En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Wind River annonce un partenariat avec le Transportation Research Center

Publication: 15 juin

Partagez sur
 
La filiale d’Intel® Wind River® ; le Transportation Research Center (TRC) ; l’Université d’État de l’Ohio ; et la ville de Dublin (Ohio) ont pour objectif de promouvoir des technologies sûres et sécurisées pour véhicules autonomes et connectés...
 

La première phase de ce programme dirigé par Wind River permettra de créer des véhicules de test : ces laboratoires sur roues seront développés par les étudiants et les enseignants de l’Université d’État de l’Ohio.

Le TRC (le plus vaste site de tests indépendants de véhicules sur le continent américain) servira de banc d’essai, et proposera des stratégies permettant de tester et valider des technologies pour véhicules connectés et autonomes.

Wind River®, filiale d’Intel® Corporation et leader mondial des logiciels connectés pour l’Internet des Objets (IdO), annonce son engagement auprès du Transportation Research Center (TRC), de l’Université d’État de l’Ohio (OSU), et de la ville de Dublin (Ohio) dans le but de stimuler le l’innovation autour de technologies intelligentes, connectées et autonomes. Cette collaboration permettra d’accélérer la recherche et d’en apporter les bienfaits à la communauté automobile de la région de Columbus au centre de l’Ohio. Les partenaires s’efforceront de développer des stratégies et des technologies pour améliorer la qualité, le développement, le test et le déploiement de solutions pour voitures autonomes et autres véhicules connectés.

« Le centre de l’Ohio s’affirme aujourd’hui comme un pôle de déploiement de technologies destinées aux villes et aux véhicules intelligents. Notre approche globale unique (reposant sur l’association de compétences du milieu universitaire, de responsables du secteur public et d’experts des nouvelles technologies) peut donner le ton en matière d’innovation dans le domaine de la mobilité, et générer des connaissances susceptibles de transformer les meilleures pratiques de développement et de déploiement de véhicules », déclare Marques McCammon, directeur général des solutions pour véhicules connectés chez Wind River. « Afin de démocratiser les technologies de conduite autonome, une variété d’acteurs devront se réunir et se mettre sur la même longueur d’onde. »

« Les logiciels sont au cœur de l’automobile, et cette dernière occupe une place centrale dans nos communautés. Il est donc essentiel d’adopter une approche hautement collaborative dans le cadre de la recherche sur les technologies de conduite autonome. Tout cela fait de Dublin, une commune ouverte aux nouvelles technologies et l’une des villes intelligentes les plus connectées des États-Unis, un partenaire naturel pour nous », ajoute Marques McCammon.

Le projet consistera à tester des technologies émergentes afin de découvrir comment une relation symbiotique entre véhicules et infrastructures peut améliorer le quotidien des résidents. Au-delà des simples voitures autonomes, le groupe a l’intention de tester des technologies de communication entre véhicules et de véhicule à infrastructure, des logiciels pour tableau de bord connecté, des technologies de cartographie routière et de capteurs, ainsi que les capacités de collecte de données associées. Les étudiants, chercheurs et enseignants de l’Université d’État de l’Ohio joueront un rôle clé dans ce projet, et la collaboration entre l’ensemble des acteurs devrait donner naissance à une nouvelle génération d’experts dans le domaine de l’automobile.

La phase initiale du projet consiste essentiellement à développer et à tester des véhicules autonomes ou des « laboratoires sur roues ». Grâce à son expertise dans les secteurs de la défense, de l’aérospatiale, de l’industrie et de l’automobile, Wind River sera le fer de lance du projet et apportera ses logiciels éprouvés pour systèmes critiques de sûreté..

Le TRC possède le plus vaste site d’essais indépendants de véhicules sur le continent américain. Il héberge le centre de recherche et de test de véhicules de la NHTSA (l’agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière), et constitue une véritable référence pour la recherche et le développement dans l’ensemble de l’industrie automobile. Fort de son expertise dans le domaine des tests de collision, d’émissions et de durabilité, cet organisme dirigera le processus de validation des véhicules, et permettra d’effectuer de tests rigoureux sur ses 18 km² de circuits routiers et ses 12 km de circuit ovale haute vitesse.

La ville de Dublin, qui a mis en place une infrastructure de connectivité à haut débit pour ses entreprises avec plus de 200 km de câbles à fibre-optique souterrains, est une des terminaisons du 33 Smart Corridor (une autoroute de 56 km reliant Dublin à East Liberty dans le nord-ouest de Columbus). Le ministère des transports de l’Ohio est en train de déployer une connectivité haute capacité via fibre-optique sur ce « couloir » afin que les chercheurs puissent accéder à des données issues de capteurs installés tout au long de la route. Le 33 Smart Corridor devrait permettre d’effectuer avec un maximum de sûreté des tests sur des technologies destinées à révolutionner le transport de personnes et de produits dans l’Ohio et dans le monde entier.

Le Centre de recherche automobile (CAR) de l’OSU peut désormais proposer une assistance concrète en s’appuyant sur son expérience de la recherche sur les véhicules autonomes. Ce centre se focalise sur l’énergie, la sûreté et l’environnement dans le cadre de sa mission visant à accroître la mobilité durable. Il forme la nouvelle génération de leaders de l’automobile grâce à des méthodes éprouvées d’ingénierie de systèmes, et à ses sites expérimentaux avancés et uniques. Il collabore également autour de projets avancés de développement de produits avec l’industrie, et mène des travaux de recherche pour des organismes privés et publics. Dans le cadre de la collaboration prévue avec Wind River, le TRC et la ville de Dublin, les enseignants et les étudiants du CAR seront essentiels dans le développement des algorithmes et l’intégration des véhicules de test.

Wind River proposera également son expertise forgée pendant plus de trois décennies au service des secteurs de l’aérospatiale, de l’industrie et la défense. Wind River Helix™ Chassis, comprend des technologies telles que des systèmes d’infodivertissement, de télématique et des tableaux de bord numériques ; des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) ou pour véhicules autonomes ; ainsi que des outils cloud de développement et d’amélioration pour les applications.

« Wind River se spécialise dans le développement et la fourniture de logiciels critiques destinés à une variété d’applications (des rovers envoyés sur mars aux trains, en passant par les voitures et les avions de ligne ou militaires). En fournissant à l’Université d’État de l’Ohio et à ses étudiants des logiciels de ce type et les processus nécessaires au développement d’applications critiques, nous espérons les aider à faire passer plus rapidement leurs innovations en production », poursuit Marques McCammon.

Réactions

Transportation Research Center : « Loin de disparaître instantanément, les véhicules traditionnels devraient dans un premier temps coexister avec les premiers véhicules autonomes sur les routes. Il nous faudra donc trouver une solution pour faciliter leur cohabitation. Nous pouvons commencer par les faire cohabiter volontairement ici, au sein d’un environnement sûr et contrôlé », déclare Mark-Tami Hotta, CEO et président du conseil de TRC. « Lorsqu’elle met en œuvre des véhicules connectés et des infrastructures améliorées, la “mobilité intelligente” offre davantage d’accessibilité et de liberté, diminue la congestion des réseaux routiers et favorise une utilisation plus efficace des ressources naturelles. »

L’Université d’État de l’Ohio

« L’Université d’État de l’Ohio possède une longue expérience dans la recherche automobile, et nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de contribuer à un projet qui pourrait changer réellement la gestion des projets de conduite autonome dans les secteurs publics et de l’automobile », déclare Giorgio Rizzoni, directeur du CAR à l’Université d’État de l’Ohio. « Nos étudiants ont la possibilité d’utiliser des technologies dernier cri dans le cadre de scénarios concrets, tout en bénéficiant des conseils d’experts. Ils se forgent ainsi une expérience inestimable à même de donner une véritable impulsion à leur carrière. »

La ville de Dublin

« Dublin est ravie d’adopter des technologies innovantes pour le bien de ses citoyens. Nous nous considérons comme une startup dont le produit est une ville. Nos travaux pourraient bien servir de référence pour l’ensemble des États-Unis dans le domaine de la recherche intelligente, et ce afin d’améliorer la sûreté et d’accroître la mobilité des citoyens », déclare Doug McCollough, DSI de la ville de Dublin. « En collaborant avec quelques-uns des plus grands cerveaux dans leurs domaines respectifs, nous pouvons aider à tracer une voie sûre et pertinente vers la conduite autonome, et œuvrer pour créer une ville mieux connectée proposant une expérience plus riche au quotidien. »

https://www.windriver.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: