
Planification de la maintenance des entraînements grâce à l’Internet des objets...
 

ABB recourt de plus en plus au concept d’Internet des objets (IdO) afin de proposer un éventail d’avantages concurrentiels à ses clients et d’améliorer l’analyse des données, de stimuler la productivité et de renforcer la fiabilité.

Bon nombre d’applications industrielles, telles que les pompes ou les ventilateurs associant un moteur et un entraînement, sont en fait commandées par l’entraînement. Dans les systèmes de plus grande envergure, dont l’entraînement est commandé par un système d’automatisation ou une API, ce concept peut offrir des indicateurs essentiels sur le fonctionnement du moteur, ainsi que l’application.

Le programme de services à distance utilise les données recueillies auprès des entraînements intelligents d’ABB en vue d’avertir précocement les opérateurs de problèmes potentiels de fonctionnement pour les aider à limiter les pannes coûteuses.

Deux variantes de ces services sont proposées, à savoir l’assistance à distance et une version plus sophistiquée de surveillance de l’état à distance. Jaana Kivela, responsable produit en charge des services à distance chez ABB, explique comment ces services ont été développés et sont désormais mis en œuvre.

L’assistance à distance est reactive

« L’assistance à distance est un service réactif. Nous n’intervenons que si un opérateur nous fait part de ses inquiétudes et qu’il nous demande expressément de vérifier l’état du système. C’est le cas notamment lorsqu’un entraînement envoie un message de défaillance. Nous recueillons des données en continu auprès des entraînements couverts et dès qu’un risque de panne est détecté, le système de surveillance commence à transmettre des quantités plus importantes de données afin de faciliter la réalisation d’analyses approfondies et d’accélérer la résolution du problème. »

« La livraison du service ne commence que lorsque le client nous contacte pour nous faire part d’un problème. Grâce à ce système, nous ne perdons pas de temps à étudier des défaillances qui ne pose pas vraiment problème à notre client. Ce dernier peut, par exemple, avoir testé un élément de son système, incitant l’entraînement à envoyer l’alerte. En d’autres termes, nous exploitons les données de nos entraînements de façon très ciblée, uniquement lorsque cela s’avère nécessaire. »

La réactivité du système permet de réduire considérablement les temps d’arrêt dus aux pannes, voir d’en éviter certaines. Ce service étant délivré à distance, les clients profitent d’une tranquillité d’esprit totale : peu importe où est situé l’entraînement, ils savent qu’ils peuvent faire appel à l’expertise d’ABB pour résoudre les problèmes de leur entraînement rapidement.

La surveillance des conditions à distance se veut plus proactive

La surveillance de l’état à distance est un service proactif plus complet. ABB surveille de manière active les entraînements couverts et utilise sa solide expérience pour déterminer ce qui fait partie du fonctionnement « normal ». Les spécialistes d’ABB sont en mesure d’établir une estimation fiable de l’état de l’appareil et de proposer des recommandations de maintenance précises. De plus, dans le cadre de ce service, les spécialistes sont toujours en quête de signes précoces de défaillances éventuelles.

« Nous cherchons, dans l’idéal, à détecter les problèmes avant qu’ils ne surviennent afin d’éviter les pannes », poursuit Jaana Kivela. « Nous ne garantissons pas une détection précoce à 100 pour cent, néanmoins ce service offre une bonne opportunité de déceler les problèmes à l’avance. Cela vaut tant pour ABB que pour l’opérateur. Nous mettons à la disposition du client un portail qui lui permet d’accéder à ces données en temps réel afin de connaître le fonctionnement de ses entraînements et de consulter l’historique. »

Réussite du premier projet pilote à l’aciérie SSAB

La première mise en œuvre pilote du service d’assistance à distance a eu lieu à l’immense aciérie SSAB à Raahe sur la côte ouest finlandaise. Dès les premières étapes de l’essai, le service a permis d’éviter une panne.

Lors de l’essai, une alarme installée au niveau de l’ascenseur de coke a alerté le personnel d’ABB. Rapidement, les équipes SSAB et ABB sur place et à distance ont travaillé de concert pour éviter ce qui aurait pu se transformer en un problème majeur. Ari Korkala, planificateur de la maintenance électrique à l’aciérie SSAB, raconte ce qu’il s’est passé : « Dans la cokerie a lieu le processus dit d’extinction à sec lors duquel un ascenseur fait monter un godet de coke incandescent dans la chambre d’extinction à sec. Les ascenseurs jouent un rôle clé et le moindre dysfonctionnement peut entraîner l’arrêt de toute la production, car plus rien ne peut monter. Par ailleurs, le coke est très chaud, sa température s’élève à 1 050 °C. S’il s’arrête au beau milieu du parcours, il peut provoquer un incendie dans la salle électrique ou ailleurs. »

Généralisation en cours

Outre l’essai réalisé chez SSAB, de nombreux autres projets pilotes ont été conduits dans des applications très variées, telles que l’industrie minière, la construction automobile et l’expédition. Jusqu’à présent, les services à distance présentent un potentiel considérable, prêchant en faveur d’une adoption à grande échelle dans toute l’industrie sur l’ensemble des entraînements installés et pas seulement sur ceux impliqués dans les opérations critiques.

Cette utilisation des données transmises par les entraînements, facilitée par l’IdO, devrait permettre aux utilisateurs et aux opérations industrielles de tirer parti d’un vaste éventail d’avantages en accédant aux informations déjà disponibles. Parmi ces avantages figurent la notification précoce des défaillances, les réponses et analyses rapides par des spécialistes d’ABB et surtout la possibilité de réduire les temps d’arrêt inopinés et les coûts énormes engendrés par les pannes.

http://new.abb.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: