En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La réforme du droit du travail va booster le portage salarial

Publication: 26 juin

Partagez sur
 
Le Conseil des Ministres examinera le projet de loi d’habilitation en vue de réformer le Droit du Travail (Source AFP)...
 

Parmi les dispositions attendues, l’allégement des cotisations salariales et patronales pour les Français. L’effet serait particulièrement bénéfique pour le portage salarial.

La réforme du marché du travail sera sur la table du Conseil des Ministres dès le 28 juin prochain. Du moins, la loi d’habilitation permettant, selon la volonté du Président de la République affichée durant sa campagne électorale, d’aller vite, pour que les Français puissent en mesurer les résultats et les effets concrets.

Pour respecter le tempo annoncé, le nouvel exécutif va recourir aux ordonnances, processus permettant d’accélérer l’adoption d’une loi sans passer par le Parlement et son jeu habituel de « navettes » entre les deux hémicycles, qui prend souvent plusieurs mois.

L’idée est d’augmenter le salaire net des Français. Comment ? En diminuant les charges sociales et patronales de tous les salariés, incluant donc les salariés portés. Pour Carole SOLIVERES, Responsable Service client webportage, 1ère plateforme de portage salarial en ligne, “Le salaire net des portés augmentera, leur permettant une croissance de revenus”.

Les freins au portage salarial s’estompent

Cette réforme va contribuer à battre en brèche l’idée reçue selon laquelle le portage salarial est moins bien rémunéré que d’autres statuts d’indépendants.

À titre d’exemple, un salarié porté percevant 2 200 euros nets en moyenne chaque mois, percevra 500 euros de plus par an, avec l’allégement des charges souhaité par le Gouvernement. Cette logique de relance par l’investissement et d’augmentation du pouvoir d’achat devrait à terme, être un véritable levier pour accompagner encore plus l’entrepreneuriat. Mais aussi répondre à une demande toujours plus forte des Français de ne plus avoir à choisir entre la liberté de l’entrepreneur et la sécurité du salariat.

L’adoption du paquet d’ordonnances en Conseil des Ministres étant prévue à l’automne, les effets escomptés sur la fiche de paie des salariés devraientt se ressentir dès la fin de l’année 2017.. Rappelons que si pour l’heure, le portage salarial comptabilise 70 000 bénéficiaires en France, les prévisions de la Commission Européenne indiquent qu’ils seraient dix fois plus nombreux en 2025, au point de représenter 5% des emplois dans l’Hexagone, avec un poids économique non négligeable estimé à 15 milliards de chiffre d’affaires.

http://www.webportage.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: