En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les 10 critères principaux pour le choix d’un VPN

Publication: 23 juin

Partagez sur
 
Comment choisir un VPN ? 10 questions que tout utilisateur devrait se poser avant de souscrire...
 

L’augmentation croissante, en 2017, des utilisateurs de VPN (Réseaux Privés Virtuels) reflète la tendance globale des internautes : la protection de la vie privée.

L’utilisation d’un VPN permet de chiffrer les échanges sur internet et de les acheminer à travers un tunnel sécurisé d’un point à un autre : l’ordinateur et un serveur VPN distant. De la sorte, personne n’a accès à l’information qui passe par le tunnel elle devient invisible aux yeux du FAI, des informateurs du gouvernement, des publicitaires, des voleurs d’identité et des hackers.

Cependant, tous les VPN ne se valent pas, et certains d’entre eux peuvent engendrer des risques de sécurité supplémentaires pour l’utilisateur. Parfois, les VPN sont hébergés sur des territoires où des lois allant à l’encontre de la vie privée sont en vigueur il arrive aussi qu’ils collectent les données des utilisateurs pour les revendre à des tiers. Les utilisateurs d’internet devraient également faire attention aux proxys qui, comme les VPN, cachent les IP mais ne chiffrent pas les données qui circulent sur le réseau.

Voici 10 questions qu’un utilisateur d’internet devrait se poser avant de choisir son fournisseur de VPN :

1. Un VPN enregistre-t-il l’historique de navigation ? Il arrive que certains fournisseurs de VPN soient légalement obligés d’enregistrer l’activité des utilisateurs sur internet. Méfiez-vous des fournisseurs de VPN hébergés dans l’un des pays des 14 Eyes ou des 5 Eyes (FVEY) où il est fréquent que le gouvernement pratique la surveillance et demande aux VPN de fournir l’historique de navigation des utilisateurs. Lorsque l’historique d’un utilisateur est enregistré, il peut facilement être communiqué au gouvernement ou à un tiers. Il est plus prudent de choisir un fournisseur de VPN qui n’enregistre pas l’activité des utilisateurs sur internet et qui n’est pas contraint de le faire par la loi dans le pays où il opère.

2. Le VPN est-il gratuit ? Un fournisseur de VPN qui offre gratuitement ses services se fera de l’argent d’une manière ou d’une autre généralement en revendant les bases de données des utilisateurs. Un VPN sûr a un prix.

3. Dans combien de pays a-t-il des serveurs ? Le plus un VPN possède de serveurs dans des pays différents, le plus il est efficace. Si un utilisateur souhaite contourner le géoblocage afin de consulter certains contenus, il peut se connecter à un serveur appelé nœud de sortie dans un pays où ce contenu est autorisé. Il est judicieux, pour ceux qui se sentent concernés par la surveillance d’État et la vie privée, d’opter pour un serveur situé hors du pays.

4. Est-ce qu’un VPN ralentit le trafic internet ? Dans la mesure où le VPN fonctionne comme un tunnel de chiffrement, il arrive qu’il ralentisse internet. Un fournisseur de VPN payant offre généralement à l’utilisateur la possibilité de se connecter à un plus grand nombre de serveurs – de cette manière, lorsque l’un d’entre eux est saturé et lent, il peut facilement se connecter à un autre. Se connecter à un serveur plus proche géographiquement peut résoudre le problème de la lenteur.

5. Quel niveau de chiffrement offre-t-il ? Les protocoles de VPN interviennent pour établir un tunnel sécurisé avec un VPN. Certains de ces protocoles sont plus sécurisés que d’autres. Nous vous conseillons d’éviter le protocole PPTP, qui est l’un des premiers protocoles de sécurité à avoir vu le jour – il est aujourd’hui jugé faible et peu sûr. Les protocoles VPN les plus sécurisés sont OpenVPN et IKEv2/Ipsec, qui utilise des algorithmes et des clés de chiffrement forts.

6. S’agit-il d’un vrai VPN ou d’un proxy ? Si les proxys sont utiles pour consulter du contenu géobloqué, ce n’est pas toujours le cas. Par ailleurs, des entités telles que le FAI, le gouvernement ou un hacker – ont la possibilité d’accéder aux données de l’utilisateur en dépit du proxy. Certains éléments présents dans le navigateur de l’utilisateur, comme Flash ou JavaScript, sont eux aussi à même de révéler son identité sans difficulté. De plus, la configuration d’un proxy s’applique à un logiciel, comme le navigateur web, mais son installation ne couvre pas l’ordinateur entier. Ceux qui ne tiennent pas particulièrement à sécuriser leur activité sur internet mais qui souhaitent visionner un film en streaming peuvent utiliser des proxys. Sinon, pour garantir la protection et la vie privée, un VPN est recommandé.

7. Propose-t-il des application pour smartphones ? Protéger son ordinateur personnel n’est pas suffisant dans la mesure où les smartphones contiennent aussi des informations sensibles et privées, il est important de les protéger également. Avant de souscrire à un fournisseur de VPN, vérifiez bien toutes leurs applications mobiles et voyez si elles fonctionnent correctement sur les smartphones.

8. Est-ce qu’il fonctionne sur diverses plateformes ? Tous les VPN ne fonctionnent pas sur toutes les plateformes certains d’entre eux ne tournent que sur des produits Apple, par exemple. Un VPN bien conçu fonctionne sur des plateformes différentes, telles que iOS, Mac, Android et Windows.

9. Un VPN peut-il débloquer un contenu géobloqué ? Il arrive que certains VPN ne soient pas en mesure de débloquer des services de streaming grand public, tels que Hulu, BBC iPlayer ou Netflix. Nous conseillons aux utilisateurs de vérifier que le VPN auquel ils envisagent de souscrire pourra débloquer le contenu qu’ils souhaitent consulter.

10. Est-il facile d’utilisation ? L’expérience d’utilisateur est un facteur déterminant pour le choix d’un VPN. Certains VPN présentent encore des sites internet mal conçus ou des boutons difficiles à trouver. Bien qu’à l’origine seuls les primo adoptants utilisaient des outils comme les VPN, aujourd’hui de nombreux VPN ont mis à jour leurs interfaces et sont faciles à utiliser pour tout le monde. Par exemple, sur NordVPN, il suffit de cliquer sur le bouton ON. Avec l’application, l’utilisateur peut se connecter rapidement à la destination choisie en cliquant simplement sur le nom du pays, puisque le serveur le plus rapide disponible est automatiquement sélectionné.

L’application contient de nombreuses fonctionnalités ergonomiques, comme le kill switch (blocage d’urgence), une liste détaillée des serveurs, un accès à la technologie SmartPlay et bien plus.

http://nordvpn.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: