En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Perte et récupération de données sur serveur RAID Par Kroll Ontrack

Publication: 7 juin

Partagez sur
 
L’occasion de rappeler aux entreprises et aux particuliers l’importance de sauvegarder et protéger ses données.
 

Les Technologies ont évolué ces dernières années et l’arrivée des systèmes RAID a permis de sauvegarder ses données à un coût réduit, mais ces systèmes permettent-ils vraiment de prévenir la perte de données ?

Les différents niveaux de raid

RAID est une architecture de stockage permettant de répartir des données sur plusieurs disques durs afin d’améliorer les performances, la sécurité et la tolérance aux pannes de l’ensemble du ou des systèmes.

Il existe différents niveaux de RAID, chacun optimisé pour une situation spécifique.

Les plus courants étant RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 6, RAID 10 RAID 0 augmente la performance des disques visibles par l’utilisateur et donc du PC dans son ensemble. Il offre un niveau de performances optimal à bas coût, mais aucune tolérance aux pannes ; la défaillance d’un seul disque entraine la perte de toutes les données.

RAID 1 - les données sont dupliquées sur les 2 HDD. Ce RAID ne se joue que sur 2 HDD identiques par grappe. Si jamais un des deux disques durs tombe en panne, l’autre contient toutes les informations. Tant que le disque est en panne, le RAID fonctionne en mode dégradé. Les données sont recopiées lorsque l’on remplace le disque défectueux.

RAID 5 se construit sur au minimum trois disques durs. Ce système est le système RAID le plus utilisé car il combine l’utilisation simultanée de disques, offrant des performances améliorées en lecture / écriture, et une bonne tolérance aux pannes. Le RAID 5 permet de prévenir la panne d’un des disques durs présents mais ne supporte pas la perte de 2 HDD en même temps. RAID 6 - Les données sont entrelacées sur plusieurs disques et une double parité est utilisée pour stocker et restaurer les données. Cette configuration tolère la défaillance de deux disques dans une grappe, assurant ainsi une meilleure tolérance aux pannes que RAID 5.

RAID 10 combine l’entrelacement RAID 0 et l’écriture miroir RAID 1. Ce niveau offre l’optimisation des performances inhérente à l’entrelacement des données tout en assurant la redondance des données caractéristiques de l’écriture miroir.

Les failles des systèmes raid

Très fiables, les systèmes RAID ne sont pas infaillibles pour autant. Alors que les systèmes RAID peuvent fournir une solution de stockage efficace pour les particuliers et les entreprises, comme tous les autres systèmes informatiques, ils ne sont pas insensibles aux facteurs externes et les pannes de réseau peuvent entraîner une perte significative de données. Kroll Ontrack a répertorié pour vous, les principales causes des pertes de données des systèmes RAID :

Dommage d’un ou plusieurs disques durs

Les disques durs sont fragiles et leur durée de vie est limitée. Il n’est pas impossible que plusieurs disques tombent en panne en même temps. En effet, les disques d’une grappe sont souvent issus de la même série, les chances que plusieurs disques faillissent en même temps sont importantes.

Panne du contrôleur RAID

Le contrôleur RAID gère chaque disque dur dans la grappe. Si le contrôleur éprouve une panne, il est impossible d’accéder aux lecteurs ou aux données qui fonctionnent sur chaque lecteur. Une défaillance du contrôleur est généralement causée par une montée de courant soudaine, qui est une courte pointe de l’alimentation électrique. Vous ne devez jamais redémarrer le système RAID ou vous risquez de perdre les données. Au lieu de cela, vous devriez consulter un spécialiste de récupération RAID pour vous aider à récupérer vos fichiers.

Suppression accidentelle de données

L’erreur humaine peut parfois être la cause de perte de données RAID, car il est facile de supprimer accidentellement un fichier à partir d’un ordinateur. Si vous n’avez pas écrit de nouvelles données, le fichier peut être facilement restauré ; Cependant, il sera impossible de récupérer le fichier si les données sont écrasées.

Corruption du PCB (le circuit imprimé du disque dur)

Le lecteur RAID fonctionnera mal si le circuit imprimé du disque dur est endommagé. La seule option restera la récupération de perte de données RAID, car il n’est pas aisé de changer un PCB. En effet, les disques durs sont très délicats et tous les types de circuits ne sont pas identiques ou compatibles. Pour cette raison, il est risqué de les remplacer car une mauvaise manipulation entrainera la perte définitive des données.

Reconstruction incorrecte du volume RAID

Une autre grande cause de la perte de données RAID est la mauvaise reconstruction du volume RAID, ce qui entraine la dégradation totale du système. La technologie RAID fournit sans aucun doute un niveau de sécurité plus élevé pour les données, dont, en cas de mauvaise manipulation, il ne sera pas possible de rétablir l’état d’origine. Les données seront alors perdues.

- Risques naturels (incendie, inondation, surcharge électrique)

- Risques informatiques (virus, malware)

Comment récupérer des donnes perdues sur un système raid ?

Récupérer des données perdues à partir d’un système RAID est bien plus complexe qu’à partir d’un disque dur. Les solutions pour agréger les données au sein d’une structure RAID sont nombreuses, cependant certaines d’entre elles sont peu documentées et mettent en péril les données...

Lors d’une récupération RAID, les services Kroll Ontrack mettent en œuvre des techniques avancées pour réparer, récupérer et reconstruire des données devenues inaccessibles. Recourir aux services de Kroll Ontrack, c’est distinguer exactement les données récupérables avant de s’engager sur la récupération à proprement parler des données RAID. Plutôt que se baser sur la configuration d’origine ou les procédures documentées pouvant contenir des erreurs, les experts Kroll Ontrack décryptent le fonctionnement du RAID. Cela signifie qu’ils inspectent « à la main » chaque secteur de données, et ce pour l’ensemble des lecteurs, afin de les rassembler. En reconstruisant manuellement les blocs de données, l’ordre des lecteurs et la symétrie des données, même les systèmes RAID les plus compliqués peuvent être récupérés. Nos ingénieurs ont même la capacité de travailler sur les systèmes RAID dont un des disques est en panne, en reconstruisant “virtuellement” le RAID.

http://www.ontrack.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: